in , ,

Que pasa en la casa Blaugrana ? Prolongation impossible pour Messi ?

fc barcelone lionel messi
Crédits photo: DR

Qu’est-ce qu’il se passe du côté du Barça ? Le club catalan est dans l’incapacité d’enregistrer ses nouveaux joueurs. Et Messi dans tout ça ?



C’est sans doute le feuilleton de l’été. Messi ? Si seulement ce n’était que lui. Mais non, on parle du FC Barcelone tout entier. Quand le « nouveau rival » parisien enregistre les arrivées de Hakimi, Ramos, Donnarumma et enfin Wjnaldum… Les Blaugranas, quant à eux, sont dans l’incapacité d’enregistrer leurs nouvelles signatures auprès de la ligue espagnole. Le club catalan dépasse la limite salariale imposée par la Liga. Il ne peut donc pas officialiser les venues de Memphis Depay, Sergio Agüero, Eric Garcia et Emerson.

 

Umtiti, Coutinho, Pjanic, Griezmann… Tout le monde dehors !



Le FC Barcelone se doit donc de dégager de la masse salariale pour enregistrer ses nouveaux venus. La norme salariale est fixée aux alentours de 347,08 millions d’euros à l’année pour le Barça. Et malheureusement pour le président Laporta, le club doit vendre pour 187 millions d’euros de masse salariale pour enregistrer les nouveaux arrivants. Evidemment, la prolongation de contrat de Messi n’est pas encore comptabilisée.

Les Blaugranas cherchent donc une solution premièrement avec Samuel Umtiti. Le club veut résilier le contrat de l’ancien lyonnais. Sauf que celui-ci a refusé… Barcelone cherche donc à prêter son défenseur dans un club capable de payer son salaire de 20 millions annuel brut. Même solution avec Coutinho, pour économiser 28 millions brut ce coup-ci. Concernant le Brésilien, son transfert n’est toujours pas amorti. C’est la raison de l’option d’achat dans le prêt de Trinçao chez les Wolves.

Pour Miralem Pjanic aussi, son transfert coûte encore des millions au Barça. Environ 15 millions restent à régler. En tout cas, la solution reste la même pour le Bosnien, Barcelone veut l’envoyer en prêt. Économisant ainsi 16 millions brut. Dans un monde parfait où les trois joueurs partent en prêt, cela ferait une économie de 64 millions d’euros, soit un tiers de la somme nécessaire. Pour combler le reste, le Barca va faire des sacrifices. Evidemment le premier sacrifié serait Antoine Griezmann.

Et Messi dans tout ça ?

Le départ potentiel de Griezmann ne suffira pas à atteindre les 187 millions d’économies de masse salariale. Le club catalan devra également sacrifier d’autres joueurs et sûrement des légendes du club. Pedri et Ansu Fati sont vus comme l’avenir, les deux joueurs sont intransférables. Par conséquent, le Barça pourrait sacrifier Alba ou Busquets. Les deux légendes du club ont des salaires élevés et pourraient payer les pots cassés.

Pour la prolongation de contrat de Messi, c’est un petit peu technique. Si le Barça arrive à envoyer tout le monde en prêt, le club récupère donc 64 millions d’euros. Si on additionne les joueurs déjà partis comme Junior, Trinçao, Konrad, Todibo et Matheus. Le total s’élève à environ 90 millions d’euros de masse salariale possible à réinvestir. Cependant, l’article 100 de la Liga stipule que si un club dépasse la masse salariale autorisée, il ne peut réinvestir que 25 %. Dans le cas du Barca, 25 % de 90 millions d’euros.

Et donc, avec seulement un quart de 90 millions d’euros, le Barça n’est ni en mesure d’enregistrer ses quatre recrues, ni en mesure de financer la prolongation de Messi. Alors financer les deux possibilités semble, à l’heure actuelle, impossible pour le FC Barcelone.          

Source : Barcelona y el límite salarial: Salidas y rebajas que no arreglan un panorama inquietante / Zach Lowy