Kazuyoshi Miura: le joueur de foot le plus vieux en activité

kazuyoshi miura
Crédits: DR


Dans le football, la longévité est souvent associée à Gianluigi Buffon ou encore Zlatan Ibrahimovic. À 44 et 40 ans, les deux joueurs évoluent encore pour des grands clubs d’Europe. Mais c’est le continent asiatique qui compte parmi ses rangs le joueur le plus vieux encore en activité. Il s’agit de Kazuyoshi Miura.



Focus sur la longue carrière du plus vieux joueur de foot de tous les temps. Même s’il évolue en Division 4 japonaise, la longévité de sa carrière professionnelle est tout bonnement incroyable. Kazuyoshi Miura est âgé de 55 ans et compte bien dépasser la barre des 60 ans pour prendre sa retraite.

 

Les débuts de Kazuyoshi Miura au Brésil

Né le 26 février 1967 à Shizuoka, Kazuyoshi Miura commence le football à l’âge de 6 ans au Jonai FC. L’entraîneur de l’équipe n’est autre que son oncle. L’actuel plus vieux joueur de la planète fait sa formation du côté de l’équipe du lycée Jonai de Shizuoka, avant de rejoindre l’équipe du lycée Gakuen de Shizuoka en 1982. À l’âge de 15 ans, Kazuyoshi Miura quitte le pays du soleil levant pour rejoindre le pays du Joga Bonito. Au Brésil, il intègre le centre de formation du Clube Atlético Juventus avant d’être repéré par Santos où il commence sa carrière professionnelle en 1986.



Kazuyoshi Miura jouera 4 ans dans le championnat brésilien avant de retourner au Japon. Au poste de buteur, il fera les beaux jours du Verdy Kawasaki avec 136 buts en 239 matchs disputés. Il remportera notamment deux titres de champion du Japon en 1993 et 1994.

 

L’échec européen

En 1990, alors que Kazuyoshi Miura connaît ses premières sélections avec l’équipe nationale du Japon, l’attaquant de 23 ans tente de rejoindre l’Europe. Il signe en prêt du côté du Genoa. Il devient alors le premier joueur japonais à fouler les pelouses de Serie A. Cependant, le rêve sera de courte durée. Lors de son premier match face au Milan AC, Kazuyoshi Miura se fait briser le nez. Avec cette blessure, le prêt ne sera pas concluant, le Japonais n’aura joué que 21 rencontres pour seulement 1 but.

Lors de la saison 1994/1995, Kazuyoshi Miura retente l’expérience du côté du Dinamo Zagreb en Croatie. Cependant, il fait face à un nouvel échec, il ne dispute que 12 matchs au cours de la saison. Il ne trouvera pas le chemin des filets.

 

La fin de carrière en deuxième division japonaise

En 1995, il revient au Verdy Kawasaki et remporte le dernier trophée majeur de sa carrière l’année suivante. Surnommé « King Kazu », Miura marquera son 100e but en J.League en mai 2000. Il signe ensuite au Vissel Kobe pour 4 ans, mais l’âge commence à faire effet et il apparaitra le plus souvent en tant que remplaçant.

Après son contrat au Vissel, Kazuyoshi Miura rejoint le Yokohama FC en 2005. Le buteur japonais est alors âgé de 38 ans. Il restera jusqu’à ses 54 ans au club et battra tous les records de longévité.

En effet, King Kazu devient le joueur le plus vieux à avoir joué en J. League 2. Agé de 50 ans et 14 jours, il devient le plus vieux buteur de l’histoire de la deuxième division japonaise. Par la même occasion, il bat le record de longévité détenu par Stanley Matthews. L’Anglais devenu le premier Ballon d’Or de l’histoire avait joué jusqu’à ses 51 ans.

 

Kazuyoshi Miura, une faim de jouer inébranlable

Le 23 septembre 2020, alors que son équipe évolue désormais en J.League, Kazuyoshi Miura refoule les pelouses du championnat japonais et devient le plus vieux joueur à disputer un match. Capitaine pour l’événement, King Kazu est âgé de 53 ans.

Mais qu’en est-il aujourd’hui ? Eh bien Kazuyoshi Miura a rejoint au mois de janvier 2022 le club de Sakuza Point Getters en 4e division japonaise. Loin de l’élite du pays, il a rejoint l’équipe entraînée par son frère aîné. Âgé de 55 ans, le principal concerné a avoué vouloir continuer jusqu’à ses 60 ans. Un dernier défi pour le joueur le plus vieux de l’histoire du football qui a décidément beaucoup de mal à raccrocher les crampons.