OL-OM: le déroulé d’une soirée désastreuse

Dimitri Payet
Crédit: Téléfoot youtube channel

Lancer de projectile, retour au vestiaire… Reprise annoncée finalement avortée… Retour sur le déroulé de cet OL-OM anormalement long.



Interrompu au bout de quelques minutes de jeu suite à un jet de bouteille sur Dimitri Payet, la décision de stopper la rencontre définitivement est arrivée 2h après. Voici ce qu’il s’est passé entre temps.



À 3m 59s précisément, Payet reçoit une bouteille en pleine tête alors qu’il s’apprêtait à tirer un corner. Après quelques minutes, les 22 acteurs rentrent au vestiaire.

Des décisions anormalement longues à arriver

Pendant, que les joueurs sont au vestiaire, les critiques envers ce geste honteux fusent sur les réseaux sociaux, et même sur Prime Vidéo ou Thierry Henry compare le match avec un « Sarcelles-Palaiseau »…

Dans les travers du Groupama stadium, l’arbitre de la rencontre, Ruddy Buquet est favorable à l’arrêt définitif du match. Mais les autorités ne sont pas d’accord avec cette décision et craignent des débordements autour du stade.



Dans le vestiaire marseillais, Payet surtout mais le reste des Olympiens aussi sont choqués et estiment ne pas être en état pour reprendre la partie. Cependant, le préfet du Rhône et les autorités mettent la pression pour une reprise, à tel point qu’à 22h05, le speaker du stade annonce que le match va reprendre.

Les joueurs de l’OM fous de rage

À la suite de cette annonce, le vestiaire marseillais se sent désavoué et ignoré. En constate la réaction d’Alvaro Gonzalez frappant de rage chaque porte sur son passage. Les joueurs de l’OL partent à l’échauffement tandis que les Marseillais ne bougent pas.

Pendant ce temps, le préfet du Rhône se dédouane de toute pression : « Suite à l’interruption provisoire du match OL-OM, une cellule de crise a rassemblé les autorités, les clubs et le arbitres, écrit le Préfet de région sur Twitter. Contrairement à ce que certaines rumeurs laissent entendre, la décision de reprise du match n’appartient pas au préfet. Elle appartient au seul arbitre. »

L’arbitre va alors constater l’état des joueurs marseillais qui se sentent trahis par cette décision. Sur les coups de 22 h 20, les Lyonnais rentrent de nouveau au vestiaire.

Presque 2 h pour une réaction de la LFP

Quelques instants après le retour au vestiaire des joueurs de Peter Bosz, la Ligue de Football Professionnel s’exprime enfin avec un communiqué indiquant qu’une réunion de crise aura lieu ce lundi et indique « regretter dans ces conditions la décision de reprise de la rencontre Olympique Lyonnais – Olympique de Marseille par le Préfet de région comme c’était déjà le cas pour AS Saint-Etienne – Angers SCO. » Autrement dit, ce n’est pas l’arbitre qui avait décidé de reprendre le match.

Peu après ce communiqué, Vers 22 h 40, c’est enfin officiel, le match est définitivement stoppé. Les derniers spectateurs en sont informés par le Speaker du Groupama Stadium. S’en suit alors un défilé de réaction au micro de Prime Vidéo. Aulas, Longoria, Ruddy Buquet … Le président de l’OL se permettra également un passage pour régler ses comptes avec Daniel Riolo sur la radio RMC.