OL: le constat de Bosz, « normalement, j’aurais été viré »

Peter Bosz
Crédit: Светлана Бекетова

Actuellement 11e de Ligue 1, l’OL est bien loin des places qualificatives pour le Ligue des Champions. Peter Bosz se montre très lucide sur sa situation.



Hier, sur les antennes de Europe 1, Jean-Michel Aulas a lancé un bon coup de pression envers le coach néerlandais de l’Olympique Lyonnais. Dans un entretien accordé au Progrès, le principal intéressé n’a pas démenti ce qu’il lui ait reproché. Peter Bosz est conscient qu’il doit faire bien mieux pour redresser la barre à l’OL.

« Je sais que je dois gagner des matchs »

Lucide sur sa situation, Peter Bosz n’est pas passé par quatre-chemins : « Normalement, j’aurais été viré par rapport aux résultats, en étant 13e (avant OL-PSG, le 9 janvier, ndlr) dans un club qui veut jouer pour la Ligue des Champions, honnêtement, reconnaît le Batave. Mais je pense aussi qu’il faut voir ce qui s’est passé sur ces 5 mois, et moi j’aimerais rester plus longtemps. J’apprécie la confiance des dirigeants et je suis très bien dans ce club. Mais je sais que je dois gagner des matchs. »

Jean-Michel Aulas a donné son dernier Ultimatum à Peter Bosz. Le Néerlandais a jusqu’à fin février pour redresser la barre. Le prochain match face à Troyes et le derby face à Saint-Etienne seront décisifs pour le coach lyonnais.