EDF: Didier Deschamps s’exprime sur la rivalité avec la Belgique

didier deschamps equipe de france
Crédits: William Morice.

Dans deux jours, l’équipe de France affrontera la Belgique pour une place en finale de Ligue des Nations. L’occasion pour Didier Deschamps de revenir sur cette rivalité.



Lors de cette deuxième trêve internationale de la saison se joueront les demi-finales ainsi que la finale de la Ligue des Nations. Demain, l’Italie recevra l’Espagne à San Siro, tandis que les Bleus iront à l’Allianz Stadium Torino pour affronter la Belgique. Ce seront les premières retrouvailles entre Français et Belges depuis la demi-finale de la coupe du Monde 2018. Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France, est revenu sur cette rivalité.

« Je peux comprendre la déception dans les réactions à chaud »



« Ça va être un combat, mais pas négativement, aux niveaux physique, tactique et technique. Il y a du respect entre Roberto Martinez et moi. Chez les joueurs aussi parce qu’ils jouent ensemble en club. Forcément sur 90 minutes, et comme il y a une place en finale, beaucoup de choses ont été interprétées. Je peux comprendre la déception dans les réactions à chaud. »

« Il y a toujours eu une rivalité car ce sont des pays frontaliers, la même qu’avec l’Italie ou l’Espagne. En 2018, ils avaient aussi la possibilité d’aller en finale. Le match de jeudi ne changera pas ce qu’il s’est passé. Ce qu’il peut se passer à l’extérieur… Il a pu y avoir des excès car on est dans l’interprétation. Ça a certainement pris trop d’importance ». A estimé Deschamps. En tout cas, gare au chambrage en cas de défaite de l’équipe de France, les Belges ne se feront pas prier pour se venger.



Quelle équipe va remporter cette demi-finale ?