OL: Aulas répond aux critiques sur le recrutement et le départ de Juninho

Jean-Michel Aulas
Crédit: Olympique-et-lyonnais.com YouTube channel

Alors que l’OL est vivement critiqué pour sa gestion, Jean-Michel Aulas prend les devants et s’insurge envers les critiques autour du club lyonnais.



Hier soir, dans l’émission Rothen s’enflamme, Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais, est monté au créneau. Le président du club rhodanien en a marre des critiques envers la gestion du club. Il est venu clarifié la situation autour du recrutement et autour du départ de Juninho.

« Nôtre rêve, c’est que Juni revienne »



« Juninho est formidable, on a une relation de confiance. Imaginer qu’il n’avait pas de pouvoir, alors qu’on a dépensé 161M d’euros… Aucun recrutement n’a été validé sans le directeur sportif et l’entraîneur. On ne peut pas dire que l’on n’a pas investi. Racheter Paqueta 21 M d’euros, racheter Guimaraes 20 M en concurrence avec l’Atlético de Madrid… Cette année, certes, on a un certain nombre de difficultés, mais le championnat n’est pas fini. »

« Juninho un jour entraîneur de l’OL ? Bien sûr ! Juninho est Lyonnais à vie. Il a tellement apporté, c’est un mec fantastique. C’est un nez comme on dit dans le parfum, il sent les trucs. C’est très malheureux pour l’OL et pour lui. Juni a certain nombre de caractéristiques qui font qu’il a envie d’entraîner. Notre rêve c’est que Juni revienne. S’il avait pu après le départ de Rudi Garcia, on l’aurait pris comme entraîneur, mais il n’avait pas les diplômes »

« Vous dîtes des contre-vérités évidentes » sur le recrutement de l’OL »

« Je suis vraiment obligé de vous répondre car vous dîtes des contre-vérités évidentes. Premièrement, l’OL, sur les deux années, a été le plus gros investisseur après le PSG, avec 164 millions d’euros. C’est un fait. On a pris un certain nombre de joueurs, prêtés comme Emerson, Boateng, et libres, avec des primes. Pourquoi autant d’investissements ? Car on a voulu donner à Juninho les moyens pour avoir l’équipe qu’il souhaitait. »



« En matière de relation avec l’entraîneur, vous pouvez penser que je suis has been, mais ça fait des années que j’ai ces relations. Je pense que je sais faire. En termes de performances, sur 30 ans on est le premier club (en France) en matière de participation en Coupes d’Europe. Certes, on est 13e (actuellement en Ligue 1) et on va rectifier le tir mais en Europe on a fait 5/6 (en Ligue Europa). On est le seul à le faire. » A conclu Jean-Michel Aulas, qui visiblement, avait besoin de s’exprimer.