in ,

Médias: Pierre Ménès ne mâche pas ses mots envers Mathoux et Iannetta

Pierre Menes
Crédit: Xaviyeah

Après avoir confirmé son départ du CFC et de Canal +, Pierre Ménès en a profité pour régler ses comptes avec Hervé Mathoux et Nathalie Iannetta.



Lors d’une interview accordée à l’AFP, Pierre Ménès revient sur l’accord conclu avec la chaîne cryptée. Mais ce n’est pas tout, le journaliste accusé de sexisme dans le documentaire de Marie Portolano en profite pour régler ses comptes. Il accuse son ancien collègue, Hervé Mathoux de lui avoir tourné le dos.

« Quand il a fallu sortir ses c…, il n’y avait plus personne »

« Mon honneur a été sali. Je suis en dépression. Je ne me voyais pas retravailler avec des gens qui m’ont tourné le dos au pire moment. J’ai trop de fierté, je n’aurais pas pu, a lâché Ménès dans un entretien accordé à l’AFP. Lui (Hervé Mathoux, ndlr), il était là pour faire le beau quand j’étais malade mais quand il a fallu sortir ses c…, il n’y avait plus personne. Et le CFC, tel que je l’ai vécu cette année avec le flou autour de la Ligue 1, ne me donnait pas forcément envie de continuer. »



Cette sortie était aussi l’occasion pour lui de répondre à la journaliste Nathalie Iannetta. « Elle a fait son pamphlet dans Le Monde. Elle me dédouane sans le faire vraiment. Je n’oublierai jamais le coup de fil qu’elle m’a passé quand je me suis retrouvé au cœur du réacteur. Elle m’a dit : ‘démissionne, c’est ce que tu as de mieux à faire’. C’est la chose qui m’a fait le plus mal ».