in ,

Konami en veut à Griezmann après la vidéo à caractère raciste anti-asiatique

Antoine Griezmann
Crédit: Fsdga

Après la parution d’une vidéo montrant Dembélé et Griezmann se moquant d’employés japonais. Konami, le sponsor d’Antoine Griezmann n’a pas du tout apprécier.



L’image d’Antoine Griezmann en prend un sacré coup. Le champion du monde français a tenu des propos à caractère raciste dans une vidéo filmé par son compère Ousmane Dembélé. Les deux joueurs du Barça se moquent de techniciens japonais venus régler des soucis concernant leur console de jeu.

Konami met fin à sa relation avec Griezmann



Le Champion du monde, Antoine Griezmann, s’est excusé sur les réseaux concernant cette vidéo. Cependant, du côté du Japon, la vidéo passe très mal et les excuses n’y changeront rien.

Le PDG de Rakuten, sponsor du FC Barcelone demande des explications auprès du club catalan : « En tant que partenaire du club et hôte de la tournée, je regrette beaucoup les remarques discriminatoires des joueurs du FC Barcelone », a twitté Hiroshi Mikitani.

Konani, la société éditrice du jeu PES, dont Antoine Griezmann est l’une des figures, a elle aussi été très déçu du comportement du Français. Alors que l’entreprise devait lancer un jeu de cartes avec Griezmann en égérie. Dans un communiqué de presse, Konami annonce mettre fin à son partenariat avec l’attaquant barcelonais.

«Konami Digital Entertainment estime, tout comme la philosophie du sport, que la discrimination de quelque nature que ce soit est inacceptable. Auparavant, nous avions annoncé Antoine Griezmann comme notre ambassadeur du contenu Yu-Gi-Oh!, mais à la lumière des événements récents, nous avons décidé d’annuler le contrat. En ce qui concerne notre franchise eFootball PES, nous demanderons au FC Barcelone en tant que partenaire de club d’expliquer les détails de cette affaire et ses actions futures».