Game 7 du 1er Tour : Atlanta Hawks (3) 80 @ 92 Indiana Pacers (4)

debats sports image par defaut
debats sports image par defaut

Game 7

Atlanta Hawks (3) 80 @ 92 Indiana Pacers (4)

OUF. Un gros ouf de soulagement parcourt la rédaction qui n’existe pas. En effet, les Pacers se sont qualifiés pour le prochain tour en écartant les Hawks en 7 matches. Le dernier se conclut sur un 92-80 pour Indiana.

(source : BleacherReport)

            Dès le premier quart-temps, on sent que quelque chose se trame. En effet, Roy Hibbert, clairement en dedans dans les six premiers matches, reçoit des bons ballons (ce qui était devenu très rare) et LES MET DEDANS. Et il prend des rebonds, le bougre. Les Hawks répondent cependant coup sur coup et les Pacers ne mènent que d’un petit point à la fin de ce QT. Mais c’est dans le deuxième QT que les choses vont se dessiner, les Pacers passant un 23-13 aux Hawks. Paul Millsap, Pero Antic et David West n’ont à ce moment-là rentré aucun shoot.

 

Les Pacers relâchent un peu la pression dans un 3e QT qui avait pourtant bien démarré pour eux, menant jusqu’à 14 points. Mais les Hawks étaient déterminés à shooter leur chemin hors du premier tour, pour le meilleur et pour le pire. En effet, les compatriotes de T.I. et d’OutKast ont shooté 44 fois à 3Pts hier soir. C’est évidemment un record NBA, mais ce n’est pas la manière idéale pour gagner, il faut croire, même si Millsap se met à rentrer des paniers. Mais les Pacers vont finir le match comme des patrons, en laissant les Hawks à au moins 7 points d’écart, et ce, grâce à un immense Paul George.

 

Mais c’est désormais fini pour les Hawks, qui perdent donc ce Game 7 92-80.  Les Pacers passent donc le premier tour sur leur meilleur match depuis celui face à OKC en fin de saison. Il était temps que tout le monde se réveille. Reste plus qu’à continuer dans ce sens.

(source : JSOnline)
(source : JSOnline)

Bulletin

Mr. Quik Man of the Game :

 

GEORGE Paul : Il a un peu abîmé son pourcentage, certes. Mais qu’est-ce que c’était beau, sinon. Une série de folie. Monsieur George a montré qu’il était un super joueur. A lui de continuer dans cette voie-là. Encore en double-double, 30-11.

 

HIBBERT Roy : OUI. OUI OUI OUI OUI. Il était censé être inutile sur cette série, il a prouvé qu’avec des bons ballons et une confiance retrouvée (et des doigts retirés), on peut faire un gros match face à une équipe sans intérieurs.

Très Bien :

 

VOGEL Frank : Monsieur Vogel a ses idées et ça ne sert à rien de lui en intimer d’autres. Ce sera ”Non, laissez-moi crever tout seul. Ou regardez-moi vaincre en puissance”. Ce soir, c’était la deuxième affirmation.

 

STEPHENSON Lance : Il faut le re-signer. Très grand joueur. Clairement. Dans 2 ans, ce sera une star mondiale. En attendant, on en profite. Surtout quand il poste un 19-14-5. Ce type est un génie. Pur et simple.

 

Bien :

 

WEST David : Ca ne rentrait pas hier (1-7). Mais par contre, les rebonds lui tombaient dans les mains (13 prises). Et il a encore sorti quelques passes de son cru pour assassiner les Hawks. 6 TO, though.

 

HILL George : George Big Balls Hill. Pourcentage au shoot déplorable, mais parfait aux lancers, totalement là où on avait besoin de lui. Et ce soir, il était très calme. Do you remember Darren Collison ?

 

MAHINMI Ian : Voilà comment on efface un posterdunk (surtout sur une victoire) : en explosant la tronche de Jeff Teague sur un contre à haute altitude, sur une autre victoire. Excellent défenseur, discret en attaque.

 

WATSON Charles Akeem : Well, il est bien discret depuis quelques matches. Mais qu’est-ce-qu’il est efficace. Et indispensable. Et classe. Thank God for Charles Akeem.

 

Moyen :

 

COPELAND Chris : Un 3Pts, un peu de défense, 2 fautes en 8 minutes. Franchement, on en attendait un peu trop, mais Copeland fait son boulot. Et surtout, l’attaque des Pacers est tellement meilleure avec lui.

 

 

Nous avons le plaisir de passer ce tour (et surtout d’être enfin débarrassés des Pacers – Hawks…) et de jouer lundi soir le premier match du second tour face à Washington. Ce sera à 1h00 du mat’. Et on sera là. AND YOU ? GO PACERS, BLUE COLLAR, GOLD SWAGGER.