in

Episode 17/82 : Indiana Pacers (16-1) 105 @ 100 Los Angeles Clippers (12-6)

debats sports image par defaut

       Les Indiana Pacers ont bien démarré leur Western Road Trip avec une victoire convaincante, 105-100 face à des Los Angeles Clippers qui se sont réveillés dans le 4e QT et qui ont bien failli surprendre les joueur de Frank Vogel.


 

       Première surprise, Chris Paul a pu jouer. Mais ce sont quand même les Pacers qui se montrent les premiers avec une lead qui monte jusqu’à 12 points dans le premier QT, sous l’impulsion d’un Paul George particulièrement efficace, qui score 9 points dans les 12 premières minutes. Bien évidemment, cette lead disparaît peu à peu avec l’arrivée du banc, vraiment pas génial ce soir. Les Pacers restent quand même devant à la mi-temps, grâce à un magnifique tir volleyé au buzzer de David West, immense ce soir (24 Pts à 50%, 12 Reb), ce qui surprend les commentateurs des Clippers, qui le pensaient en plein déclin. Les tocards, sérieux.

        Comme d’habitude dans le 3e QT, les Pacers prennent encore plus d’avance et en le gagnant de 4 points, possèdent une double-digit lead en entrant dans le 4e QT. That’s right where you want to be, selon Clark Kellogg. Ils peuvent alors remercier Paul George qui score n’importe où, n’importe comment, contre vents et marées et David West qui… beaste. Sous l’impulsion de Crawford et Collison, les Clippers reviennent très fort et le 4e QT se trouve être une bataille où les équipes se répondent coup pour coup. Et c’est George Hill, très discret depuis le début du match, qui score 5 lancers francs décisifs, bien aidé par les 3 de Roy Hibbert et par un rebond ultra clutch volleyé par David ”Laurent Tillie” West, encore lui. Les Clippers manquent un énième 3Pts ouvert et perdent donc le match de 5 points. PACERS WIN. WE LEGIT.

 

IndLac

BULLETIN

Mr Quik Man of the Game :

 David West

      WEST David : Immense. Il était partout, tout le temps. Et même quand ses shoots ne rentraient pas, il allait chercher le rebond offensif. Et il a maîtrisé Blake Griffin, qui a semblé s’agacer très souvent.

Excellent :

 

       GEORGE Paul : Il y a un an tout pile, il finissait avec 0 point face aux Golden State Warriors. Ce soir, il a scoré 27 points tout en noircissant le reste de la feuille de match. Un véritable all-around player. MVP en puissance.

Très bien :

 

      HIBBERT Roy : Il a laissé DeAndre Jordan faire ses 3 dunks de kéké et il lui a mis 19 points dans la tronche dans la plus grande discrétion. Et croyez-moi, ces points ont compté dans la balance. De plus en plus de moves à l’intérieur.

Bien :

 

      HILL George : Très (trop) discret pendant 3 QT et demie. Et quand il a fallu sortir les tripes en acier trempé sur la table et marquer 5 lancers francs décisifs, il était là. Et il nous a fait gagner.

        STEPHENSON Lance : Well, plein d’erreurs défensives, mais quelques passes particulièrement jolies un peu gâchées par une 2nd Unit médiocre. Sans oublier 10 rebonds. Comme d’habitude.

Moyen :

 

      WATSON Charles Akeem : Un 3Pts décisif, des assists plutôt propres et une manière de calmer le jeu qui ne peuvent que conquérir des mecs qui ont vu A.J. Price, Darren Collison et Daryl Jerard assurer le job de PG Pacer auparavant.

        SCOLA Luis : Il peut faire tellement plus que ça. Mais il est tellement supérieur à ce qu’on avait avant qu’on ne peut décemment le mettre mauvais ce soir. Mais attention, Luis. ATTENTION A TOI.

Mauvais :

 

      JOHNSON Orlando : Encore une fois, Pulp n’apporte rien de plus que du repos pour George Hill. C’est assez agaçant. On aimerait voir plus, car il peut plus. 1-1 aux shoots ce soir, quand même.

        MAHINMI Ian : Une très belle action, vraiment incroyable. Et puis c’est tout. Il n’a que trop peu retardé les dégâts.

        HILL Solomon : Il apprend énormément, match après match. Mais il n’apporte pas encore grand-chose. Ca va venir, c’est évident. De toute manière, on l’adore. Donc on le juge justement. COURAGE, SOLO.

        Nous sommes à 16-1. Nous vivons une des plus grandes périodes de notre vie de supporter. Et ça pourrait continuer demain, à 4h00 du matin, sur le parquet des Portland Trailblazers (13-3). Tout va bien, merci.

debats sports image par defaut

DECEMBRE : Les Blazers vont t’ils continuer sur ce rythme ?

debats sports image par defaut

Mailbag : Pourquoi vouloir se séparer de Waiters ?