Édito: Leonardo est-il encore l’homme de la situation au PSG ?

leonardo psg
Crédits: Doha Stadium Plus Qatar - Mohan.

Critiqué pour sa gestion des stars et son manque de communication en réponse aux critiques sur l’effectif du PSG, Leonardo remplit-il son rôle comme il faut ? Le PSG doit-il s’en séparer ?



Dans son émission Rothen s’enflamme, Jérôme Rothen a révélé des tensions dans le vestiaire parisien il y a quelques années. Avec cette révélation, le recrutement de Leonardo au cours des derniers mercato prend un autre sens. Le départ de Thiago Silva, la venue d’Icardi pour pousser Cavani vers la sortie, le recrutement de Donnarumma pour embêter Navas … Ces décisions semblent plus menées par une guerre d’égo que par des choix sportifs. Tout cela couplé par ses relations froides avec les deux derniers entraineurs parisiens. Leonardo n’est pas dans un rôle de gendarme à la solde du projet sportif pour mettre de l’ordre dans la maison parisienne, mais plus dans un rôle de bourreau à virer les joueurs qui le contrarient. Quitte à sacrifier le côté sportif en apparence.

Des choix imposés aux entraîneurs du PSG



Mais il faut tout de même rappeler que le directeur sportif du PSG a fait gravir les échelons au club de la capitale à une vitesse phénoménale. Dans la construction du Paris Saint-Germain sous l’ère Qatari, il est la pièce majeure avec des recrues de premiers rangs. Comme indiqué précédemment, le recrutement d’Icardi sur le plan sportif (en apparence) n’est pas une mauvaise idée. Pareil pour Donnaruma, en assurant la succession de Navas.

Néanmoins, très souvent, les recrues du PSG sont des choix de Leonardo plutôt que des choix du coach en poste. Ce qui empêche l’apparition d’un réel projet de jeu. Concernant les mercatos, certes, Leonardo ramène des gros noms mais ne fait sortir aucun des parasites du PSG. C’est la critique majeure que fait Zlatan Ibrahimovic dans son livre. Le PSG est une maison où il y fait bon vivre et dans laquelle tu n’es pas poussé vers la sortie en cas d’échec. Pour ma part, je pense que Leonardo n’est plus l’homme qu’il faut au PSG. Cependant, un départ du Brésilien donnerait encore plus de pouvoirs aux joueurs montrant qu’ils ont la possibilité de faire sauter n’importe qui en cas de désaccord. Avec tous ses éléments je me permets de vous poser la question suivante :



Leonardo est-il encore l'homme de la situation au PSG ?