in ,

Édito. Benzema en équipe de France, un juste retour des choses

Crédits photo: FFF.fr

Ce mardi soir, l’information a été rendue officielle par Didier Deschamps: Karim Benzema fait son come-back en équipe de France, à l’occasion de l’Euro 2020. Un juste retour des choses. Edito.

A l’heure où la France s’embrase au prisme de débats identitaires et réactionnaires, où l’amour et la reconnaissance envers la sainte patrie sont des valeurs prisées, le retour de Karim Benzema chez les Bleus ne plaira pas à tout le monde.C’est une certitude. Mais que l’histoire est belle: l’enfant prodige du foot français s’est rabiboché avec son sélectionneur national, celui qui, et c’est à son crédit, a toujours placé l’équipe de France au-dessus de toute considération personnelle. Un rapprochement entre le joueur du Real Madrid et Deschamps qui s’explique sans doute par des excuses du premier au second, notamment pour sa sortie médiatique déplorable dans le journal espagnol Marca à l’aube de la Coupe du monde 2018.


 

Le foot a triomphé

Car le constat est là, implacable: l’équipe de France, si elle n’a pas impérativement besoin de Karim Benzema en attaque pour briller – le succès lors du Mondial-2018 en est la preuve indéniable – ne peut cependant qu’être meilleure avec lui. Ainsi, celui à qui on a tout reproché – l’affaire de la sextape, le fait de ne pas chanter la Marseillaise… – entend donc désormais contribuer pleinement au succès de l’équipe d’un pays qu’il aime tant.

Car tous les joueurs de foot professionnels peuvent-ils se targuer de payer leurs impôts en France alors qu’ils pourraient les payer ailleurs, à des taux d’imposition bien plus avantageux ? La réponse est non. Benzema mérite-t-il sa sélection pour l’Euro 2020 ? La réponse est claire, limpide: oui. En quelque sorte, plus que l’équipe de France, c’est le football qui a rayonné et triompher hier soir.

roger federer terre battue tennis

Défait dès son entrée en lice à Genève, Roger Federer inquiète

peter sagan bora hansgrohe total direct energie

Peter Sagan sur les tablettes d’une équipe française