in

Dernière ligne droite avant les Playoffs ?

debats sports image par defaut

Le All Star Weekend étant terminé, il est temps pour toutes les équipes NBA de retourner au travail. Il ne reste plus que 29 matchs avant la fin de la saison régulière pour les Cavaliers, qui restaient sur quatre victoires de suite avant ce petit break. Voici donc pour vous une vingtaine d’observations sur cette deuxième partie de la saison à venir.


1- Avant le All Star Weekend, les Cavs ont réalisé une série de quatre victoires de suite, une première depuis le départ de Vous-Savez-Qui en 2010. Le bilan actuel de la franchise est de 20 victoires et 33 défaites.

2- A notre plus grande surprise, ils ne sont qu’à trois matchs de la 8e place, tenue par des Bobcats transformés par le coach Steve Clifford. Son système défensif reposant sur le collectif a fait de Charlotte la septième meilleure défense de la ligue (101.2 points encaissés sur 100 possessions).

3- Cela étant, le moindre faux pas des Cavaliers pourrait leur coûter cher. En effet, les 10 derniers matchs des Bobcats se joueront contre des équipes à l’Est, et majoritairement en dessous des 50% de victoire (Orlando x2, Philadelphia x2, Boston, et même une confrontation directe avec Cleveland). Des matchs à leur portée, qui pourraient les mettre à l’abri et sécuriser cette 8e place.

4- Passons maintenant au All Star break, qui a permis à Dion Waiters et Kyrie Irving de se montrer au grand public. L’arrière originaire de Philadelphia a affronté Tim Hardaway Jr. en duel lors du Rising Star Challenge, au plus grand plaisir des commentateurs et des fans présents à New Orleans.

5- Waiters a fini le match avec 31 points, 7 passes et une multitude de 1v1. Pour lui, c’était l’occasion de s’éclater et de montrer son talent au reste de la NBA. Il doit aussi être contrarié de ne pas avoir gagné le titre de MVP du match, remporté par un énorme Andre Drummond (30 points, 25 rebonds). Oh, et il a cassé des chevilles.

WaitersBreaksHardawaysAnklesHardenDurant

6- Pour ce qui est de Kyrie Irving, il a réalisé une très belle performance au All Star Game, finissant avec 31 points (14/17 au tir) et 14 passes, ce qui lui a valu le titre de MVP de l’événement. A l’age de 21 ans et 10 mois, Irving est devenu le deuxième plus jeune MVP du All Star Game de l’histoire, derrière LeBron James, âgé de 21 ans et 1 mois à l’époque.

7- Irving n’a pas réussi à défendre son titre au concours de tir à trois point. C’est sûrement parce qu’il ne portait pas le maillot de Mark Price, qui fêtait ses 50 ans le même jour.

8- Pour parler de la performance de Kyrie en elle-même, elle confirme ce qu’on pensait de son style de jeu. Il est fait pour le jeu rapide, en transition et en contre attaque. Ses talents de dribbleurs lui permettent de se sortir de n’importe quelle situation (ou presque) et de créer pour ses coéquipiers. Laissons parler une nouvelle fois la vidéo.

9- La trade deadline se rapproche. Les rumeurs et les spéculations en tout genre refont leur apparition. La dernière concernant les Cavs parle d’un échange avec les Nets. Jarrett Jack et Jason Terry seraient les joueurs concernés.

10- Pour sa première saison en tant que Cavalier, Jack a été à la limite de l’exécrable. Ses moyennes reflètent une partie de son niveau, 8.5 points et 3.7 passes par match à 39% au tir, mais ce sont ses mauvaises prises de décisions et son manque de leadership qui font de lui un joueur à échanger. Terry lui, affiche une moyenne de 4.5 points par match à 36.2% au tir.

11- Si l’intention des Cavs est d’amener un shooteur à l’effectif et de l’intégrer à la second unit, il y a mieux à faire que le vieux Terry de 37 ans. Même lorsque c’est Jarrett Jack qui fait office de monnaie d’échange.

12- Des joueurs comme Aaron Brooks, Jimmer Fredette ou Brian Roberts seraient des cibles plus crédibles pour les Cavaliers. Tous trois ont un pourcentage à trois points supérieur à 40% et peuvent assurer à la mène derrière Kyrie Irving (et éventuellement Matthew Dellavedova).

13- Certaines sources évoquent la crainte du front office de perdre Luol Deng cet été. L’ailier arrivé dans l’Ohio en janvier dernier ne semble pas à son aise dans cette équipe et souhaiterait, selon les sources, quitter Cleveland dès cet été lorsqu’il sera free agent. Rappelons que si les Cavs veulent l’échanger, il ne peut pas être accompagné d’un autre joueur de l’effectif dans le processus.

14- Anderson Varejao ne s’est pas entraîné avec l’équipe et n’a pas fait le voyage à Philadelphia. Il manquera donc son troisième match de suite, et son sixième de la saison. Il tourne cette saison à 8.8 points et 10.3 rebonds par match. C’est Tyler Zeller qui sera une nouvelle fois titulaire.

15- En l’absence du pivot brésilien, Zeller prend ses responsabilités et se montre bien plus confiant que la saison dernière, où il a pratiquement été jeté dans l’arène après l’énième blessure de Varejao. Sa présence au rebond et ses écrans solides en font une valeur sûre au poste de pivot. Du moins, pour une vingtaine de minutes par match.

16- Parlons un peu des résultats de la franchise. Depuis le départ de Chris Grant, les Cavs sont à 4-0. C’est sûrement l’électrochoc que cherchait à produire Dan Gilbert chez ses joueurs. Ou peut-être une simple révélation. Les déclarations de ces dernières semaines parlent toutes de « plaisir de jouer », « sourire » et de « solidarité entre coéquipier ».

17- L’atmosphère dans le vestiaire semble moins pesante et David Griffin, le GM actuel, fait des relations entre membres de l’organisation une priorité. Il a tenu à assurer à Kyrie et Dion qu’aucun des deux ne serait échangé. Il a aussi tenu un discours à l’équipe sur l’importance de s’amuser sur le terrain et de joueur l’un pour l’autre.

18- Jamais en début de saison aurait-on assisté à cette danse géniale de Dion Waiters.

lolcavs

19- L’autre bénéficiaire de cette bonne atmosphère, c’est Anthony Bennett. Le jeune rookie continue de se montrer et de progresser. On a appris dans la semaine qu’il avait perdu près de 15 kilos (!!!) depuis le début de la saison et qu’il se sentait bien plus confiant sur le terrain.

20- Les stats montrent qu’il est effectivement plus à l’aise lorsqu’il entre en jeu. Sur ses 10 derniers matchs, l’intérieur canadien affiche des moyennes de 8.6 points (43.1% au tir, 43.5% à trois points) et 4.8 rebonds en 20 minutes par match. Au cours de cette série, il a également enregistré un double double en sortie de banc : 19 points et 10 rebonds en 30 minutes contre les Kings.

21- Ce ne sont que des signes positifs pour le jeune Bennett qui ne peut qu’espérer plus de minutes à l’avenir pour aider cette équipe. De plus, Mike Brown était très satisfait de son joueur après le match contre Sacramento. On peut donc légitimement s’attendre à ce que Anthony Bennett prenne le contrôle du monde sous peu.

22- Il semble important de rappeler à tout le monde que Kyrie Irving n’a que 21 ans, qu’il est un double All Star et qu’il continue de progresser et d’apprendre. Il n’est pas LeBron James et ne peut pas porter une équipe sur ses épaules. Pas encore. A l’avenir, il aura de grandes responsabilités et de grosses attentes autour de lui. Pour le moment, il se bat aux côtés de ses coéquipiers pour une place en Playoffs. Bien sûr, son rôle de jeune leader aurait pu être mieux géré, mais c’est tout un processus pour lui.

23- Les Cavaliers sont encore une équipe de jeunes joueurs qui apprennent à jouer ensemble, à suivre les consignes de leur coach et de rester concentrer sur l’ensemble des 48 minutes. On commence à voir qu’ils comprennent l’importance de joueur l’un pour l’autre. Waiters a récemment changé son expression sur le terrain. Il reste concentré même après un mauvais shoot ou une mauvaise passe car il sait que derrière, une possession défensive l’attend. Cela semble anodin, mais pour un jeune joueur, il est difficile de s’en rendre compte.

24- En parlant de sa défense, Dion semble avoir accepté le challenge que lui a lancé Mike Brown en début de saison. Celui de devenir le stoppeur de l’équipe. Il est bien plus présent en défense et devient même un « playmaker » défensif. Il provoque des pertes de balle, force des mauvais tirs… Son travail est remarquable de ce côté là du terrain.

25- Pour finir, voici un pronostique rapide sur cette fin de saison. Les Cavaliers accrocheront la 8e place et finiront avec un bilan de 34 victoires et 48 défaites. Quel est le votre ?

En attendant, go Cavs !

NBA: Cleveland Cavaliers at Detroit Pistons

debats sports image par defaut

Laissez le All Star Game être un match de Gala

debats sports image par defaut

Spencer Hawes débarque à Cleveland