Ligue 1: comment gagner aux paris sportifs en pariant sur les outsiders ?

kylian mbappe psg
Crédits photo: Sandro Halank

Après un mercato estival animé, les fans de football et les parieurs du monde entier ont les yeux rivés sur le Paris Saint-Germain (PSG).

Et qui peut les en blâmer, puisque Lionel Messi fait désormais partie de l’équipe. Outre l’attaquant argentin, le PSG a également recruté le milieu de terrain Georginio Wijnaldum de Liverpool, le défenseur Sergio Ramos du Real Madrid et le héros de l’Euro 2020, Gianluigi Donnarumma. Ils comptent également dans leurs rangs Neymar, Angel di María et Achraf Hakimi, récemment recruté.

 

Le départ canon du PSG cette saison

Les Parisiens n’ont pas ménagé leurs efforts pour s’offrir les meilleurs joueurs. Et cela se voit dans leurs performances puisque le PSG a remporté ses quatre matchs depuis le début de la Ligue 1, saison 2021-2022.

Lors du premier match, Troyes avait ouvert le score après 10 minutes de jeu mais le PSG a finalement remporté la confrontation (2-1) avec deux buts consécutifs d’Achraf Hakimi et Mauro Icardi. Les hommes de Mauricio Pochettino ont poursuivi cette série de victoires en prenant le meilleur sur Strasbourg (4-2), Brest (4-2) et Reims (2-0) lors des rencontres suivantes.

Jusqu’à présent, les joueurs du PSG sont les seuls favoris à avoir remporté 100% de leurs matchs. Les autres favoris comme Lyon, Monaco, Lille, et Marseille ayant eu leur part de défaite ou de matchs nuls. Pis, ce sont Angers et Clermont Foot qui suivent de près le PSG au classement de la Ligue 1. Ce qui va à l’encontre des cotes actuelles des sites de paris en ligne.

Les bookmakers et les pronostiqueurs en ligne placent ces deux équipes au dernier rang des équipes les plus susceptibles de gagner. Si les parieurs ne peuvent pas s’attendre à ce qu’une équipe solide soit toujours victorieuse, comment peuvent-ils assurer des paris gagnants à chaque match tout au long de la saison ?

C’est là que brille la beauté des paris dits « à handicap asiatique ». Découvrez pourquoi ce style de pari est populaire dans les pays asiatiques et comment vous pouvez l’utiliser pour gagner davantage. Si cela est fait correctement, les nouveaux parieurs peuvent même bénéficier de bonus d’inscription allant jusqu’à 100 €, comme ce que VOdds propose pour parier sur les championnats de Ligue 1 et sur les coupes d’Europe de l’UEFA.

 

VOdds banniere

 

La majorité des matchs de Ligue 1 se sont soldés par un match nul: pariez sur la victoire des outsiders

Bien sûr, c’est trop demander que de s’attendre à ce qu’une équipe gagne chaque match. Mais c’est une autre histoire lorsqu’une équipe supposée favorite n’obtient qu’un match nul ou ne gagne que d’un but. C’est ce qui se passe en ce moment et c’est là que joue la force des paris sur les « handicaps asiatiques ».

Il est conseillé de parier sur l’outsider dans ces cas-là. Le handicap asiatique a un total de neuf cotes de handicap pour l’équipe perdante. Sept d’entre elles sont favorables à l’outsider lorsque le résultat du match est un match nul. Autrement dit, si les parieurs misent sur l’équipe perdante et que le match se termine par un match nul, ils ont sept chances sur neuf de gagner. Alors que les deux cotes restantes peuvent toujours être considérées comme rentables car la mise sera remboursée dans ce cas (un remboursement complet lorsque les paris sont placés sur un handicap de 0 et un demi-remboursement pour un handicap de +0,25).

Sur les 40 matchs qui se sont déroulés au cours du mois dernier, 17 d’entre eux se sont soldés par un match nul. Et 6 de ces 17 matchs sont contre les quatre premiers favoris derrière le PSG. Ces derniers auraient pu assurer 17 victoires aux parieurs qui misent en utilisant le handicap asiatique.

 

Gagner malgré la défaite

Un autre atout du handicap asiatique est la possibilité pour les parieurs de gagner même si l’outsider sur lequel ils ont parié perd le match. Lyon, Monaco, Lille et Marseille ont un total de cinq victoires combinées, mais quatre d’entre elles ont été remportées avec une seule différence de buts par rapport au score de leurs adversaires. Dans ces cas, les parieurs peuvent encore gagner s’ils placent leurs paris sur un handicap de cote de +1.50, +1.75 ou +2.00. Certains handicaps de cotes leur donnent également la moitié (+0,75 et +1,25) ou un remboursement complet de la mise (+1,00).

Le handicap asiatique peut ainsi être un peu déroutant au début étant donné le nombre de formats de cotes et de résultats de paris à étudier. Mais cela vaut la peine d’essayer, compte tenu des nombreuses chances de gagner qu’il offre aux parieurs, surtout s’ils misent sur l’outsider.

Les parieurs en herbe peuvent commencer à parier sur ces marchés asiatiques en utilisant un site de paris sportifs en ligne. Il est plus pratique et moins coûteux de s’appuyer sur un agrégateur de paris sportifs. En plus d’avoir un accès direct aux comptes des meilleurs paris sportifs asiatiques comme Pinnacle, SBOBet et SingBet, les parieurs peuvent parier sur des cotes en temps réel avec des limites de pari élevées pour une faible marge. De plus, les vérifications et les retraits des utilisateurs sont effectués rapidement pour une expérience de pari fluide.