Accusations de Molina, Stephane Moulin répond et porte plainte

Stephane Moulin
Crédit: France 3 Pays de la Loire youtube channel

Lors d’un live Twitter, Romain Molina, journaliste et investigateur du monde footballistique, a porté des accusations de racisme envers Stéphane Moulin. L’ancien entraîneur d’Angers monte au créneau.

Il y a quelques jours, Romain Molina, journaliste pour The New York Times, s’est attaqué à plusieurs facettes sombres du monde du ballon rond. Pédophilie au sein de fédérations, agressions sexuelles à la FFF, fraude à la DNCG, et enfin une affaire de racisme au sein du club d’Angers. Le journaliste d’investigations accuse Stéphane Moulin, actuel entraineur de Caen, d’avoir fait une chasse anti-musulman.

 

« Les valeurs que je prône, c’est tout sauf ce qui est raconté »

Stéphane Moulin, le principal intéressé, a répondu à Romain Molina et porte plainte à son encontre : « C’est terrible de devoir se justifier de ce genre de choses. Ça fait 23 ans que je fais ce métier. Jamais ô grand jamais je n’ai eu de problèmes avec qui que ce soit. J’ai toujours loué le mélange des cultures car c’est très enrichissant pour tout le monde. Depuis que je suis arrivé à Caen, j’ai lancé deux joueurs qui s’appellent Ilyès Najim et Steve Shamal. À vous de regarder de quelles origines ils sont. J’ai souhaité recruter Ali Abdi et Mehdi Chahiri. Mes derniers capitaines à Angers sont Ismaël Traoré et Cheikh Ndoye. Sans compter tous les jeunes que j’ai lancés là-bas : Farid El Melali, Zinedine Ould Khaled, Romain Saïss… Je ne comprends pas du tout ».

« (…) Je suis abasourdi par ce qu’il se passe. On aurait parlé de ma compétence de coach, pas de soucis. Mais parler de mon intégrité d’homme, là je ne supporte pas. Les valeurs que je prône, c’est tout sauf ce qui est raconté. Franchement, ça me donne envie de vomir. J’ai des enfants aussi. Ils me disent : « Mais papa, qu’est-ce qu’il passe ? » Romain Molina, je ne le connais pas, je ne l’ai jamais vu… Vous n’avez qu’à interroger les joueurs de Caen et d’Angers, vous verrez bien ce qu’ils diront. Je suis resté 10 ans avec un président algérien, il n’a jamais été question de ça. Je suis dans une très grosse colère et on en restera pas là. Une plainte sera déposée. C’est trop grave pour que cela reste impuni ». Romain Molina a ensuite répondu sur Twitter : « Cool, le tribunal va être ravi de voir le dossier dont je dispose ! Bon courage pour assumer derrière par contre Stéphane. On se voit bientôt donc ! »