Débats Sports

Kyrie Irving (41 points) renverse les Wizards

Kyrie Irving a du caractère et les Cavaliers s’en sont une nouvelle fois remis à lui pour s’en sortir. Menés de 15 points pendant le deuxième quart temps, les Cavaliers ont pu compter sur l’excellent Kyrie Irving et le surprenant Matthew Dellavedova pour revenir dans le match et renverser la formation des Wizards menée par le duo Bradley BealNene.

Il aura fallu une prestation de 41 points (record en carrière égalé) de Kyrie Irving pour que les Cavaliers décrochent leur première victoire on the road cette saison. Ils ont lutté, ils ont tenté plusieurs combinaisons différentes et c’est finalement le cinq Irving – Dellavedova – Jack – Clark – Varejao qui fera la différence durant le 4e quart temps. A 90 partout à la fin des 48 minutes, c’est durant la prolongation que Irving offrira la victoire aux siens, prenant pleinement contrôle du match. Les Wizards n’ont pas trouvé la solution face au vengeur masqué.

Points positifs

– Les 41 points de Kyrie Irving : 12 sur 24 au tir (50%), 4 sur 7 à trois points et 9 sur 9 aux lancers en 42 minutes. C’est un match très dominateur que Irving a livré hier. Lorsque les Cavs perdaient de 15 points, le meneur All Star a pris les choses en mains et a fait en sorte de garder son équipe dans le match. Mike Brown a déclaré après le match que Irving avait été « génial » pendant les timeouts en gardant ses coéquipiers motivés et concentrés tout au long du match. Une image de son match : ce crossover génial sur Glen Rice Jr.

– Nouveau double double de Tristan Thompson : 15 points, 12 rebonds, 2 interceptions et 2 contres en 32 minutes. Voilà ce qu’on peut appeler une grosse performance des deux côtés du terrain de la part de Double T. Très bon en début de match avec 5 rebonds dans le premier quart temps, Thompson a continué de travailler tout au long du match. Avec un 3 sur 3 à mi-distance cette nuit, il confirme ses progrès effectués cet été.

– La performance de Earl Clark : 11 points à 4 sur 6 au tir (3 sur 4 à trois points), 3 rebonds, 2 interceptions et 2 contres en 33 minutes. En délivrant la performance parfaite du joueur 3 and D, Clark nous a montré hier pourquoi Mike Brown l’a fait venir à Cleveland. Exemplaire en défense et efficace de loin, Clark s’est adapté au rythme du match et n’a rien forcé. Il a également joué au poste 4 sur quelques séquences mais n’a rien pu faire face à un Nene en grande forme (24 points et 7 rebonds).

– La défense de Matthew Dellavedova : 2 points, 6 rebonds, 2 passes et 2 interceptions en 31 minutes. On ne s’attendait pas à le voir jouer aussi longtemps mais au final, c’est peut-être lui qui sauve les Cavaliers en fin de match. Placé dans un cinq composé de Irving, Jack, Clark et Varejao, Delly a éteint Bradley Beal en seconde période grâce à une très bonne défense sur l’arrière des Wizards. C’est même lui qui empêche Washington de marquer un panier décisif, avec une interception sur Beal parti en contre attaque en fin de match.

Points négatifs

– Les décisions de Jarrett Jack : 13 points à 5 sur 13 au tir (1 sur 4 à trois points), 4 passes et 5 pertes de balles en 35 minutes. Souvent remis en question en ce début de saison pour ses prises de décision, Jack n’a pas rassuré avec quelques unes de ses passes hasardeuses durant le match. Ses performances au tir sont irrégulières mais son leadership sur le terrain semble suffisant à Mike Brown qui tient vraiment à l’associer à Kyrie Irving à l’arrière.

– Les 6 pertes de balles de Kyrie Irving : 5 passes et 6 pertes de balles dont une qui aurait pu coûter très cher aux Cavaliers dans les dernière secondes du match. Cela dit, les Cavaliers ont gagné et ce grâce aux 41 points du vengeur masqué, c’est tout ce qu’on retiendra.

– Le mouvement en attaque : Durant les deux premiers quart temps, il n’y avait aucune solution offensivement. Essayant de jouer avec Andrew Bynum en tant que point d’appui, les Cavaliers n’ont rien montré pendant les 18 premières minutes du match, ne rentrant que 7 tirs pour une petite vingtaine de point. Sans vrai système, Kyrie a du prendre le match à son compte à cause du manque de solution. C.J. Miles a effectué un bon passage mais cela reste trop irrégulier.

Anthony Bennett en DNP : Le premier choix de la draft 2013 n’a pas joué de la soirée. Après des matchs à 12 ou 11 minutes passées sur le terrain, Mike Brown décide de laisser son intérieur sur le banc. Est-ce simplement pour lui laisser le temps de revenir en meilleure condition ? Ou est-ce que le coach n’accorde plus rien à ses joueurs, peu importe le statut ?

Le cas Dion Waiters

Après la victoire contre les Wizards, des informations plus claires concernant la réunion entre joueurs des Cavaliers ont été révélées. Selon Jason Lloyd, du Akron Beacon Journal, les discussions animées dans le vestiaire ne concernaient pas seulement Dion Waiters. Il y aurait eu quelques différents mais selon Jarrett Jack, c’est tout à fait normal.

D’après les propos de Mike Brown, Waiters est allé deux fois chez le médecin durant la semaine. Cependant, il semblerait que le numéro 3 des Cavs ait été irrité de voir son statut de titulaire retiré pour le match contre les Bobcats. Est-ce vraiment une maladie qui l’a empêché de jouer les deux derniers matchs ? Ce que l’on sait, c’est qu’aucun joueur des Cavaliers n’a reçu de nouvelles de Dion Waiters depuis mercredi.

Boxscore – Résumé vidéo

Boxscore Cavs-Wizards

photo : Brad Mills-USA TODAY Sports