Débats Sports
Don't Miss

Preview Indiana Pacers (1-4) @ Boston Celtics (1-3) – Episode 6

Indiana Pacers (1-4) @ Boston Celtics (1-3)

Saison 2014-2015 Episode 6

Diantre. Premier match d’un back-to-back qui nous ramènera dans l’Indiana demain pour y recevoir les Wizards de Washington, encore. A 1 HEURE 30 DU MATIN.

Cette saison, il n’y aura pas beaucoup de soirs comme cela où, avant le match, on pensera à la victoire. Mais ce sont aussi peut-être les matchs les plus pires. A Washington, à Atlanta, on pensait prendre des branlées et finalement, on a fait jeu égal jusqu’à la 48e minute, voire plus. On a tenu et on a montré des valeurs que les Indiana Pacers avaient perdues en fin d’année passée. C’est beaucoup moins difficile de perdre dans ces conditions, avec des joueurs qui font tout leur possible pour se faire apprécier par les fans. Mais ce soir, on a la victoire dans un coin de la tête. Les joueurs vous diront qu’ils pensent toujours à gagner les matchs et c’est bien normal, mais les fans n’ont pas cette langue de bois et peuvent dire ce qu’ils veulent. D’ailleurs, allez bien vous faire foutre, vous qui lisez ces lettres.

A gauche, les Pacers. A droite, les Boston Celtics, professionnels de la défaite, eux. Menés par un Hoosier pur souche en la personne de Brad Stevens, les coéquipiers de Rajon Rondo sont en pleine reconstruction mais sont en de très bonnes mains. L’ancien coach de Butler, université d’Indianapolis, est un génie. Mais dans l’équipe actuelle, difficile d’en trouver un autre. Beaucoup de joueurs qui seraient de très bons role-players comme Kris Humphries. Hahahaha. Putain, on est cons à la rédaction qui n’existe pas. Bref, tout ce bla-bla pour dire qu’aujourd’hui, on peut gagner et ce serait bien de le faire parce que sinon ça va être chiant et je vais me tailler les veines puis me suicider en me pinçant les couilles jusqu’à la mort.

Après la nôtre, Evan Turner va tenter de niquer la saison de Boston. Regardez ce sourire mesquin qui veut dire « je vous encule tous et j’empoche mes millions. »

Gagnez. Parce qu’aujourd’hui, c’est le retour de ANTHONY JORDAN PRICE, MOFOS.

  • STARTING LINE-UPS :

PG : Donald Sloan, le GOAT.

SG : Solomon Hill, MIP

SF : Chris Copeland, le génie mais que derrière la ligne

PF : Luis Scola, la machine à perdre le ballon

C : Roy Hibbert, la montagne.

APPAREMMENT, selon le Indy Star, Vogel va faire sortir Calvin Andre Miles du banc puisque, actuellement, il pourrait rater une voiture dans un embouteillage. L’histoire raconte que la dernière fois qu’il a fait l’amour, il s’est trompé de trou (rumeur TMZ). Comme précisé au-dessus, c’est le grand retour de Anthony Jordan Price. Avec Charles Akeem Watson et Calvin Andre Miles, ça nous prend déjà un tweet, ces conneries. Ce match sera l’occasion de voir les deux meilleurs meneurs de ce début de saison en NBA face à face.

Face à nous, le gremlin à bandeau Rondo. On devrait avoir un truc du genre Rajon Rondo – Tex Avery Bradley – Jeff Vert – Jared Sullinger – Kelly Olynyk.

  • PRONOS : 

Pacers : Victoire 80 à 66. Triple double pour Solomon Hill, 44 points pour Chris Copeland qui me ramène dans le match de ma fantasy.

Celtics : « Victoire pour nous, Rajon Rondo vous sort un TD et Roy Hibbert nous met un 20-15. » Le nazisme a encore des partisans. Inquiétant.

Rendez-vous à 1:30. Peace.

[themoneytizer id=15816-16]