Débats Sports
Don't Miss

Preview de l’Episode 2/82 : Indiana Pacers @ New Orleans Pelicans

Puisqu’en NBA, on ne respecte rien et que les États-Unis est/sont le pays où tout va le plus vite et tout est le plus grand, on commence par un back-to-back avec un voyage éclair en Louisiane, dans la ville la plus dangereuse des US.

INDNOLA

« C’est la beauté de ce jeu. Demain (aujourd’hui), on a une nouvelle chance d’être meilleur. Et voilà, c’est parti pour la NBA ! » – Ian Mahinmi

Après un début solide, les Pacers affrontent les Hornets à New Orleans, ce soir. Ah non. Nouveau propriétaire, nouvelle identité. Les Pelicans, donc, ont l’air agressifs sur leur nouveau logo. Dans leurs déclarations également, puisque que ce soit Anthony Davis ou Jrue Holiday, les deux pensent pouvoir accrocher les play-offs dans une Conférence Ouest qui s’annonce très disputée. Le dernier cité fait partie des nouvelles acquisitions de la franchise, échangé contre le 6e pick de la dernière draft. Si l’on ajoute à ça Tyreke Evans (day-to-day),  le retour d’Eric Gordon (Indianapolis born and raised, ladies & gents), un an d’expérience pour Anthony Davis et ça nous fait un roster assez solide, capable de gagner quelques dizaines de matchs. Même si la pré-saison à une importance minuscule, le bilan des Pelicans a atteint 7-1. Monty Python Williams peut sourire, d’autant qu’il ressemble un peu à David West.

Une technique pour Eric Gordon pour coupe de cheveux non-autorisée.

Une technique pour Eric Gordon pour coupe de cheveux non-autorisée.

De l’autre bord, la deuxième meilleure équipe d’une Conférence Est. Bon, on ne va pas faire des paragraphes sur les Pacers à chaque previews parce qu’on va vite s’épuiser, surtout en situation de back-to-back où il n’y a pas d’actualité. Concentrons-nous sur les points sur lesquels nous pouvons progresser face à une équipe qui sera certainement meilleure que celle que nous avons affronté hier. George Hill va devoir être meilleur face à un meneur All-Star la saison dernière. Le banc va devoir faire mieux qu’hier et on verra si Chris Copeland arrivera à jouer son premier match malgré le fait que Vogel ait bien signalé qu’il était le 5e grand de l’équipe. La défense était de qualité hier, continuez comme ça messieurs. Paul George a parlé de commencer une série de victoire très rapidement et l’occasion de ruiner la fête est trop grande pour ne pas la saisir. Gagnons donc, et on pourra compter sur un ancien de la maison pour le faire : David West a passé de belles et longues années en compagnie de Chris Paul à NOLA. Un bon test, tôt dans la saison.

Oui. Mais non.

Oui. Mais non.

Starting Five probable :

#3      George Jesse Hill Jr. AKA George Colline

#1      Lance Stephenson AKA Born Ready, Gump

#24    Paul George AKA PG24

#21    David West AKA Dieu, MVP, David Beast, David Best

#55    Roy Hibbert AKA Mt. Hibbert

Danny Granger est out, évidemment. On laisse encore les surnoms, afin que vous puissiez les retenir. Nous sommes gentils, aimables et bons.

NOLA a terminé la pré-saison avec Holiday, Gordon, Aminuuuuuuuuu, Davis et Jason Smith. Mais on espère Greg Stiemsmsmsmsma. Ils ont des 4 qui s’écartent un peu du panier. C’est chiant, comme les quarterbacks qui courent. Un 4, ça devrait être David West.

Les pronos :

– Côté nous : allons pour un 95-87 Indiana. Stephenson avec une nouvelle grosse performance et une fête gâchée. Les pélicans ont des grosses bouches pour prendre plus de points.

– Côté eux : sur leur preview, les amis de Pelicans_France pronostiquent un 94-81 pour nous, avec le commentaire suivant : « Ouais, faut savoir être honnête. Même si ça fait un peu fun-killer. Ca me semble un match très compliqué avec des match-ups pas franchement à notre avantage. » L’objectivité est l’une des valeurs de PacersFrance, donc nous approuvons.

Nous serons live from chez nous ce soir à la première heure du matin sur le compte twitter que vous pouvez retrouvez à droite de la barre « don’t miss ». See you there !

Crédit Photo : usatoday.com, pacers.com & sportsnola.com

[themoneytizer id=15816-16]