Débats Sports

Preview Philadelphia 76ers (0-0) @ Indiana Pacers (0-0), Episode 1

Philadelphia 76ers (0-0) @ Indiana Pacers (0-0)

 

Saison 2014-2015 Episode 1

         On est reparti pour un feuilleton digne des Feux de l’Amour, 82 épisodes en à peu près 6 mois et plus si les résultats suivent. Bien évidemment, on fera tout pour ne pas se faire annuler par le network NBA, mais pour ça, faut que les ratings suivent. Selon le Cancellation Bear, on est Likely to be Cancelled, mais ne vous inquiétez pas, we ain’t gonna die without a fight. A bar fight ? Fuck dat, we ain’t Kebitch Garnett.

        Après cette intro vindicative, il est temps de s’attaquer au gros morceau de la journée : notre Home Opener, qui est contre une des rares équipes dont on sait qu’on est clairement supérieurs. Après, les jouer en début de saison, c’est s’exposer à un coup de Jarnac. Vous savez très bien de qui on parle, des Philadelphia 76ers. Petit bisou au Heat de l’année dernière qui s’était fait surprendre.

        Bien évidemment, vous savez tous que Lance Stephenson est parti aux Hornets pour le meilleur et surtout pour le pire (une franchise qui a un frelon en mascotte ne mérite que la mort, mais ceci n’est qu’un détail personnel), que Paul George est bien calé dans les tribunes avec une grosse blessure. Vous devez savoir que George Hill, Charles Akeem Watson et David West sont aussi inactifs pour le match et que Rodney Stuckey est diminué. Donald Sloan devrait donc avoir un gros temps de jeu tout comme Solomon Hill et Chris Copeland, des types qu’on n’avait pas eu l’occasion de beaucoup voir l’année dernière et dont la fierté devrait les pousser à faire un match plein (avec réussite, on ne sait pas).

        On ne va pas trop rentrer dans les détails pour les 76ers, on a encore un peu de mal avec les joueurs de l’équipe, des mecs comme Ronald Roberts Jr. (qui n’y est plus), JaKarr Sampson (qui y est toujours), Arnett Moultrie (qui n’y est plus non plus) et Luc Richard Mbah A Moute (qui y est toujours… Right ?). Tout ce qu’on sait, c’est que Sam Hinkie a le courage d’aller tanker des saisons pour servir du mieux possible ses jeunes pousses qui deviendront probablement des stars comme Joel Embiid, Nerlens Noel et Hollis Thompson (ah non, pas lui. Quoique…). Et que de ce fait, cette équipe est aussi méconnue qu’elle fait peur.

        Toujours est-il qu’au contraire que ce que certains peuvent vous dire, ce 76ers @ Pacers devrait être intéressant et vous permettre de voir un basket qu’on ne connaît pas beaucoup, le Fringe Players Basketball. HAUT LES CŒURS, OBJECTIF PLAYOFFS. En tout cas selon Larry Bird.

C'est compliqué de trouver des images de l'équipe 2014-2015, alors on met les PaceMates. Elles ne nous décevrons jamais, elles.

C’est compliqué de trouver des images de l’équipe 2014-2015, alors on met les PaceMates. Elles ne nous décevrons jamais, elles.

 

Starting Five :

 

PG : Donald Up Sloan

SG : Rodney Stuckey OU Calvin Andre Miles

SF : Calvin Andre Miles OU Solomon Hill OU Chris Copeland

PF : Luis Scola

C : Mount Hibbert

 

En face, on n’a absolument aucune idée de qui va jouer. On suppute qu’Henry Sims va être starter mais comme Admin 2 l’a dans sa fantasy, vous savez bien qu’il va pas jouer.

 

Pronostics :

 

On va gagner 70-68. Match immonde qui va se jouer jusqu’à la dernière possession.

Pour @Gajs_DS, le meilleur 76er de tous, il voit un 2-1 pour son équipe, après prolongation. Il a peut-être bien raison.

 

Anyway, à ce soir, 00h00. BLUE COLLAR, GOLD SWAGGER.

I can't play, but I'm watching you, young nyakkaz (source : espn)

I can’t play, but I’m watching you, young nyakkaz (source : espn)