Débats Sports

Mailbag : Les Cavs enfin lancés ?

On est de retour avec la troisième édition de notre mailbag. Pour poser vos questions, c’est très simple. Tweetez-les nous en fin de semaine et nous y répondrons chaque lundi.

Omer Asik est un joueur qui ferait du bien à n’importe quelle équipe. Seulement, avec Andrew Bynum déjà présent et en relative bonne forme, chercher un autre pivot jouant près du panier est inutile. De plus, les Cavs pourraient obtenir bien plus en échange de Anderson Varejao (souvent au centre des rumeurs à Cleveland).

On rajoutera que le brave Tyler Zeller attend son tour derrière les deux pivots de l’équipe et que Henry Sims sert de doublure de la doublure de la doublure. Vu de cette manière, il n’y a vraiment aucun intérêt pour Cleveland. Cependant, et selon les dernières informations circulant à travers la ligue, les Cavaliers pourraient prendre part à un trade à trois équipes qui concernerait Asik. Il s’agirait de faciliter l’échange et on pense que là, les Cavs ont un coup à jouer.

En échangeant Varejao (et donc son contrat expirant), Chris Grant peut espérer récupérer une future pièce majeure de l’effectif. Chez CavsFR, on pense toujours que Thaddeus Young va débarquer.

Afin de remettre les choses dans leur contexte, cette question a été posée avant le match de samedi contre le Heat. Cela ne changera pas ma réponse cela dit.

On ne peut véritablement parler de décollage puisqu’il ne s’agit que d’une série correcte et qu’à la vue du niveau faiblard de l’Est, on peut s’attendre à mieux qu’une simple 8e place après 23 matchs joués. Cependant, il est évident que le niveau de jeu des Cavs est meilleur qu’il y a deux semaines.

Cela passe par Kyrie Irving qui s’adaptait aux mouvements dans l’effectif effectués cet été. Il lui aura fallu une petite vingtaine de matchs mais je pense qu’il commence à mieux comprendre son rôle et le fait qu’il n’a pas besoin de planter 30 points par match afin que les Cavs remportent un match. Ce n’est pas encore parfait, mais ça vient.

Les Cavs dans leur ensemble commencent à trouver leur identité. Celle d’une équipe dominante au rebond et qui cherche à imposer un rythme rapide dès que possible. Le jeu posé est absolument atroce pour eux, le mouvement dans ce schéma de jeu est quasi inexistant. Cela dit, si le jeu up tempo est choisi, Andrew Bynum pourrait en souffrir, comme lors de ses derniers matchs (11 tirs pris ces trois derniers matchs pour seulement 9 points au total).

On peut s’attendre à l’avenir à ce que les Cavs dominent leurs adversaires comme ils l’ont fait contre Denver ou même Los Angeles. Leur concentration sur 48 minutes complètes pose encore quelques problèmes mais il s’agit tout de même de la plus jeune équipe de la ligue. Un tel apprentissage prend du temps.

C’est une bonne question à laquelle il faudra un peu plus de temps pour répondre, afin de réellement mesurer l’impact de Mike Brown sur l’équipe actuelle des Cavaliers. Mais dans l’immédiat, je ne regrette pas vraiment Byron Scott.

Bien qu’il soit un coach expérimenté et qu’il ait travaillé avec de grand joueurs, je ne pense pas que Scott aurait été le joueur à faire passer un cap aux Cavaliers. Il était certes très proche de Kyrie Irving et son système de jeu permettait aux jeunes de s’exprimer de manière plus ou moins libre mais c’est ce manque de discipline qui coûte aux jeunes talents.

Scott est arrivé dans une équipe des Cavs complètement détruite par le départ de LeBron James et il n’avait aucun élément à sa disposition pour accomplir quelque chose. La franchise était en mode reconstruction et on ne peut lui en vouloir pour les résultats médiocres. S’il était encore coach de Cleveland aujourd’hui, on pourrait craindre de l’état de l’équipe qui n’a jamais connu le mot « défense » sous son contrôle.

Pour le moment, je suis satisfait du travail de Mike Brown qui fait tout pour que sa jeune équipe assimile ses principes défensifs. Pour l’attaque, c’est une autre histoire…

La seule chose qu’on puisse possiblement regretter chez Byron Scott, ce sont ses conférences de presse.

(photo : David Liam – Getty Image)