Débats Sports
Don't Miss

Les Cavaliers enchaînent face aux Pacers (97-109)

Trois jours après leur victoire convaincante face aux Wizards, et encore à domicile, les Cavaliers recevaient cette fois-ci des Pacers décimés par les blessures mais toujours prêts à se battre. Renforcés par le retour de David West (ou Best, selon le point de vue), ils sortaient d’une victoire solide contre le Magic. Ce soir, le fil du match serait complètement différent.

En face des hommes de Frank Vogel se trouvent des joueurs légèrement plus talentueux, capable de mettre la pression sur leur défense dès les premières minutes. Des joueurs comme Kevin Love, par exemple, qui débute en inscrivant ses trois premiers tirs, pour neuf points, en trois minutes. La défense est tenace, ça court à chaque opportunité, ça passe à volonté et ça fait donne une avance rapide aux Cavaliers. Malgré cela, les Pacers ne paniquent pas et puisent dans leurs ressources pour réduire l’écart. A la fin du premier quart temps, le score est de 21-29. On a eu droit à quelques actions plutôt plaisantes.

kyyy.0

La second unit souffre à nouveau pour débuter le second quart temps, mais sous l’impulsion de Kyrie Irving, ils retrouveront une avance plutôt confortable. Seulement après le retour des starters sur le terrain, les Cavaliers peinent à accélérer le rythme et dicter leur jeu. Sur un jeu demi-terrain, les Pacers profitent de leur discipline et de leur précision pour réduire l’écart à seulement trois points à la mi-temps, 49-52.

Le signe inquiétant vient de l’attaque des Cavaliers, étrangement. 45 de leurs 52 points en première mi-temps ont été inscrit par le Big Three. La production des remplaçants frôle le néant, ils ne trouvent pas le moindre rythme avec un seul point venant du banc, contre 24 des Pacers. LeBron James (8 points, 4-11 au tir) n’a pas accès au panier, bien verrouillé par Indiana. Le point positif vient de l’intérieur, avec Love, qui poste 22 points et 6 rebonds, à 7-11 au tir.

Au retour des vestiaires, les Cavs reprennent leurs bonnes habitudes et augmentent le tempo après chaque stop défensif. Love et Irving aussi, s’y remettent, et empilent les points. La frappe de force offensive de Cleveland aura raison de la défense adverse et continuera de dérouler, à l’image de James qui marquera 11 points durant ce quart temps. Après 36 minutes de jeu, le score affichait  71-87.

Le quatrième quart temps se déroulera tranquillement pour les joueurs de rotation des Cavaliers, menés par un Kyrie Irving d’exception. La situation à l’intérieur pourra poser problème à l’équipe à l’avenir. Lou Amundson a accompagné Tristan Thompson pour terminer le match, mais il ne s’agit clairement pas d’une situation idéale. Brendan Haywood est quant à lui légèrement trop âgé pour suivre le rythme du jeu. Derrière Love et Thompson, des questions se posent encore, mais avec une avance confortable points dans le quatrième quart temps, on peut se permettre de ne pas (encore) s’inquiéter. Score final : 97-109

Il n’y a pas tellement d’enseignements à tirer de ce match. Le banc n’a pas été particulièrement productif, mais quand le cinq majeur marque près de 100 points à lui seul… voilà. Kyrie Irving (24 points, 10 rebonds, 5 passes, 3 contres) a tout fait, il est bien, bien, bien meilleur défensivement cette saison. Son leadership se fait également sentir sur le terrain, il communique plus souvent, avec plus d’assurance que l’an dernier avec ses coéquipiers. Encore plus impressionnant que sa capacité à scorer, il a un œil sur tout ce qu’il se passe sur le terrain, à tout moment. Il contrôle le jeu et s’adapte aux besoins de son équipe.

Kevin Love trouve progressivement sa place dans l’équipe. Il bénéficie de plus de touchers de balle en attaque, plus d’opportunités de laisser son empreinte sur la rencontre. Au poste, sa panoplie au poste ouvre un nombre infini de possibilités pour son équipe. Sur pick and roll et pick and pop, il se manifeste avec plus d’assurance. Il a marqué son plus grand total de points sur la saison avec 28 points ce soir. Ce ne peut être que positif.

Les Cavaliers sont sur une série de trois victoires consécutives. Ils ont limité leurs adversaires à 74, 87 et 97 points respectivement durant ces victoires. Leur défense a été prometteuse, voire satisfaisante sur cette série. Ne nous laissons pas surprendre par le score de cette rencontre, la défense a tenu les Pacers à 39% au tir, mais le rythme soutenu du match leur a permis d’enchaîner un grand nombre de possessions offensives.

Un Vine hasardeux pour terminer, ainsi que le boxscore. Rendez-vous contre des Bucks surprenant dans trois jours.

Boxscore

Boxscore Cavs Pacers

[themoneytizer id=15816-16]