Débats Sports
Don't Miss

Episode 8/82 : Memphis Grizzlies 79 @ 95 Indiana Pacers

On ne pensait pas que les Pacers seraient aussi solides au sortir d’une présaison pas très réussie. Hier soir, face aux Memphis Grizzlies, ils ont encore démontré une nouvelle fois qu’ils étaient de sérieux prétendants au(x) titre(s), individuels comme collectifs.

 

        En effet, les Pacers ont dispersé les Grizzlies façon puzzle. Ils les ont envoyés au terminus des prétentieux, dynamités, dispersés, ventilés 95-79 pour aligner leur huitième victoire de suite de la saison en autant de matches.

        Les Pacers ont totalement dominé une opposition qui avait pourtant donné deux belles joutes l’année dernière. Dès le 1er QT, Lance Stephenson et Roy Hibbert sont bien en place et pendant que l’un compile toutes sortes de statistiques, l’autre contre à tour de bras. Il envoie même Quincy Pondexter ad patres après un double contre. Ce même Q-Pon quittera le match au 2e QT pour cause de nez fracturé. Les Pacers scorent bien, rentrent tout, sans même avoir besoin de Paul George qui reste à 4 points à la mi-temps, 46-39. A noter une scandaleuse technique pour Lance Stephenson qui chauffe un peu Tony Allen en faisant mine de lui envoyer la balle dans la tronche.

        En effet, les Pacers, rois du 3e QT, mènent déjà à la mi-temps. Ce qui suit est une chute libre des Grizzlies pendant que les Pacers enquillent les shoots et soignent leurs stats. Lance Stephenson score son premier triple-double de sa carrière, avec 13 points, 11 rebonds et 12 assists. Sur le 10e assist, Frank Vogel est forcé de prendre un temps mort pour éviter une technique pour tout son banc, levé comme un seul homme pour aller fêter ça. Ceci énerve tellement les Grizzlies que Tony Allen commet une faute scandaleusement dégueulasse sur Paul George, sanctionnée d’une Flagrant-One. Alors que Paul George prend un rebond et repart à l’attaque, Tony Allen lui fait un croche-pied délibéré. Les Pacers commencent ensuite un garbage time qui durera tout le 4e QT. Les supporters demandent la rentrée de Copeland, qui joue les 3 dernières minutes du match, scorant un 3Pts.

 GrizzPac

        8 matches, 8 victoires. Tout va bien dans le meilleur des mondes pour les Pacers, qui vont avoir 3 jours de repos avant le prochain match, face aux Milwaukee Bucks. Danny Granger est d’ailleurs de retour à l’entraînement mercredi, selon Frank Vogel.

Bulletin

Mr Quik Man of the Game

Lance Stephenson

STEPHENSON Lance :

        Il avait démarré dès le départ avec un 1er QT étincelant. Un turnover idiot et une technique plus tard, il a repris le bon chemin et a fini par réaliser le meilleur match de sa carrière. Gump est réellement devenu BornReady, hier soir.

Très Bien :

GEORGE Paul :

        Encore une fois, il a scoré dans le troisième QT, sans s’énerver, même quand Tony Allen lui faisait une faute scandaleuse. Calme, efficace, imaginez quand il va jouer les premières mi-temps des matches…

HIBBERT Roy :

       Il n’avait pas envie de scorer hier soir. Par contre, il a contré à tour de bras et a dominé ses adversaires du soir. C’est tout ce qu’on lui demande.

SCOLA Luis :

        12 Pts, 4 Reb, des hustle plays et de l’énergie. Celui qui semble être déjà bon copain avec Roy Hibbert a fait un très bon match hier soir. Frank Vogel souhaite lui donner plus de temps de jeu mais à qui peut-il en retirer ?

Bien :

WEST David :

        Un match sobre, où il a noirci la feuille comme à son habitude. Lance Stephenson peut lui dire merci pour son triple-double, l’ayant servi au moins 3 fois. Mais toujours des petites erreurs comme des fautes évitables ou des turnovers idiots.

HILL George :

        Il revient de blessure, okay. Mais il s’est montré particulièrement remuant et a scoré avec efficacité (6-9). On en attend encore plus, mais pour un mec gêné par une blessure, c’est quelque chose.

MAHINMI Ian :

        Mais oui, Ian ! C’est tout à fait ça. 10 pts hier, avec une adresse remarquable aux lancers-francs (6-6), le Frenchie a aussi très bien défendu. C’était sa meilleure imitation d’Hibbert hier soir.

Moyen :

 

WATSON Charles Akeem :

       Il n’a pas scoré hier, mais il a encore trouvé le moyen de distiller 5 assists en 20 minutes, alors qu’il jouait en même temps que Lance Stephenson. Il calme le jeu, distribue bien mais on l’a vu bien meilleur la semaine dernière…

JOHNSON Orlando :

        Un peu trop discret hier. Le mec est franchement adroit, il faut qu’il tente plus sa chance. Hier, c’était pas trop mal, mais il vaut mieux qu’un petit 2-5 en 16 minutes.

Mauvais :

 

HILL Solomon :

        Il apprend encore énormément à ce niveau et il a des matches sans. Là, c’est clairement mauvais, mais ça va s’améliorer au fil du temps, il n’y a pas de souci à avoir avec Solo.

Garbage Time :

COPELAND Chris :

       Les fans l’ont chanté, Frank Vogel l’a fait rentrer (un peu tard). Cope a rentré son premier 3Pts, loupé son 2e.

SLOAN Donald :

        Pareil que Copeland, sans les chants des spectateurs.

        8-0. WE’RE UNSTOPPABLE.

[themoneytizer id=15816-16]