Débats Sports

Bayal Sall prolonge son contrat mais divise son salaire par près de 3

En raison de la crise économique qui affecte l’Europe, le mercato est particulièrement calme cette année, les clubs cherchant (à l’exception notable de Chelsea, du PSG et de la Juventus) à vendre avant d’acheter. Si la logique est également à la réduction de la masse salariale du côté du forez, on ne peut pas pour autant regretter que les dirigeants de l’AS Saint-Etienne ne soit pas actifs en coulisse.

Outre les arrivées, de Renaud Cohade, François Clerc, Romain Hamouma et de Brandao, l’ASSE a enregistré pas moins de 11 départs. Du mouvement donc du côté de l’Etrat qui continuera d’accueillir le défenseur sénégalais Moustafa Bayal Sall qui vient de prolonger son contrat après avoir été mis au ban du groupe la saison passée.

En juillet dernier, la direction du club avait sans résultat, cherché à se séparer du roc afin de se délester de son salaire astronomique (140 000 euros mensuels) et avait placé le défenseur stéphanois en compagnie de Sanogo, Monsoreau, N’Daw dans le désormais célèbre « loft », avant de le prêter à Nancy au mercato hivernal où il ne s’est pas imposé. De retour du côté de Saint-Etienne, Sall s’est vu proposer une prolongation de contrat de deux ans…à condition d’accepter une baisse substantielle de son salaire. Le défenseur de 26 ans, a donc décidé de signer une prolongation de contrat en acceptant un salaire mensuel de 40 000 euros auxquelles pourront s’ajouter différentes primes en fonction des performances du joueur.

La prolongation de son contrat permettra à Mustafa Bayal Sall de retrouver le groupe stéphanois qui souffrait d’un déficit de défenseurs depuis les départs de Paulao, Marchal et Néry.