OM: « on en a peut-être fait beaucoup contre des Bordelais qui étaient nuls »

Vélodrome
Crédit : dronepicr

Face à Bordeaux vendredi, l’OM a mis fin à une série de 44 ans sans victoires au Matmut Atlantique. Les supporters marseillais ont fêté l’événement, un peu trop selon Di Meco.



Face à une équipe bordelaise en pleine crise et amoindri par le Covid, l’OM a enfin sa victoire au Matmut Atlantique après 44 ans. Les hommes de Sampaoli ont enfin mis fin à cette vilaine série de matchs sans victoire. À la suite de ce match, les supporters de l’OM ont fêté l’évènement avec une belle ardeur. Pour Eric Di Meco, cette victoire mérite d’être célébrée mais attention à ne pas en faire de trop.

« Les Bordelais surjouent le truc et derrière tu fais comme eux »

Sur les antennes de la radio RMC, le chroniqueur/ commentateur a exprimé sa crainte pour l’avenir : « Il y a des choses que tu ne contrôles pas. Les fans, c’est important pour eux donc tu te laisses prendre. Il n’y a pas de soucis. Tu ne peux pas chambrer les Bordelais qui surjouent le truc et derrière tu fais comme eux. Chaque année depuis 44 ans, et encore plus depuis ces dernières années, tu souffres du côté des fans et des joueurs. »

« Là, on se dit que c’est génial et que c’est fini cette série même si le record restera. Je me dis qu’on en a peut-être fait beaucoup contre des Bordelais qui étaient nuls et qui pensaient qu’à ce match toutes les saisons. Donc tu ne peux pas faire la même chose quand tu es dans l’autre camp. » Il y a fort à parier que ce chambrage chaque année des Bordelais va laisser des traces et que les supporters marseillais ne vont pas en rester là.