Édito: qu’est-ce qu’il ne va pas dans ce PSG de Pochettino ?

mauricio pochettino psg
Crédits photo: Soccer.ru - Дмитрий Голубович

Après un Classique très décevant du côté du PSG (0-0), je vais décortiquer ce qu’il ne va pas depuis un moment avec la gestion Pochettino.



Une nouvelle fois, le match du Paris Saint-Germain a été une purge sans nom. Surtout que l’OM ne fait pas un match incroyable en soit. Au contraire, les Marseillais sont de plus en plus apathiques devant le but adverse, mais j’en parlerai sur un autre édito. Revenons sur le PSG, comment est-il possible de faire si peu de jeu avec autant de grands joueurs ? Mauricio Pochettino nous donne la réponse, il suffit de les faire jouer n’importe comment.

Messi, long de la ligne, cela doit cesser



Je vais commencer par la défense pour remonter progressivement. Déjà, Hakimi et Mendes ne sont pas défenseurs mais latéraux. Cela serait pas mal de les mettre au moins un match à leur poste. Et surtout de mettre ce 4-2-3-1 définitivement à la poubelle. Dès que le PSG utilise ce système de jeu, les matchs sont immondes. Il serait grand temps de la tester la défense à 3 Mister Pochettino.

Concernant le milieu de terrain, Verratti, qui est le cœur de l’équipe, a besoin d’être accompagné pour moins courir et plus apporter. Tous les matchs en double pivot de l’Italien sont moins bons que lorsqu’il évolue dans un milieu à trois. Mais le milieu n’est pas le plus gros chantier, il suffit juste de donner des consignes précises histoire que Wijnaldum puisse enfin s’adapter et redevenir le joueur qu’il était à Liverpool.

Enfin devant, Messi n’a rien à faire à droit, le long de la ligne. Ça ne fonctionne pas, il brille à chaque fois qu’il est dans l’axe. Autant directement l’aligner dans l’axe. Surtout que Neymar doit aller faire un petit tour sur le banc, c’est honteux d’être si mauvais en l’espace de 6 mois. Certes, Pochettino ne jouit pas d’une forme exceptionnelle de ses stars, mais les mettre dans de bonnes dispositions pourrait être une solution à cette méforme.



Pochettino est-il encore l'homme de la situation au PSG ?