Débats Sports
Don't Miss

Week 3 : les Warriors régalent

Publié chaque dimanche, le bilan de la semaine reprend toute l’actualité des Warriors, aussi bien sur les parquets qu’en dehors. Retour sur la première semaine, ou plutôt les dix premiers jours, de la saison régulière.

9-2 : du jamais vu depuis 41 ans !

Une nouvelle démonstration face aux Lakers

Les Warriors ont entamé la rencontre tambour battant, ne laissant pas d’autres choix à Kobe Bryant de tirer, tirer, et encore tirer. Ce manque d’altruisme est la meilleure recette pour disposer des Lakers cette saison, et cela n’a pas dérogé à la règle.

Stephen Curry a terminé la rencontre avec 30 points et 15 passes décisives (en moins de 30 minutes !). Marreese Speights continue son excellent début de saison avec 24 points. En face, Kobe Bryant a marqué 44 points, mais ça n’a pas empêché les Warriors de s’imposer 136 à 115.

Andrew Bogut a lui aussi réalisé un bon match avec 15 points et 10 rebonds, permettant aux Warriors d’être à 8 victoires et 2 défaites. Les débuts de Steve Kerr se passent parfaitement bien pour l’instant. Après sa grosse performance face à ces mêmes Lakers début novembre (41 points), Klay Thompson a marqué 18 unités.

« Ils ont rentré beaucoup de tirs et nous ont mis au fond du trou très rapidement, » a déploré la star des Lakers.

A la mi-temps, il n’y avait déjà plus de match puisque les Warriors menaient de 19 points (74 à 55). 4 joueurs affichaient déjà plus de 10 points au compteur, Mo Speights en tête (16 points).

Pour en arriver à cet écart, les joueurs de Steve Kerr se sont appuyés sur un début tonitruant avec un 15-6, avant d’augmenter l’écart à 19 points après un tir longue distance de Andre Iguodala au cours du premier quart-temps.

« Nous avons très bien démarré le match, » a commenté Curry. « On était concentré des deux côtés du terrain, et on leur a rendu la tâche la plus difficile possible en défense. Notre défense a obligé Kobe à prendre des tirs très difficiles. Si vous l’obligez à travailler, vous le fatiguerez avec un peu de chance. Et on a été capable de le faire. »

Pourtant, au cours du 2e quart-temps, à 2 minutes du terme, les Lakers revenaient à 14 unités des Warriors. Mais c’était sans compter sur un Stephen Curry à l’allure d’un MVP. Un lay-up et un tir à 3 points de l’ancien de Davidson ont permis de rétablir l’écart à +19. La performance de Curry a attiré les louanges de son coach.

« Le boulot qu’a fait Stephen Curry à la mène ce soir a été exceptionnel – dans la gestion du match, l’agressivité au bon moment, la gestion de la balle, et la volonté d’impliquer ses coéquipiers, » a déclaré Kerr.

Avant de poursuivre :

« Je pense que Stephen Curry est le meilleur à son poste en NBA. »

La performance de Steph Curry :

Une gestion Spurs-esque dans la victoire contre Utah

Après leur victoire face aux Lakers, les Warriors ont bénéficié d’une « longue » période de repos puisque 4 jours ont séparé leur match face à Los Angeles et celui face à Utah. Kerr a montré une certaine appréhension au fait que ses joueurs soient dans le rythme dès le début du match.

Au final, tout s’est passé sans encombre pour Steve Kerr, avec une victoire facile 101 à 88 face au Utah Jazz.

Andre Iguodala a marqué 17 points, tandis que Harrison Barnes a terminé en double-double avec 14 points et 11 rebonds.

« C’est encourageant puisque nous avons vu que si nos joueurs défendent et ne perdent pas la balle, nous pouvons gagner beaucoup de matches même si nous ne shootons pas bien, » s’est réjoui Kerr. « C’est la marque des grandes équipes. »

Au prix d’énormes efforts défensifs, les Warriors ont mené 28 à 13 à la fin du premier quart-temps, puis 54-32 au terme de la première mi-temps, et enfin 85-57 avant le dernier quart-temps.

Avec un bilan de 9-2, les Warriors réalisent leur meilleur bilan en 41 ans.

« Ils n’ont rien eu de facile en première mi-temps, » a déclaré Bogut. « C’était l’un de nos meilleurs matches en défense, ou du moins, l’une des meilleures mi-temps. »

Les chiffres sont sans équivoque puisque les Warriors ont tiré à 50 %, contre 42,7 % pour Utah. Le constat est identique pour les pertes de balle (13 pour Golden State, contre 20 pour Utah).

« Tout s’est passé à merveille, » a déclaré Bogut.

 L’effort collectif des Warriors a été remarquable avec un partage du scoring très équilibré : 14 points pour Klay Thompson et Marreese Speights, 12 points pour Andrew Bogut, et 11 points (avec 9 rebonds et 5 passes décisives) pour Draymond Green.

Tops

Mo Speights

Mo Speights

Mo Speights

Flops

J’ai beau cherché, j’ai rien trouvé.

Il ne s’agit de fanfaronner après un début de saison comme celui-ci. Au contraire, attention à une enflammade prématurée. Le bilan des Warriors à la fin du road-trip de 5 matches sur la côte Est sera un bon indicateur de ce que valent les Warriors sur la durée.

Le programme de la semaine

@ Oklahoma City Thunder, dans la nuit de dimanche à lundi (01 h)

@ Miami Heat, dans la nuit de mardi à mercredi (01h30)

@ Orlando Magic, dans la nuit de mercredi à jeudi (01h)

@ Charlotte Hornets, dans la nuit de vendredi à samedi (01h)

@ Detroit Pistons, dans la soirée de dimanche (21h30)

[themoneytizer id=15816-16]