Débats Sports
Don't Miss

Une victoire tranquille pour les Cavaliers à Brooklyn (110-88)

Toujours à New York après leur victoire contre les Knicks, les Cavaliers se rendaient cette fois-ci au Barclays Center pour affronter les Nets et tenter de remporter une septième victoire consécutive. La tâche de l’équipe de Lionel Hollins s’annonçait difficile de base, mais encore plus compliquée en se retrouvant privée de quelques joueurs majeurs tels que Brook Lopez et Joe Johnson.

Avant le début du match, Kyrie Irving et LeBron James ont décidé de suivre le mouvement lancé au sein de la ligue par Derrick Rose en s’échauffant avec un t-shirt faisant référence à l’affaire Eric Garner.

Les Cavaliers débuteront la rencontre très lentement, cela dit. En défense, ils offrent à leur adversaire les tirs qu’ils souhaitent, sans manifester le moindre signe d’énergie. Pas de retour en défense après un tir raté, des paniers faciles concédés à l’intérieur… Rien ne va sur le plan défensif. Il faudra un très bon Kevin Love (15 points dans le premier quart temps) pour permettre à Cleveland de ne pas complètement rater son début de match. A la fin du premier quart temps, le score est de 22-25 en faveur des Nets.

Très peu performant au cours de cette saison, le banc permettra aux Cavaliers de réduire l’écart pour débuter le second quart temps. Dion Waiters (13 points) et James Jones (9 points) vont grandement contribuer à la remontée au score de leur équipe pour ensuite laisser place aux titulaires, en bonne position pour contrôler le match. Cela dit, les Nets ont du répondant et vont continuer à se battre, malgré leurs moyens limités. Ils sont également bien aidés par le jeu statique des Cavs. A la mi-temps, le score est de 50-49.

Malgré leur domination au rebond (24-17), les Cavaliers laissent trop de tirs ouverts à leur adversaires, leur permettant de rentrer 50.0% de leurs tentatives en première mi-temps. Les huit pertes de balles proviennent de passes forcées, conséquence d’un manque de mouvement évident en attaque.

Au retour des vestiaires, LeBron James se montrera plus agressif pour enfin montrer l’exemple à suivre dans ce match. La volonté ne sera toujours pas au rendez-vous, mais le talent de l’équipe suffira pour creuser l’écart durant le troisième quart temps. Dion Waiters (26 points) continuera d’enchaîner les paniers, tandis que Varejao continuera de céder ses minutes à Tristan Thompson, bien plus actif et productif. A la fin de ce quart temps, le score est de 85-67.

Le quatrième quart temps verra les Cavaliers exploser offensivement, écartant les Nets du chemin à chaque attaque. Leur avance montera jusqu’à 24 points pour ensuite laisser place au banc. Tout comme nous, Jay Z n’en reviendra pas d’assister à un tel spectacle.

 

Le reste de la période se déroulera sans réel soucis pour le banc. Les Cavaliers remporteront donc ce match 110 à 88.

De nulle part, les Cavaliers ont décidé d’enchaîner les points dans le troisième quart temps, sans que les Nets ne puisse réagir. Avec un Kyrie Irving des mauvais soirs, l’équipe a pu (enfin) compter sur un très bon Dion Waiters en sortie de banc. L’apport de Matthew Dellavedova a également été décisif, comme souvent lorsqu’il joue. Sa présence permet également à Irving de se reposer plus longtemps tout en gardant un joueur capable de remonter le ballon sur le terrain.

Le banc des Cavaliers a fini la partie avec 59 points, leur plus grand total cette saison. Les points viennent de trois sources distinctes : Waiters, Thompson et Jones, qui prouvent que les joueurs de rotation à Cleveland ne sont pas si inutiles qu’il n’y parait. Attendons maintenant de voir s’ils peuvent répéter ce genre de performances.

En 29 minutes sur le terrain, Thompson et Waiters ont affiché un différentiel respectif de +29 et +32. On peut dire que leur énergie a fait la différence ce soir, à l’image de ce alley oop.

Les Cavaliers enchaînent dès demain, en recevant à nouveau les Raptors. Huit de suite ?

Boxscore

Boxscore Cavs Nets

[themoneytizer id=15816-16]