Débats Sports

Revue de la semaine : L.A. débloque le compteur.

Seulement deux matchs cette semaine pour un bilan équilibré, et enfin une victoire de nos Lakers.

Suns-Lakers :
Après un 0-4 lors de la semaine d’ouverture, les Lakers se devaient de sauver le peu d’honneur qu’il restait à la franchise. Manqué. 5ème défaite de rang en 5 matchs pour les Pourpres et Or : 112-106.
Le score ne reflète pourtant pas le match que se sont livrées ses deux équipes, Phoenix étant clairement supérieur, leur banc a tourné et s’est fait plaisir. Exactement comme lors de la dernière confrontation de ces deux équipes. C’est à dire du sprint et du shoot extérieur.
De notre côté le match se résume à Kobe Bryant, mais c’est loin d’être un compliment pour Vino qui était en mode arroseur automatique durant ses 44 minutes passées sur le terrain. 39pts certes, mais à 14/37… Lorsque un joueur de 36 ans qui revient de blessure se retrouve à 2/10 dans le 3eQT, Kobe ou non, Scott se doit de le sortir et ne pas le laisser aussi longtemps sur le terrain. On ne va pas non plus trop le blâmer, car le Mamba n’a pas perdu son « instinct killer » et nous a tout de même gratifié de jolis shoots pour tenter de remettre LA dans la course.
Pour ce qui est de la défense, les pénétrations n’ont pas pu être stoppées, les extérieurs de Phoenix s’en donnant à cœur joie. Plus généralement, on peut relever un manque d’envie et de combativité des coéquipiers de Kobe.

La stat : sur 100 possessions, les hommes de Byron Scott encaissent environ 10 pts de plus qu’à l’époque de Mike D’Antoni. Cependant on se permet de nuancer : on s’est tapé les meilleures équipes offensives de la Ligue (Houston, Suns, GSW ou encore les Clippers).


Hornets-Lakers :
Dernière rencontre de la semaine, les Lakers n’avaient plus d’autre choix que de gagner, d’autant plus après les propositions (sans mauvais jeux de mots) alléchantes d’une star du X, mais surtout pour éviter Sir Charles de mourir de faim (ce dernier ayant entamé une grève de la faim jusqu’à la première victoire des Lakers). C’est chose faite : première victoire 107-92 à domicile.
Cette première victoire on la doit à notre axe Lin-Boozer, non ce n’est pas une blague. Carlos n’a pas du apprécier nos critiques et a voulu nous prouver de quoi il était capable, de notre côté on en redemande ! Voir le meilleur supporter des Lakers après Sacre claquer 16pts à 7/11 et 5 rebonds chaque soir, on signe de de suite ! Enfin bon, pas de quoi trop trop s’enflammer non plus…
De son côté, Jérémy Lin signe son meilleur match sous le maillot de la franchise aux, bientôt, 17 titres : 21 pts à 66% et nous a offert un run 25-6 lors du 3eQT. Jordan Hill, lui, a distribué 7 passes et Kobe a pu prendre 20 tirs (pour 7 réussi dont 1/5 à 3pts) sans pression.
Défensivement on a pu voir du mieux, limitant les Hornets à seulement 13 pts dans le 3eQT ce qui a permis de creuser l’écart.
On pense donc pouvoir légitimement se diriger vers un bilan de 77 victoires pour 5 défaites.

Bonus : la gentille attention d’Ed Davis pour Charles Barkley (« Charles, a présent tes grosses fesses peuvent se nourrir« )