Débats Sports

Reverra t-on Rafael Nadal cette saison?

Après son forfait aux Jeux Olympiques où il était le tenant du titre et son impasse sur la tournée des Masters 1000 américains, Rafael Nadal vient d ‘indiquer sur son compte Twitter qu’il ne participerait pas à l’US Open. L’acteur numéro 3 mondial n’a plus joué en match officiel depuis sa piteuse élimination au second tour de Wimbledon face au tchèque Lukas Rosol.

Ce n’est pas la première fois de la carrière de l’espagnol de 26 ans qu’il renonce à participer à un tournoi du Grand Chelem. Déjà en 2009, il avait du déclarer forfait à Wimbledon après avoir été éliminé en quarts de finale de Rolland Garros par le suédois, lui aussi absent des cours depuis une éternité, Robin Soderling. Déjà, l’ibère avait du renoncer à un tournoi majeur en raison d’une blessure aux genoux. Après avoir observé suffisamment de repos, il était revenu plus fort que jamais, réalisant une saison 2010 exceptionnelle où il avait remporté trois titres du Grand Chelem (Rolland-Garros, Wimbledon et l’US Open).

Il est toutefois permis d’émettre de sérieux doutes sur le retour de Rafael Nadal à la compétition dès cette saison. En effet, en renonçant à participer à l’US Open, il fait une croix sur les 1 200 points ATP qu’il avait glané à New York l’an passé. Il chutera donc selon toute vraisemblance du podium pour la première fois depuis février 2010. Pire, compte tenu du calendrier de la fin de saison, il est très probable que le meilleur joueur de tennis sur terre battue ne revienne pas sur les courts avant janvier prochain. Il ne pourra de toute façon plus obtenir la première place mondiale, et la deuxième apparaît inaccessible. Il ne prendra donc aucun risque avec ses genoux dans des tournois où il ne rencontre traditionnellement pas une grande réussite.

En effet, après l’US Open, le calendrier ATP propose des tournois qui ne correspondent guère aux qualités du majorquin. La tournée asiatique avec ses tournois sur une surface dure particulièrement rapide qui privilégient les attaquants n’a jamais été réellement inscrite au programme de l’espagnol, pas plus que la fin de saison en indoor où il est certainement le moins à l’aise des quatre premiers mondiaux.

Sans Grand Chelem, sans perspectives de récupérer la première place mondiale voire même la seconde, avec des tournois qui ne lui réussissent pas, la fin de saison 2012 ne présente pas d’intérêt majeur pour l’espagnol qui pourrait mettre à profit ces prochains mois pour soigner des genoux que son style de jeu sollicite à outrance.

A 26 ans, Rafael Nadal est en difficulté avec son corps. Son jeu basé sur une solidité physique à toute épreuve, avec des appuis très lourds soumettent ses articulations à une torture permanente. Il paie le prix de ses exploits passés.

On entend d’ici les cassandres annonçant l’imminence du déclin de l’espagnol, dans la veine de ce que les mêmes annonçaient quand Roger Federer a commencé à perdre quelques matchs importants. Cela serait oublier que Rafael Nadal est un compétiteur né, et a déjà su faire face à ce type de blessure comme nous le rappelions plus haut. En 2009, il avait compris que ses délicatesses avec ses genoux, lui imposait de changer son jeu. Il décida alors de travailler son service pour obtenir davantage de points gratuits. Il développa également son jeu vers l’avant. Ce qui lui permit de briller à Flushing Meadows et de remporter en 2010 l’US Open.

A la manière d’un Federer qui a appris à moins jouer, à accepter de perdre des matchs dans l’immédiat afin de ne pas insulter l’avenir, Rafael Nadal devra repenser son jeu et son calendrier. Il est probable que son indisponibilité s’allonge sur les semaines à venir, mais une chose est certaine. Rafael Nadal n’abandonnera pas les courts de si tôt. Il jouera certainement un autre tennis…pour les mêmes résultats qu’en 2010? ou comme Roger Federer connaîtra t-il un temps où les succès se feront plus rares?

Allez Rafa, soigne tes genoux, Novak, Andy, Roger et tant d’autres t’attendent. L’histoire aussi.