Débats Sports
Don't Miss

Recap de la semaine : #LILLARDTIME (23-5)

3 matchs cette semaine au programme, Les Blazers prennent 2 victoires !

 

Mardi 17 décembre 2013 : Déplacement à Mulhouse Cleveland

 

Si vous ne savez pas quoi faire de votre temps libre et que vous n’avez pas vu le match, c’est un must-see de la saison !

La Q est chauffée à bloc comme toujours et prête à pousser les siens pour renverser les Blazers.

Une première mi-temps ou Bynum pose beaucoup de problèmes à Robin Lopez. Nicolas Batum enchaîne mauvais choix sur mauvais choix, mais LaMarcus Aldridge tient les Blazers dans le match avec un quasi double-double rapidement.

Tout va s’accélérer d’un côté comme de l’autre en seconde période. Kyrie Irving ouvre les hostilités et enchaine 8pts de suite. Damian Lillard va lui répondre et faire revenir les Blazers.

Portland va même créer un écart, Robin Lopez apporte beaucoup au rebond offensif et sanctionne le moindre espace libre tandis que Nicolas Batum retrouve de la réussite. Mais voilà c’est maintenant Dion Waiters qui sors de sa boite et qui rentre tout ce qu’il tente.

Robin Lopez prend sa 4ème faute et est obligé de céder sa place à Freeland. L’anglais va se battre sur chaque ballons et sans prendre le moindre tir va permettre aux Blazers d’avoir des secondes chances qui feront mouche pour Matthews et encore Lillard.

Aldridge lui se permettra d’inscrire quelques paniers via son signature skill, le fadeaway côté gauche.

Mais alors qu’on pensait que l’écart était fait. Kyrie Irving va enflammer la Q et inscrire à nouveau 8 points consécutifs. Il reste une poignée de seconde à jouer et les Cavs n’ont que 2 points de retard. Kyrie pénètre et trouve Varejao dans la raquette entre 3 Blazers, égalisation et dernière possession pour les Blazers. Du grand art !

Batum fait la remise en jeu, transmet à Lillard et s’écarte pour laisser la place… Lillard va prendre un shoot à 3pts très ‘Deep in the Q’ et c’est un nouveau Dame-Winner ! il assassine les Cavs comme il a assassiné les Pistons 2 jours avant en toute sérénité. Comme l’an dernier les Blazers gagnent au buzzer à Cleveland, mais quel match !

Les Blazers restent invaincus face aux équipes de l’East !

Les rabats joies diront que le duel Irving-Lillard était un match sans défense, mais un moment c’est aussi good defense – better offense ! Bref quel match, un must-see cette saison !

Score : Cavs 116 – Blazers 119

MVP : Damian Lillard

Mentions : LaMarcus Aldridge, Joel Freeland

A noter : la blessure à la main en fin de match de LaMarcus Aldridge qui l’obligera à passer des radios à l’hôpital de Cleveland… rien de grave mais il est gêné / Damian Lillard devient le premier joueur depuis Jason Kidd (1995) à faire une perf de 36pts-10ast-8 paniers à 3pts / Damian Lillard est le premier joueur depuis Mike Bibby (2002) à réussir 2 Game-Winner consécutifs.

 

 

Mercredi 18 décembre 2013 : Déplacement dans le Minnesota

 

D’un point de vue fan, c’était le match le « plus important » de la semaine. Depuis la disparition des Sonics, les Timberwolves ne laissent pas indifférent dans l’Oregon pour tout un tas d’histoires. De Brandon Roy à Kevin Love tout en passant par Martell Webster et Nicolas Batum. Mais malheureusement ce ne fut pas un match de la même qualité qu’à Cleveland.

Tout d’abord les Blazers sont cramés physiquement par l’intensité du road trip, Nicolas Batum le confessait suite à la victoire à Cleveland. Ça se ressent dès les premières minutes, aucune agressivité et des shoots en premières intentions de loin. Minnesota n’a qu’à courir en contre-attaque pour mettre des points et créer le premier écart. Sur attaque posée, un simple backdoor ou un écran d’un ailier à Pekovic permet à Love de trouver ses coéquipiers pour des paniers faciles.

La balle ne passe que rarement par le tandem LMA/RoLo et pourtant ce n’est pas la défense intérieure terrifiante des Wolves qui fait un travail incroyable. C’est juste que les Blazers jouent mal, trottinent et ne font pas tourner la balle. Damian Lillard va même finir le premier quart avec 0pts à 0/4 aux tirs et 3 turnovers !

Deuxième quart-temps et le banc des Blazers va prendre l’eau. Kevin Love resté sur le terrain en profite pour soigner son scoring face à Joel Freeland et permettre aux Wolves de prendre un avantage de 32 points ! Oui 32 points, un bouillon pur pour les Blazers… Love est même d’ailleurs en quasi triple double à la mi-temps. D’ailleurs Kevin Love fact, c’est le seul joueur de la NBA à qui on semble accordé une assist à lui-même ! Mais ça n’empêche pas que par son culot il pose des problèmes aux Blazers. Meyers Leonard entre en jeu en fin de seconde mi-temps et on se dit que c’est déjà le début du garbage-time…

Sauf que voilà Terry Stotts va finalement faire un autre choix au retour des vestiaires. Plutôt que de reposer les titulaires et donner du temps de jeu aux jeunes. Il va laisser son cinq et sa rotation très courte sur le parquet… Le pari sera presque payant puisque sous l’impulsion d’un Damian Lillard qui va tout faire à Ricky Rubio les Blazers vont revenir petit à petit au score. LMA donne le ton en défense mais on le sent sur les rotules et gêné par sa main. Batum et Matthews vont aussi se mettre à courir un peu.

Kevin Love n’a aucun impact pendant ce quart-temps, mais il va avoir l’occasion de scorer un peu dès que Freeland revient sur le parquet ce qui poussera Stotts à remettre très vite Aldridge en jeu. JJ Barea avec deux gros paniers à 3pts va redonner de l’air aux Wolves à la fin du 3ème quart-temps.

Les Blazers emmenés par un Damian Lillard qui ne rate plus un shoot vont presque renverser la tendance, mais ils ne feront pas mieux que de revenir à 5 points d’écart. Corey Brewer va faire une interception décisive qui empêchera les Blazers ne s’approcher plus près. Défaite et fin de la belle série des Blazers. Pari perdu pour Terry Stotts.

Score : Wolves 120 – Blazers 109

MVP : Kevin Love par défaut, proche du triple double qu’il a cherché en vain il n’est à l’origine d’aucun des moments clés des Wolves.

Mentions : Damian Lillard, Nikola Pekovic, Kevin Martin

A noter :  34% à la mi-temps contre 58% et que des paniers sur contre-attaque. Ça laisse des regrets sur l’issue du match.

 

Samedi 21 décembre 2013 : Réception des Pelicans

 

Quelques jours de repos, des actions caritatives auprès de la communauté pour Noël et retour au Moda Center pour affronter les Pelicans. Alexis Ajinça est bien là assis à côté des assistants sur le banc.

Le match ne va pas très bien commencer, les Pels mettent tout et les Blazers rien… Ceci devient une fâcheuse habitude.  Ryan Anderson écarte la défense et est tout de suite dangereux, Terry Stotts va prendre un temps-mort rapidement. Les Blazers ne rentrent toujours rien mais vont alors se mettre à défendre plus dur afin de rendre la vie difficile à NOLA. Les Pelicans ne prendront pas leur envol au score.

Le second quart-temps offre une surprise étonnante, Meyers Leonard est sur le terrain alors qu’on a l’habitude de voir Thomas Robinson… Bizarre ! Mo Williams fait une bonne entrée en jeu et apporte 7 points rapidement, mais il va aussi faire des fautes bêtes. Coté Blazers LaMarcus Aldridge est en délicatesse avec son tir, il est à 2/10 aux shoots à la mi-temps. Damian Lillard sur un petit rush va permettre aux Blazers de recoller avec 2 paniers à 3pts lointain. Coté Pelicans, Alexis Ajinça se montre intéressant avec 6 rebonds et un contre sur LMA… Mais il commet aussi 3 fautes dont 2 pour des écrans mobiles.

Au retour des vestiaires et comme d’habitude les Blazers accélèrent sous l’impulsion de Damian Lillard. Nicolas Batum régale dans le registre de l’All-Around player et Robin Lopez sanctionne ses anciens coéquipiers aux rebonds. LaMarcus Aldridge défend bien et s’offre une magnifique action ou il intercepte la balle dans les mains d’Anthony Davis pour claquer un dunk en arrivant en trailer ! Les Blazers vont prendre 12pts d’avance. Un petit flottement offre des points faciles à Eric Gordon et l’écart diminue à 5pts.

Quatrième quart-temps et le banc revient avec Meyers Leonard. Mo Williams va alors enchainer les fautes stupides et prendre sa 5ème, Joel Freeland et Alexis Ajinça vont même avoir un accrochage ! Seul Damian Lillard est dans le coup. Les starters reviennent en jeu mais les Pels continuent de faire le forcing et passent un 11-2 aux Blazers… Début de tension ! Alors que les Blazers se réunissent entre eux, Jrue Holiday vient faire le Rajon Rondo… Lopez l’écarte et prend une technique ! En plus LaMarcus a toujours du mal avec son shoot, mais il faut reconnaitre qu’Anthony Davis pratique une belle défense sur lui.

Malgré ses 5 fautes Damian Lillard va prendre les choses en main et mettre les shoots qu’il faut pour permettre aux Blazers de maintenir le cap. Nicolas Batum scelle le score sur 2 lancers-francs clutch ! Une victoire qui fait du bien ! Bravo aux Pelicans qui n’ont rien lâchés.

 

Score : Blazers 110 – Pelicans 107

MVP : Damian Lillard

Mentions : Nicolas Batum

A noter : 11reb, record en carrière pour Ajinça / Les Blazers ne perdent pas 2 fois de suite cette saison / Austin Rivers est marrant / Meyers Leonard devant Thomas Robinson…

 

Les Notes 

Damian Lillard 19/20 : Énorme cette semaine,  il est candidat légitime au titre de joueur de la semaine et marque des points précieux pour une sélection au All-Star Game. Clutch à souhait, il a inscrit 19 paniers à 3pts en 3 matchs ! Un reproche, c’est un diesel… aucun bon 1er quart-temps à son actif.

Wes Matthews 14/20 : Bon face aux Cavs, en panne d’adresse à Minnesota et plus impliqué en défense contre la Nouvelle-Orléans. Une semaine sur courant alternatif. Son pourcentage aux shoots dégringole un peu.

Nicolas Batum 15/20 : Parfait dans le rôle d’All-Around Player… son shoot reste très décevant cette semaine sans compter ses mauvais choix lors des débuts de matchs. Cependant il a toujours su bien se rattraper même contre Minnesota.

LaMarcus Aldridge 15/20 : Semaine contrastée… Aldridge ne fera pas le quadruplé ! En délicatesse avec son shoot (à cause de sa main ?), il a eu au moins le mérite de compenser par sa défense même lorsqu’il était fatigué.

Robin Lopez 12/20 : Précieux par séquence contre Cleveland, décevant contre Minnesota et plutôt bon contre ses anciens coéquipiers. Robin Lopez a eu l’honneur de souhaiter de bonnes vacances de Noël au public du Moda Center, ce qui a engendré pas mal de réactions positives sur Internet.

Mo Williams 10/20 : Maladroit aux shoots mais ayant le mérite de provoquer. Par contre il prend beaucoup de fautes ces derniers matchs.

Joel Freeland 12/20 : Excellent contre les Cavs, il a totalement pris l’eau face à Kevin Love. Très combatif contre les Pelicans, il a fait le boulot dans l’ombre.

Dorell Wright 7/20 : Des shoots à 3pts, pas toujours en réussite et à la rue en défense. Mais comme d’habitude son état d’esprit reste irréprochable. Fera mieux !

Thomas Robinson 6/20 : Il n’a joué que 2 matchs cette semaine. Contre les Cavs il a raté des paniers immanquables mais à compenser par son énergie… ça n’a pas suffi pour avoir des minutes. Contre les Wolves il s’est fait manger avec Freeland, le (-14) en 4min n’est pas passé.

Meyers Leonard 6/20 : A joué un peu contre les Wolves sans que ce soit significatif. Contre les Pelicans il est passé devant T-Rob. Il a tenté de profiter en grappillant des rebonds mais il a manqué de hargne sur certaines balles en seconde mi-temps.

 

Terry Stotts 14/20 : Rien à redire contre les Cavs. En revanche son choix tactique face aux Wolves est à double tranchant. Certes en laissant les titulaires sur le parquet pour une réaction d’orgueil ça a failli payer, mais c’est aussi un bon moyen de cramer les titulaires ou de risquer les blessures stupides. Contre les Pelicans il a justifié le choix de faire jouer Leonard parce qu’il souhaitait deux intérieurs près du cercle pour laisser de l’espace aux extérieurs… résultat très moyen et l’expérience est prévue d’être renouvelée (mauvais signe pour T-Rob)… En revanche à chaque sorties de temps-mort il a toujours sur mettre en place le bon système pour un panier facile.

 

Programme : Clippers (26/12), Heat (28/12)

Bilan : 23 victoires – 5 défaites

 

Stats saison/semaine :

Stats semaine

[themoneytizer id=15816-16]