Débats Sports

Quelles ambitions pour les pilotes français ?

pilotesfrançaisF1

Cette saison, la Formule 1 ne sera pas diffusée sur une chaîne de l’audiovisuel gratuit pourtant l’année 2013 verra non pas trois mais quatre pilotes hexagonaux en découdre au fil des 19 manches de la saison. Si deux d’entre eux évolueront en fin fond de grille et que seul Romain Grosjean dispose de la monoplace pour jouer la victoire à la régulière, le suivi de leurs prestations ne manquera pas d’intérêt.

Romain Grosjean

Le pilote Lotus a obtenu une troisième chance en Formule 1. Un fait rare dans un milieu où les pilotes prometteurs doivent désormais s’entourer de sponsors dispendieux. Malgré ses innombrables incidents de course, le français a convaincu Eric Bouiller de le conserver. Sa pointe de vitesse en fait un des pilotes les plus efficaces sur un tour et pour l’encadrement de l’écurie britannique ce potentiel a été jugé suffisant pour prolonger l’aventure commune. Toutefois, Romain Grosjean doit conserver à l’esprit qu’il n’y aura pas de quatrième chance.

Aux côtés d’un Kimi Raïkkönen qui ne donne pas l’impression d’avoir quitter les paddocks pendant deux saisons, le français va devoir travailler sa constance en course et ses envols à l’extinction des feux.

En gagnant en constance, Romain Grosjean peut espérer se rapprocher de son coéquipier et se mêler à la lutte pour la victoire. Le sans faute de Kimi Raïkkönnen prouve que l’auto est fiable. Lors des essais hivernaux, l’E21 s’est montrée très véloce et il se murmurait dans les paddocks que l’écurie d’Enstone pourrait bien être le principal rival des Red Bull.

A cet effet, Romain Grosjean devra également aider son écurie à lutter pour les premières places au championnat du monde des constructeurs.

Dans une saison de transition où les monoplaces 2013 ressemblent à de grosses évolutions de leurs devancières, Romain Grosjean part avec l’assurance de disposer d’une monoplace compétitive. Fort de sa pointe de vitesse exceptionnelle, le français pourrait jouer les premiers rôles s’il parvient à travailler ses points faibles essentiellement du ressort mental. Dans ces conditions, Romain Grosjean ne devrait pas être loin du top 5 au championnat du monde des pilotes. Et si les évènements tournent en sa faveur, il sera le premier français vainqueur d’un Grand Prix depuis Olivier Panis.


 

Précédent1 of 4
Use your ← → (arrow) keys to browse

  • Très intéressant, comme souvent. Les saisons de Charles Pic et de Jules Bianchi risquent d’être un peu longues mais Romain Grosjean a le potentiel pour viser plus d’une victoire cette saison tandis que Jean-Eric Vergne a une chance exceptionnelle. Il pourrait se retrouver au volant d’une Red Bull la saison prochaine s’il se montre convaincant et prétendre au titre d’ici quelques années. Il lui faudra supporter la pression.