Débats Sports
Don't Miss

Programme de la semaine : NO DAYS OFF

Après quelques semaines plutôt tranquilles, les Cavaliers vont faire face à un calendrier beaucoup plus dense dans les jours à venir. Actuellement en cinquième position à l’Est, avec un bilan de quatre victoires pour trois défaites, l’équipe de David Blatt va affronter des adversaires pour le moins imposants. Cela commencera par un affrontement face aux Hawks dès ce soir, puis les réceptions des Nuggets et des Spurs, pour enfin conclure la semaine à Washington.

Un programme assez lourd pour une équipe pas tout à fait en place, on pourrait assister à quelques dégâts. On assistera à des duels intéressants, notamment face à Paul Millsap et Al Horford, les champions en titre et une équipe de Washington menée par John Wall.

Horaires

Dimanche 16 novembre, 01h30 : Atlanta Hawks @ Cleveland Cavaliers

Mardi 18 novembre, 01h00 : Denver Nuggets @ Cleveland Cavaliers

Jeudi 20 novembre, 01h00 : San Antonio Spurs @ Cleveland Cavaliers

Samedi 22 novembre, 02h00 : Cleveland Cavaliers @ Washington Wizards

Preview

Les Hawks sont toujours au rendez-vous, saison après saison, et celle-ci n’y fait pas exception. Leur jeu collectif et efficace fait souvent la différence. Face à une telle équipe, les erreurs défensives ne seront pas pardonnables. Jeff Teague a beaucoup progressé depuis son arrivée dans la ligue. Cette saison, il poste en moyenne 16 points et huit passes décisives par match. A ses côtés, Paul Millsap et Kyle Korver assurent également. Les Hawks ont une équipe complète, capable de faire mal à tous les postes. Il faudra se méfier de chaque passe et chaque écran. Un gros test pour la défense de Cleveland.

Les Nuggets réalisent un début de saison poussif. Brian Shaw a du mal à imposer son style défensif au sein d’une équipe bâtie pour un jeu rapide. L’effectif semble imposant sur papier, avec des doublures solides à chaque poste, mais la réalité en est tout autre. Les joueurs semblent perdus et incapables d’être performants sur 48 minutes. Leur réaction d’orgueil face aux Pacers pourrait leur permettre de relancer leur saison. Il faudra se méfier de cette équipe qui est capable de prendre feu à n’importe quel moment.

Est-il vraiment nécessaire de présenter les Spurs ?

Les Wizards, tout comme les Hawks, ont très bien débuté leur saison. Portés par un grand John Wall (20 points, neuf passes de moyenne), leur effectif est équilibré et expérimenté. L’arrivée de Paul Pierce leur a fait du bien, tandis que Bradley Beal attend encore de revenir de blessure. Spécialiste du drive and kick, cette équipe pourrait déstabiliser la défense de Cleveland qui n’est pas encore coordonnée sur les changements en défense. Le duel de meneur avec Irving sera explosif, comme souvent.

A quoi s’attendre ?

QUATRE MATCHS EN UNE SEMAINE ?

rondos

WOOOOOOOO

Dion-Waiters-Dance.0

On peut espérer une meilleure présence défensive des joueurs. Les déclarations à ce sujet s’empilent, mais une réaction sur le parquet est attendue. Kyrie Irving a montré l’exemple face à Boston. Il ne s’est pas arrêté une seule seconde, pour au final être récompensé par une victoire. Si l’équipe entière s’y met, on peut espérer une base plus solide. Cela ne résoudra pas le manque de protection au panier, mais ils éviteront de laisser les shooteurs adverses grand ouverts.

Joe Harris surprend tout son monde en ce début de saison. Face aux Pelicans, puis contre les Celtics, il a impressionné par sa maturité et son intensité en défense. Ses talents de shooteur étaient connus de tous, mais une telle production lui a permis de gagner des minutes très rapidement. Son style de jeu pourrait se transformer en « 3&D », idéal pour assister Irving au poste 2. Selon certaines sources, coach Blatt envisagerait de le titulariser prochainement. S’il continue de jouer ainsi, ce serait justifié. LeBron James n’a eu que de bonnes choses à dire à son sujet.

Joe Harris va être très important pour nous. Il va faire des erreurs de rookie, c’est certain, mais ces erreurs peuvent être pardonnées par un jeu intensif. C’est ce que le gamin est en train de faire.

La dépendance du duo Irving-James pourrait être un problème si les Playoffs débutaient demain. Heureusement pour les Cavs, il reste encore 75 matchs pour trouver un bon équilibre offensif. Le fait que ces deux joueurs puissent prendre le jeu à leur compte est un grand atout pour Blatt, mais il faut établir un jeu plus collectif. L’isolation est encore bien trop présente. L’apport du banc n’est pas suffisant lorsque Dion Waiters et Tristan Thompson entrent en jeu.

En parlant de Thompson, on espère voir moins d’isolations au poste pour lui. Voire plus du tout.

Les Cavaliers possèdent deux intérieurs capables de passer le ballon du poste haut mieux que quiconque en NBA (autre que Gasol et Noah). On peut imaginer que des schémas dans lesquels Kevin Love ou Anderson Varejao se trouvent face au jeu, avec des options de passe sur la ligne de fond ou à trois points feront leur apparition à l’avenir.

En attendant, à vos moustaches.

On est parti pour encore plus de Cavs action. LET’S GO.

 

[themoneytizer id=15816-16]