Débats Sports
Don't Miss

Preview de l’Episode 11/82 : Indiana Pacers (9-1) @ New York Knicks (3-7)

Les bouseux dans la ville. A chaque déplacement des « Hoosiers » dans la Grande Pomme, il y a cette rivalité du milieu des années 90 qui resurgit. Lorsque les paysans de l’Indiana rendaient visite aux urbains de NYC. Et les premiers nommés se faisaient une joie de botter les fesses du second. Nouvel acte ce soir, au MSG.

Tout va bien dans le meilleur des mondes. New York perd. Indiana gagne. Que demander de plus ? Que Miami perde, bon, c’est vrai. Mais on ne peut pas tout avoir. Nous ne sommes pas des pourris gâtés, nous supportons Indiana. Alors, on se contente de ce que l’on a. Et jusque-là, c’est plutôt bien. Il faut juste éviter qu’on nous rappelle ce match face à Chicago, et on est bon. Il est vrai qu’il était plutôt dégueulasse. Pas disputé pour un sous, les Pacers ont eu trois jours pour faire table rase et repartir sur neuf victoires consécutives. « Je n’avais pas l’impression que nous étions complaisants, mais la vidéo nous a montré que nous l’étions. Je pense que cette défaite nous a remis les pieds sur terre et nous a montré que nous ne pouvions pas entrer dans la salle et juste gagner », affirme Paul George. La mentalité vraie.

Un excellent réalisateur. Ni plus, ni moins.

Un excellent réalisateur. Ni plus, ni moins.

De l’autre côté, ce n’est pas la grande forme. Indianapolis-native Mike Woodson a beau se creuser les méninges pour trouver une équipe qui tient la route, rien n’y fait, les joueurs sont cons. Entre Carmelo Anthony qui shoote alors que Bargnani est seul derrière l’arc, le même Italien qui saute pour gêner le tir d’un Spur qui est à trois mètres et Amar’e Stoudemire qui défend le dos tourné, les Knicks sont devenus la risée des réseaux sociaux. Sans Tyson Chandler, le secteur intérieur est décimé. Quand on joue avec Andrea Bargnani en tant que pivot, c’est une catastrophe. Les Knicks sont à 1-5 à domicile. Les Pacers doivent en profiter. Il ne faut pas les battre. Il faut les humilier.

Starting Fives probables :

PG : George Colline

SG : Gump AKA BornReady

SF :   PG24

PF :   David Beast West AKA David Best

C :    Mt. Hibbert

Côté Knicks, Metta World Peace et Raymond Felton sont incertains, Tyson Chandler est forfait. On se dirige donc vers un Udrih – Shumpert – Anthony – Martin – Bargnani. Selon pacers.com.

Pronostic :

On gagne.

[themoneytizer id=15816-16]