Débats Sports

Premier titre pour Bernard Tomic

Miser sur le bon cheval, tel était le défi de notre chronique sur les jeunes espoirs du tennis mondial. Et après deux semaines de compétition, on ne regrette pas notre sélection. Après la solide prestation de Grigor Dimitrov lors du tournoi de Brisbane où il a disputé la première finale de sa jeune carrière, c’est un autre de nos jeunes talents qui s’est illustré cette semaine. Bernard Tomic a remporté chez lui à Sydney le premier titre de sa carrière.

La victoire finale de Bernard Tomic dans ce tournoi lui permettra de compenser largement les points perdus en renonçant à défendre sa demie finale de la saison passée à Brisbane. C’est en effet 250 points qu’il vient de remporter en sus de la première ligne sur son palmarès. A 20 ans, Bernard Tomic confirme qu’il faudra compter sur lui pour l’Open d’Australie. Retour sur un tournoi parfaitement maitrisé.

Après avoir excellé lors des simples de la Hopman Cup, Bernard Tomic s’alignait en compétition officielle sur un tournoi de Sydney où il n’était pas tête de série. Et pour cause, il a dégringolé à la 64ème place du classement ATP.

Tomic-Matosevic - Sydney

Fort de la confiance accumulée dans ses victoires face à Haas, Seppi et Djokovic, Bernard Tomic a commencé son tournoi par une confrontation face à son compatriote Marinko Matosevic. Très puissant au service et doté dune belle allonge en coup droit, Matosevic est en quelques sorte du sous-Tomic. Le plus jeune des deux s’est imposé sans difficulté (6-3, 6-4). Impeccable sur sa mise en jeu (85% de points gagnés derrière sa première balle, 7 aces), Bernard Tomic n’a concédé qu’une seule balle de break. Agressif en retour sur les deuxièmes balles de son adversaire (41% des points gagnés derrière sa deuxième balle pour Matosevic), il s’est procuré 6 balles de break et s’il n’en converti que 2, cela fut largement suffisant pour remporter une victoire logique.

Tomic-Mayer - Sydney

Face à Florian Mayer lors du second tour, Bernard Tomic reproduit sensiblement le même match. Assurant sa mise en jeu par un service redoutablement efficace, il poussait l’allemand à la faute en distillant du fond du court de puissants coups droit tout en s’autorisant à raccourcir l’échange par des montées au filet ou son envergure complexifie les passings. Avec 86% des points gagnés derrière sa première balle et 14 aces, il ne concéda aucune balle de break à son adversaire qui du se résoudre à en concéder 7. L’allemand tint la comparaison dans un premier set conclu par un tie-break, mais craqua dans le second sous les coups de butoir de l’australien.

Tomic-Nieminen - Sydney

Les choses se corsaient avec une opposition contre le tenant du titre en quarts de finale. Bien décidé à défendre son titre, comme David Ferrer à Auckland, Jaarko Nieminen remporta le premier set au terme d’un tie-break. La suite sera bien différente, Bernard Tomic servant le plomb tout en profitant de chaque balle courte du finlandais, il remporte aisément les deuxième et troisième sets pour se qualifier pour le dernier carré du tournoi.

Tomic-Seppi - Sydney

En demie finale, Tomic retrouve un Andreas Seppi qu’il venait de battre sèchement lors de la Hopman Cup. Cette fois, la bataille fut plus équilibrée. L’australien s’est imposé 7-6, 6-4, essentiellement parce qu’il a mieux géré les points importants que l’italien. Bernard Tomic n’a remporté que trois points de plus que Seppi au cours de la rencontre (76 contre 73) mais il a converti la seule balle de break du match. Le tie-break du premier set conclu sur la marque de 10-8 aura clairement été le tournant de la rencontre. Face à la qualité de retour de Seppi, Tomic a été moins efficace au service, cherchant trop souvent à faire mouche sur sa mise en jeu. Il ne passa que 56% de premières contre 75% à l’italien. Mais comme à chacun de ses matchs à Sydney, Tomic a contraint son adversaire à un bilan négatif sur sa seconde balle. Plus encore que son niveau de jeu, c’est la capacité de Tomic à remporter les points importants qui a impressionné. Lui restait plus qu’à conclure par une victoire finale dans une finale face à Kevin Anderson.

Bernard Tomic - Kevin Anderson - Finale Sydney

Devant son public, Bernard Tomic disputait sa première finale sur le circuit ATP. Il ne tergiversait pas au moment de rentrer dans son match, en prenant d’emblée le service de son adversaire. Après 8 minutes, Bernard Tomic menait 3-0. En conservant sa mise en jeu, l’australien remportait la première manche en moins de trente minutes. Le second set fut différent. Kevin Andreson retrouvait sa régularité en première balle et les deux joueurs remportaient à tour de rôle leur mise en jeu. Inéluctablement la seconde manche devait se clore sur un tie-break. Et l’australien passa complètement à côté de l’exercice (7-2). Et comme face à Nieminen, après avoir perdu un jeu décisif il resserra le jeu. En face le sud-africain qui ne se sera procuré qu’une seule balle de match (contre 11 pour Tomic) semblait marquer le pas sur le plan physique. Il concéda son engagement pour la seconde fois de la rencontre au plus mauvais moment. A menant 5-3 avec le service à suivre, Bernard Tomic n’était plus qu’à 4 points du premier titre de sa jeune carrière. Il ne manqua pas l’occasion.

Bernard Tomic remporte donc le premier titre de sa carrière et reste sur 8 victoires consécutives. Idéal avant d’entamer l’Open d’Australie où il pourrait bien s’en aller défier un certain Roger Federer dès le troisième tour.

Le succès de Bernard Tomic contraste avec la semaine de nos autres protégés. Aucun d’entre eux n’ayant été en mesure de remporter la moindre victoire cette semaine.