Débats Sports

Place aux Maîtres

Les Masters de Londres sont l’événement le plus attendu de la saison de la balle jaune derrière les tournois du Grand Chelem et la Coupe Davis. Organisé en toute fin de saison avec les huit joueurs ayant récolté le plus de points au cours de la saison, la Masters Cup est un condensé de ce que le Tennis peut offrir de plus palpitant. Les huit meilleurs mondiaux qui s’affrontent dans un format de poules inédit. La garantie de voir 15 rencontres entre les huit meilleurs mondiaux en l’espace d’une semaine. On a vu pire comme grande messe de fin de saison.

Cette année, le Masters de Londres était sensé être le lieu de la lutte finale pour la place de numéro 1 mondial. Le forfait de Roger Federer pour le Master 1000 de Paris-Bercy qu’il avait remporté la saison précédente, a privé le tournoi londonien d’un tel enjeu. Quoiqu’il arrive Novak Djokovic terminera pour la seconde année consécutive à la première place mondiale. Les comptes d’apothicaires ne seront toutefois pas étrangers aux enjeux de ce Masters de Londoniens. En effet, avec 1 500 points ATP à distribuer, le dernier tournoi de l’année est l’événement le plus richement doté en points après les 4 tournois du Grand Chelem. Avec des oppositions directes entre les meilleurs mondiaux, chaque victoire permet de réaliser un écart au classement ATP avec ses rivaux. Tous seront donc intéressés à réaliser la meilleure performance possible afin d’aborder la prochaine saison dans des conditions optimales.

Dans la lutte pour la première place mondiale dévolue à Novak Djokovic, une nouvelle victoire de Federer permettrait au Suisse de se rapprocher d’une nouvelle conquête de la première place mondiale. Andy Murray, qui s’est fixé comme objectif d’atteindre le sommet du classement ATP dès la saison prochaine, se doit de réduire substantiellement l’écart dès la semaine prochaine s’il veut pouvoir bénéficier de sa sublime fin de saison. A l’inverse une seconde victoire du serbe dans la Masters Cup prolongerait sa domination sur le tennis mondial de quelques mois.

Les principaux favoris abordent ce Masters après quelques jours de repos. Au moment du tirage, seul David Ferrer était encore en lice dans le Master 1000 de Paris Bercy. Les autres ont été éliminés prématurément (Djokovic, Murray, Del Potro, Berdych, Tipsarevic) ou avait déclaré forfait afin de se concentrer sur le Masters de Londres (Federer). Le suisse, plus qu’ailleurs est le maître des lieux. Il a remporté à 6 reprises le Masters en 10 participations. Il reste sur deux victoires consécutives et compte bien remporter cette édition.

Malgré sa défaite en finale du tournoi de Bâle face à Juan Martin Del Potro, le suisse est pour Débats Sports, le grand favori de ce Masters. Gérant à la perfection son calendrier et son corps, celui qui perdra lundi sa première place mondiale, a déclaré forfait pour un tournoi de Paris Bercy qui lui tendait les bras afin de se préparer pour le Masters. En Indoor, le suisse est injouable. Il reste sur une série de 42 victoires en 44 matches quand le tennis se pratique sous un toit.  Y compris dans ses années les plus difficiles, Roger Federer a brillé lors du Masters. Lors des deux dernières saisons où il n’est pas parvenu à remporter qu’un seul titre du Grand Chelem, Roger Federer a remporté le dernier tournoi de l’année. En Grand Chelem, le suisse peine à supporter physiquement le poids des matchs en trois sets gagnants tout au long des deux semaines de compétition. Le Masters lui se déroule sur une seule semaine, et les matchs désignent le vainqueur au meilleur des trois sets.

Enfin, le suisse a bénéficié d’un tirage favorable, placé dans le groupe B aux côtés de David Ferrer, Juan Martin Del Potro et de Janko Tipsarevic, Roger Federer retrouve des joueurs avec lesquels il dispose d’un H2H particulièrement favorable.

L’autre groupe semble plus indécis et plus homogène. Novak Djokovic retrouve Andy Murray mais aussi Jo-Wilfried Tsonga et Tomas Berdych.

Sauf David Ferrer qui arrivera émoussé à Londres, les participants ont pu se reposer quelques jours avant d’attaquer les premiers matchs de poules. Bien que l’espagnol soit un joueur solide en Indoor, son parcours à Paris où il a l’occasion de remporter son premier Master 1000, ainsi que la finale de la Coupe Davis prévue quelques jours après le Masters de Londres laissent peu de chances à l’espagnol malgré un bilan favorable face aux adversaires de son groupe excepté Federer. Le même raisonnement vaut pour Tomas Berdych. Le tchèque est même appelé à disputer trois rencontres lors de la finale de la Coupe Davis que son pays a choisi d’organiser à Prague. Par ailleurs, un éventuel titre en Coupe Davis pèse plus que les gains espérés de tout autre résultat qu’une victoire finale à Londres. La lutte pour la 5ème place mondiale ne devrait pas intéresser ces deux là.

Dans le groupe A, Roger Federer et Juan Martin Del Potro devraient se qualifier. Janko Tipsarevic qui présente un bilan famélique d’une seule victoire en 11 rencontres disputées contre les autres membres de son groupe, ne passera pas les poules.

Le groupe du français pourrait bien réserver quelques surprises. En effet, Andy Murray, devant son public devrait être particulièrement motivé. Libéré d’un poids après son doublé Jeux Olympiques et US Open, le britannique cherchera à remporter de précieux points ATP en vue de la quête de la première place mondiale dans laquelle il compte bien se lancer dès à présent. On est moins confiant en ce qui concerne la motivation du serbe. Assuré de terminer à la première place mondiale en fin d’année, Djokovic a laissé planer les doutes sur ses velléités lors du tournoi de Paris Bercy. S’il n’est pas à 100% mentalement, le serbe est en danger. Les matchs au meilleur des trois sets ne lui permettent pas d’exprimer sa domination physique. Les conditions de jeux indoor sont certainement celles qui lui conviennent le moins. Au contraire de ses adversaires. L’an passé Jo-Wilfried Tsonga au bénéfice de deux finales consécutives à Paris et à Londres, à chaque fois défait par le maître, a obtenu le titre officieux de second meilleur joueur indoor de la saison. On le voit bien rééditer la performance et contribuer à une élimination précoce d’un Novak Djokovic déjà tourné vers d’autres objectifs.

Qui va remporter le Masters de Londres?

View Results

Loading ... Loading ...

  • Que celui qui a voté Tipsarevic se dénonce.