Débats Sports

Phoenix Suns (9-5) 106 @ 83 Indiana Pacers (5-8)

Phoenix Suns (9-5) 106 @ 83 Indiana Pacers (5-8)

Saison 2014-2015 Episode 13

        Il y a des jours où cette équipe ne sera pas bonne et il ne servira à rien de taper dessus de manière stérile. Hier soir, c’était le cas. Alors que ce soit du fait que les Phoenix Suns sont bien meilleurs ou du fait que les Pacers étaient particulièrement peu adroits hier, on ne sait pas. Tout ce qu’il faut, c’est prendre la défaite et passer à autre chose, pas rester dessus pendant des jours et des jours.

        Parce qu’hier, on y a cru que très peu de temps heureusement. Quand Roy Hibbert sort du match après 5 minutes de jeu parce qu’il retombe sur Eric Bledsoe, c’est le signe que ça va être très dur pour la suite du match. Quand les Pacers ne rentrent absolument rien pendant que Gerald Green enquille les points ensuite, c’est à la limite du drapeau blanc. Et pourtant, à la fin de cette première mi-temps, les Pacers sont toujours dans la course, 55-48.

        La seconde mi-temps démarre avec une belle défense mais une attaque scandaleusement nulle et après 12 shoots de suite loupés, les Suns prennent 12 points d’avance. Un avance qui monte jusqu’à 16 dans le 3e QT et même 21 dans le 4e. C’est donc avec beaucoup d’intelligence et d’humilité que Frank Vogel décide de sortir le drapeau blanc à 7 minutes de la fin avec une nouvelle bonne rentrée de Shayne Whittington. On to the next one. 106-83 Suns.

 PHOIND

Bulletin :

State Farm Man of the Game :

 Solomon Hill

       HILL Solomon : Deuxième fois qu’il l’est, deuxième fois par défaut. Quelques spins, des rebonds, des assists, de la défense. Well done, Solo.

Très Bien :

       WHITTINGTON Shayne : Comme l’impression qu’à chaque fois qu’il joue, il est bon. On aimerait bien le voir plus souvent, en fait.

        ALLEN LaVoy : Au top. Il s’est encore battu comme un beau diable et aurait dû avoir beaucoup plus de temps de jeu. Dommage.

        MAHINMI Ian : Premier double-double avec les Pacers, il a su se montrer quand il a fallu compter sur lui. Trop de fautes, cela dit.

Bien :

       HIBBERT Roy : Sur ses 7 minutes, il était bien parti. Il a essayé de revenir, mais vaut mieux lâcher 1 match que se blesser pour 10.

        STUCKEY Rodney : Zébulon. Parfois extrêmement idiot. Parfois génial. Sorti blessé. Pray for Godney.

 

Moyen :

        VOGEL Frank : Okay, Scola a été bon sur ces deux derniers matches. Mais là, c’était nul et Allen jouait bien. Pas tout blanc, Frank.

        SLOAN Donald : Clairement, ce soir Sloan, c’était pas vu pas pris. 12 shoots tout de même, pour seulement 8 points. On attend mieux.

        RUDEZ Damjan : Que dire de Damo ? C’était pas mal pendant qu’il jouait mais ça suffit pas à ce niveau-là. Il monte en puissance doucement.

Mauvais :

        SCOLA Luis : Bah tiens, Luis Scola is back to being bad. 10 rebonds tout de même, mais hier, Luis avait peur de shooter. Handicapant.

        COPELAND Chris : Il a marqué très vite ses 8 points hier et ce fut une suite de TO et de shoots casse-croûte. Nul en défense. Tant pis.

       PRICE Anthony Jordan : Nous sommes dans les dernières heures de Price dans l’équipe. On va dire que c’est le bon moment pour se quitter.

        La danse de la pluie n’a pas marché sans pour autant que les Suns ne soient au zénith hier soir. En attendant, on doit se rattraper au prochain match (on espère y voir Hibbert, Miles et Stuckey), Pacers – Mavericks, qui comme son nom l’indique ne se jouera pas à Longchamp.

5-8.