in

Nets (0-1) 94 – 98 Cavaliers (1-0)

debats sports image par defaut

Pour la première rencontre de la saison, la Quicken Loans Arena a connu un match intense et a vu ses Cavaliers s’imposer avec plein d’assurance contre les Nets.

Le match était disputé jusqu’au bout et les Cavaliers n’ont pas lâché. L’effectif a désormais les ressources nécessaires pour se maintenir à flot. Sans l’apport habituel de Kyrie Irving, c’est Jarrett Jack et C.J. Miles qui, tous deux en sortie de banc, permettent aux Cavaliers durant les deux premiers quart-temps de rester au contact des Nets. Le troisième quart temps est un model du genre. Tout y était : effort défensif, bon mouvement en attaque et le contrôle du rythme du match. L’issue du match sera décidée par les stops défensifs produits par les Cavs ainsi que les shoots intelligents pris dans les dernières minutes. C’est une première victoire, 94-98.

Points positifs 

Tristan Thompson : 18 points, 9 rebonds à 8-13 au tir en 35 minutes. Il a encore une fois été excellent. Thompson a assuré à la fois en défense et en attaque. Opposé à Kevin Garnett, « Double T » n’a pas été impressionné et à développé tout son jeu offensif face aux Nets. Jeu au poste, pick’n roll, pick’n pop, il a tout fait. Son association avec Kyrie Irving (regardez plutôt ce alley oop entre les deux) et Anderson Varejao fonctionne parfaitement.

Kyrie Irving : 15 points, 7 rebonds, 9 passes et 2 interceptions en 31 minutes. Peu présent au scoring durant la majorité du match, Irving a trouvé d’autres moyens d’avoir une influence sur le match. En défense et en orchestrant le jeu offensif. Sa mentalité a changé depuis la saison dernière. La preuve lors de cette séquence durant laquelle aucune des deux équipes n’a le contrôle du ballon avant que Kyrie ne se jette dessus et n’appelle un timeout. Irving scellera la victoire aux lancers en fin de match avec l’aide de Varejao.

Andrew Bynum : 3 points, 3 rebonds, 2 passes et 2 contres en 8 minutes. On ne l’attendait pas aussi rapidement, mais il a finalement joué dès le premier soir de la saison régulière. Pour son retour en NBA, Bynum a été très bon dans plusieurs domaines. Tout d’abord le rebond, mais aussi en défense où il a changé le cours du match grâce à sa présence dans la raquette. S’il parvient à répéter ce genre de performances régulièrement et avec un temps de jeu plus élevé, il sera une arme très dangereuse pour les Cavs.

Anderson Varejao : 11 points, 8 rebonds, 1 contre en 35 minutes. Encore une fois excellent, le vétéran de l’équipe a assuré la victoire à son équipe de toujours avec un shoot mi-distance à 28 secondes de la fin, puis aux lancers francs. Son effort est contagieux, l’équipe se donne à fond lorsqu’elle voit son pivot si fragile se jeter sur chaque ballon.

Le banc : 34 points du banc, dont 22 du duo Jack-Miles. Lorsque Irving rejoint le banc avec deux fautes au début du premier quart temps, Mike Brown décide de lancer Jarrett Jack et C.J. Miles dans le match. Ce choix va payer puisque ces deux joueurs vont porter l’équipe au scoring, avec l’aide de Thompson, mais aussi en défense avec un bel effort dans ce domaine. Ils auront grandement participé à la victoire des Cavs.

Les points négatifs

La défense intérieure : Les 21 points de Brook Lopez ont fait mal (16 points à la mi-temps). Les rotations sur le pick’n roll ne sont pas encore parfaites. Ça laisse des trous dans la défense et des opportunités à l’adversaire. Face au duo Garnett-Lopez, l’équipe a souffert mais peut apprendre des différentes erreurs commises durant le match. On peut compter sur Mike Brown pour cela.

Anthony Bennett : 2 points, 5 rebonds à 0-5 au tir en 15 minutes. N’y voyez aucune conclusion hâtive, mais Bennett n’a pas été bon. Il est présent au rebond mais ses décisions se limitent trop souvent au shoot extérieur. Il est dépassé défensivement et clairement pas en forme. Son adaptation continue, il va apprendre tout comme Tyler Zeller et Tristan Thompson ont appris en arrivant dans la ligue. Pour le moment, il ne dépasse pas le stade de role player.

Le jeu offensif : Si les Cavaliers s’en sont sorti, c’est grâce à leur défense. Le jeu offensif était mauvais, malgré le bon mouvement du ballon. Les sélections de tirs n’étaient pas les meilleurs (n’est-ce pas Earl Clark) et trop souvent les 24 secondes arrivaient à terme sans qu’un shoot n’ait été déclenché. Dion Waiters, bien que discret hier, a montré que ses heures d’entraînement au shoot paient.

Au final, les Cavaliers s’en sortent très bien face à des Nets privés de Andrei Kirilenko et de Deron Williams dans le 4e quart temps. Le collectif est là, les automatismes se mettent en place et on devrait voir du beau jeu cette saison à Cleveland. Pour finir, voici l’interview de Andrew Bynum, à laquelle Kyrie Irving s’est empressé d’assister.

Prochain match contre les Bobcats, le 1er novembre. Le calendrier complet est ici.

Voici le résumé vidéo du match :

Boxscore :

Nets 94-98 Cavs Boxscore

 

 

debats sports image par defaut

5 questions d’avant match sur les Cavaliers

debats sports image par defaut

Episode 2/82 : Indiana Pacers (2-0) 95 @ 90 New Orleans Pelicans (0-1)