Débats Sports

Mailbag : en route vers la draft

On est de retour avec notre mailbag. Vous pouvez nous envoyer vos questions en fin de semaine sur notre compte Twitter et on y répond ici-même. La fin de la saison approche à grands pas. Penchons-nous sur  la draft et la free agency.

La draft de cette année est clairement intéressante mais après avoir côtoyé la lottery trois années de suite, il aurait été encourageant de voir des signes de progrès et pourquoi pas une huitième place à l’Est. On peut être déçu de la saison de Cavs et avoir des regrets mais avec du recul, l’équipe a progressé.

Individuellement, les jeunes de l’équipe ont fait des progrès. Le Kyrie Irving du mois de mars n’a rien à voir avec celui du mois de novembre. Plus complet, plus concerné en défense, plus organisateur que scoreur. Il commençait à jouer le vrai franchise player avant sa blessure contre les Clippers. Pareil pour Dion Waiters. Son caractère a souvent fait l’objet des critiques mais le fait d’avoir été placé sur le banc par Mike Brown l’a progressivement calmé. Il est plus efficace autour du panier et joue avec ses coéquipiers plutôt qu’en un contre cinq.

Tristan Thompson, malgré ses derniers mauvais matchs, a réussi une saison solide, avec un peu moins de 30 double double. Il est devenu une valeur sûre en défense et un vrai exemple pour l’équipe. Tyler Zeller aussi a progressé. Plus présent offensivement, il ne cherche plus à éviter le contact. Brown semble l’avoir endurci et encouragé à attaquer plus souvent le panier.

Globalement, les signes sont encourageants. On aurait aimé voir tout cela se mettre en place plus tôt dans la saison et bien sûr faire les Playoffs mais la reconstruction n’est jamais une chose aisée. Maintenant, il faut regarder vers la draft et la free agency, en espérant pouvoir se renforcer et revenir plus fort la saison prochaine. Cette cuvée est tellement talentueuse qu’il aura bien moyen d’ajouter un ou deux talents à l’effectif. A condition de faire les bons choix…

Là tout de suite, je rêve de Andrew Wiggins ou Jabari Parker. Normalement, les Cavs n’hériteront pas d’un choix top 3 (du moins, c’est ce que les statistiques disent). Avec un choix situé aux alentours de la 10e place, on peut espérer un pivot défensif ou un ailier polyvalent.

Les Cavs ont terriblement besoin d’un protecteur en défense. Anderson Varejao et Spencer Hawes ne sont pas les meilleurs contreurs de la ligue et leur défense peut parfois être douteuse. Lors des dernières drafts, le front office a toujours fait l’impasse sur les pivots (Valanciunas, Drummond, Noel, Len) mais je pense qu’il est temps d’ajouter du talent à ce poste. Zeller, malgré ses progrès, n’est pas assez rapide, ni discipliné pour être cette ancre en défense. Je pense à Noah Vonleh ou Willie Cauley-Stein.

Au poste trois, on ne sait pas si Luol Deng re-signera. Cela laisserait Cleveland avec Alonzo Gee en tant que seul ailier. Vous imaginez bien que ce n’est pas idéal lorsque l’on vise les Playoffs. Je rêve de voir Jabari Parker aux côtés de Kyrie Irving mais c’est un scénario improbable. Rodney Hood est solide mais pour un top 10 pick, c’est un peu trop haut.

L’option du trade est toujours valable. Pour quel joueur, aucune idée particulière, mais chaque franchise évalue ses différentes possibilités avant la draft. Le trade en est une. Un choix bien placé devrait être attractif, contrairement à l’an dernier où quasiment aucune équipe ne voulait du choix de Cleveland (il faut dire que la monnaie d’échange demandée était exigeante).

En effet, « The Wolf » a réalisé une saison très satisfaisante. Son effort et sa défense en font un joueur très appréciable (pour nous, pour les autres c’est un poison) en sortie de banc. Son shoot extérieur représente une option sérieuse pour la second unit, ce qui fait qu’il peut rentrer dans presque n’importe quelle cinq.

J’aimerais beaucoup que les Cavs le prolongent cet été. Mike Brown semble l’apprécier. Du moins, il lui fait confiance. Des matchs à 30 minutes ou plus pour un joueur non drafté, ça n’arrive pas souvent. Pour ce qui est du montant du salaire, ça ne devrait pas dépasser les $2m la saison.

Non. Par contre je veux bien profiter de cette occasion pour dire que, malgré les nombreuses blagues à son sujet, Mike Brown n’a pas été aussi horrible cette saison qu’on ne le fait croire.

Certes, ses systèmes offensifs sont à se jeter par la fenêtre mais sa méthode d’apprentissage a parfaitement collé avec les Cavaliers. Ça n’a pas été facile pour l’équipe mais les joueurs ont enfin compris ce qu’ils avaient à faire pour gagner « façon Mike Brown ». La défense se resserre quand il le faut, le ballon bouge en attaque, il y a plus de démarquages. C’est du basket dur et collectif qu’a instauré Brown à Cleveland.

Ses relations avec les joueurs n’ont jamais été aussi bonnes cette saison. On l’a vu blaguer avec Irving pendant les matchs à plusieurs reprises, il a bien « contenu » Waiters en étant patient avec lui, il a profité de la présence de ses vétérans pour transmettre ses messages. Les résultats, encore une fois, ne sont pas ceux espérés, mais le fait que l’équipe fasse confiance au coach est d’une importance capitale.

Il n’échappe pas à tous les reproches bien évidemment. Le fait qu’il ait fait jouer 40 minutes à Jarrett Jack aussi souvent est incompréhensible. Il n’a jamais fait confiance à Sergey Karasev cette saison. C’est dommage mais ça a permis à Matthew Dellavedova de se dévoiler. Le cas Anthony Bennett a souvent partagé cette saison. Je suppose qu’on peut le critiquer pour ne pas lui avoir donné les minutes qu’il méritait mais le remercier pour ne pas l’avoir abandonné et laissé pourrir sur le banc.

J’ai confiance en Mike Brown et la saison prochaine, je m’attends à ce que l’équipe soit soudée comme elle l’apparaît en ce moment pour enfin retourner en Playoffs.