Débats Sports

Les Super Eagles prêts à prendre leur envol

Nigeria-Coupe-des-Confédérations

Alors que la Coupe des Confédérations se déroulera au Brésil, du 15 au 30 Juin 2013, nous poursuivons notre tour d’horizon des 8 nations participantes. Après Tahiti et le Mexique, place aujourd’hui aux « Super Eagles », les champions d’ Afrique en titre, le Nigéria.

Classée 28ème nation FIFA entre le Monténégro et les USA, c’est en tant que vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations (remportée aux dépends du surprenant Burkina Faso) que le Nigeria participe à cette compétition.

Les Nigérians n’ont pourtant pas spécialement brillé lors des phases de poules de la CAN, mais dès les quarts de finale ils ont haussé leur niveau de jeu. Contre l’un des favoris naturels de cette CAN, la Côte d’Ivoire de Didier Drogba, d’abord, puis contre le Mali en demi-finale avant de s’imposer contre le Burkina Faso en finale.

Depuis 2002 le Nigéria s’est retrouvé à quatre reprises dans le dernier carré de la compétition africaine, signe d’une régularité constante depuis une dizaine d’années. Dans l’équipe type de la CAN 2013 on retrouve cinq joueurs de la sélection à l’aigle que sont Enyeama, Ambrose, Mikel, Moses et Emenike qui termina meilleur buteur de la compétition avec 4 réalisations.

C’est donc fraîchement auréolés du titre de champion continental que les « Super Eagles » se rendront sur la « Terre promise du ballon rond », afin d’y porter haut les couleurs de leur continent.

Si l’évocation du Nigeria nous renvoie aux souvenirs de noms mondialement connus tels, Okocha, Oliseh, Kanu, Amokachi, Martins, c’est désormais sur une jeune et talentueuse génération que le pays peut s’appuyer et peut-être même rêver.

Le sélectionneur, Stephen Keshi peut s’appuyer sur des joueurs expérimentés qui fréquentent le haut niveau et les clubs les plus huppés à l’instar d’Obi Mikel et Moses qui évoluent en Premier League à Chelsea, Uche l’attaquant vedette, qui lui évolue à Villareal ou encore le jeune et  très prometteur (et mal nommé) Onazi, qui lui évolue au sein de la Lazio en Serie A et qui a remporté la Coupe d’Italie cette saison.

Le Nigéria ne participe pas là à sa première Coupe des Confédérations , car déjà en 1995, lorsque celle-ci s’appelait encore  » Coupe du Roi Fahd » et se disputait intégralement à Ryad, en Arabie Saoudite, le Nigeria était le rerésentant du continent africain en tant que vainqueur de la CAN 1994 et emmenés alors par l’incontournable Jay-Jay Okocha, nommé dans le « Top 125 Player of the Century de la FIFA »

A l’époque, la compétition s’organisait en deux poules de seulement trois équipes et les Nigérians furent éliminés dès la phase de poules où ils avaient pourtant battu le Japon 3-0 et réalisé un bon match nul (0-0)  contre l’Argentine de Batistuta, Crespo, Chamot & Zanetti.

Enfin ils s’inclinèrent dans le match pour la troisième place contre le Mexique, à l’issue de la séance de tirs aux buts. Il s’agit à ce jour de leur unique participation à l’anti-chambre de la Coupe du Monde.

La semaine dernière les « Super Eagles » ont affronté en match amical à Houston, la sélection mexicaine, une sorte de préambule à la Coupe des Confédérations.. Si les Mexicains étaient donnés favoris, les Nigérians n’ont rien à se reprocher en accrochant le match nul deux buts partout.

Ensuite, à Nairobi (Kenya) le Nigeria a su profiter de l’opportunité qui lui était donnée, celle de s’emparer de la première place de leur Groupe F de la zone Afrique pour la Qualification à la Coupe du Monde 2014 en venant à bout du Kenya (1-0 Musa 81′)

Le Nigeria occupe actuellement la première place avec 2 victoires et 2 matchs nuls (8 points) dans ce groupe comprenant le Kenya donc, ainsi que le Malawi et la Namibie. Cette position de leader leur permettrait d’accéder au troisième tour du processus de qualification pour le mondial brésilien.

Quoi qu’il en soit, l’exposition médiatique apportée lors de cet événement planétaire permettra à des joueurs évoluant soit en Afrique soit dans des « petits clubs » européens de se distinguer aux yeux des recruteurs. En effet, huit joueurs évoluent dans le championnat national et sans doute que la plupart d’entre eux rêvent de fouler les pelouses des plus grands stades européens

L’équipe prévue pour la Coupe des Confédérations n’a que très peu évolué, par rapport à celle qui a remporté la CAN cette année. Pourquoi changer une équipe qui gagne?

Placé dans le groupe B en compagnie de l’Espagne, l’Uruguay et de Tahiti, les Nigérians auront à cœur de se confronter à la Roja et prouver leur vraie valeur aux yeux du monde entier et pourquoi pas franchir ce premier tour, pour ensuite se permettre de rêver en plus grand. Les « Super Eagles » espèrent planer au dessus de la planète Ballon rond.

La sélection nigériane

Gardiens:  Chigozie Agbim (Warri Wolves/NGA), Austin Ejide (Hapoel/ISR) and Vincent Enyeama (Maccabi Tel Aviv/ISR).

Défenseurs:  Azubuike Egwuekwe (Warri Wolves/NGA), Efe Ambrose (Celtic/ECO), Elderson Echiéjilé (Sporting de Braga/POR), Kenneth Omeruo (ADO Den Haag/PB), Godfrey Oboabona (Sunshine Stars/NGA), Solomon Kwambe (Sunshine Stars/NGA), Francis Benjamin (Heartland FC/NGA) and Odunlami Kunle (Sunshine Stars FC/NGA).

Milieux: John Mikel Obi (Chelsea/ANG), Ogenyi Onazi (Lazio/ITA), John Ogu (Academia de Coimbra/POR), Obinna Nwachukwu (Heartland/NGA), Sunday Mba (Enugu Rangers/NGA), Michael Babatunde (Kryvbas Kryvyi/UKR) and Reuben Gabriel (Kilmarnock/ECO).

Attaquants: Joseph Akpala (SV Werder Bremen/ALL), Brown Ideye (FC Dynamo Kyiv/UKR), Anthony Ujah (FC Koln/ALL), Nnamdi Oduamadi (Varese/ITA), Kalu Uche (Kasımpaşa Spor Kulübü /TUR) and Gambo Muhammad (Kano Pillars FC/NGA)

Programme du Nigéria lors de la Coupe des Confédérations. 

Nigeria -Tahiti le 17/6

Nigeria – Uruguay le 21/6

Nigeria – Espagne le 23/6

  • Bastomartini

    C’est vrai que Onazi a vraiment un des pires noms que l’on puisse trouver….

    • Gajs

      Pour jouer à la Lazio, il a un patronyme assez malheureux en effet.