Débats Sports

Les Lions manquent de mordant

Encore une fois challengers en début de saison, les Lions verront une nouvelle fois les playoffs de leurs salons. Un bilan bien décevant pour une franchise qui compte un n°1 de la draft et le meilleur receveur de la NFL. Mais l’attaque ne fait pas tout. L’attaque n’est d’ailleurs pas à blâmer. Detroit présente même la meilleure attaque de la ligue à la passe. Matthew Stafford, n°1 de la draft 2009 confirme ses bonnes performances de la saison dernière. Il se classe premier au nombre de yards lancés, mais il lance beaucoup trop. Il ne complète que 60% de ses passes, a lancé 11 interceptions et par conséquent n’obtient qu’une évaluation de 83.1, soit la 23ème de la ligue, se permettant de se classer derrière des quaterbacks pourtant bien moins en vue tels que Philipp Rivers, Ryan Fitzpatrick ou Sam Bradford.

A la réception, les Lions ont avec Calvin Johnson une arme fatale. Le receveur a déjà capté 86 passes pour 1.428 yards soit le meilleur total de la ligue, et loin devant son dauphin, Brandon Marshall et ses 1.182 yards. Pourtant là encore le problème reste le même. Megatron capte beaucoup de ballons mais marque peu. Il a inscrit 5 touchdowns seulement. Par comparaison Marshall a en marqué 8. Il faut dire qu’il est souvent bien gardé par les cornerbacks adverses. Et pour encore lui trouver des excuses, les choix offensifs de Stafford sont très réduits. Une passe sur quatre lancée par Stafford est captée par Calvin Johnson. Le coordinateur défensif adverse n’a donc pas beaucoup de questions à se poser sur le plan de jeu adopté par les Lions.

Encore plus quand on étudie le jeu au sol de Detroit. Si les Lions sont les meilleurs dans les airs, ils n’ont que la 21ème équipe au sol. Aucun joueur des Lions n’a dépassé les 100 yards à la course lors d’un match cette saison. Par comparaison avec les Redskins, meilleure équipe dans ce domaine, à six reprises un joueur a passé cette barre. Un moment, Detroit a cru détenir en la personne de Mikel Leshoure un running back capable de diversifier un peu l’attaque de Motor Town. Le joueur a porté le ballon à 157 reprises pour 591 yards et 7 touchdowns. Bien loin des maîtres du genre, Leshoure se classe 24ème de la ligue au nombre de yards au sol. Pire, le joueur est en constante dégression. Après ses 100 yards en ouverture de la saison, il n’a pas fait mieux que les 84 yards parcourus face aux Packers.

Avec une attaque monotone, les Lions ont du mal à surprendre leurs adversaires. Encore plus grave, la défense des hommes de Jim Schwartz n’est pas au niveau d’un prétendant au titre. 18ème dans les airs, 19ème au sol, Detroit encaisse beaucoup de points et de yards. Pas étonnant dès lors que les Lions viennent de perdre leurs quatrièmes matches de suite. Et pour la seconde fois de suite, les Lions ont encaissé plus de trente points.

Alors qu’ils visaient une place en playoffs, les Lions devront se contenter d’une dernière place dans une NFC North pourtant très ouverte. Même les Vikings, pourtant très jeunes, ont bousculé les leaders de la division et présentent un meilleur bilan. Avec 10 victoires et 6 défaites, les Lions avaient retrouvé les play-offs l’année passée, mettant fin à une absence de 12 ans pour une élimination prématurée en wild card face aux Saints. Et la disette pourrait bien reprendre. Detroit a des insuffisances persistantes.

Déjà l’année passée les Saints avaient inscrit 45 points en wild card. Mais malgré les lacunes défensives, le front office de la franchise n’a pas jugé opportun de renforcer la défense. A la dernière draft, les Lions ont usé leurs deux premiers choix pour sélectionner des joueurs de l’escouade offensive (offensive takle et receveur) avant d’opter pour trois joueurs à vocation défensive, peut être un peu tardivement.

Les Lions ont quatre matchs pour ne pas gâcher définitivement leur saison. Mais avec des déplacements à Green Bay et chez les Cardinals et des oppositions face aux Bears et aux Falcons, leader de la conférence, les Lions auront du mal à sauver leur triste bilan de quatre victoires en douze matchs.

  • Philo_Dox

    Je fais mon grand retour sur DS après quelques semaines très chargés professionnellement ! Même si j'ai lu tes autres articles, je réagis à ce dernier qui me permet encore une fois de te féliciter MJ pour tes précieux articles sur DS ^^ (D'ailleurs un article sur les Eagles sera en route bientôt donc me le piques pas :D)

    Concernant les Lions, je suis d'accord , ils auraient pu espérer beaucoup mieux avec l'effectif qu'ils ont. Dès le début, on a vu que cette équipe était unidimensionnel avec le duo Stafford/Johnson. Le manque d'efficacité au sol ne permet pas de temporiser et Stafford a eu tendance à beaucoup balancer.
    Megatron a eu une période où il ne captait plus rien dans la RedZone tout comme Stafford qui n'arrivait pas à jouer sur d'autres cibles.
    La défense a été très critiquée car souvent absente sur des phases de jeu clés.

    Quand on regarde de plus près, on voit quand même que Detroit perdait de très peu (-2 Colts, -3OT Texans, -4 Packers, -6 Bears …) mais surtout a une fiche de 0-4 contre sa propre division. Difficile de lutter pour une place en PO…

    Bref, c'est une équipe qui a encore le temps et qui doit déjà penser à la saison prochaine…

  • MarcFitt

    Bonne analyse, tu as ciblé les deux points faibles de Detroit : le manque de diversité offensive et la passivité de la défense. Pour l'attaque, ça ne va pas s'améliorer puisque Broyles est out pour la fin de la saison et Titus Young toujours exclu.
    Ce qui est paradoxal à Detroit c'est que Calvin Johnson est non seulement le meilleur receveur de la ligue, mais peut dépasser le nombre de yards captés en une saison alors qu'il ne met presque plus un TD !

    En comparaison, si mes souvenirs sont bons, la saison passée il avait inscrit 5 TD lors des quatre premiers matchs… Vite qu'ils draftent un bon running back !

  • Lex_ambiorix

    Encore une fois un superbe article bien documenté!

    J'espère pour eux que la bonne saison passée ne restera pas un feu de paille et que les premiers frémissements d'un second souffle se feront sentir d'ici 4 semaines….

  • J'espère que ton titre sera prémonitoire pour le prochain derby 😉