Débats Sports

Les Jets doivent-ils remplacer Geno Smith ?

Geno-Smith

Avec la blessure de Mark Sanchez en présaison, Geno Smith a logiquement hérité du poste de quarterback titulaire à la tête des Jets. Mais après deux matchs en saison régulière pour une victoire, la place du rookie ne semble pas si solide que cela. A tel point que certaines rumeurs se font jour selon lesquelles Matt Simms, le QB n°3 pourrait lui chiper la place. Ces rumeurs sont-elles fondées ?

« Je pense que Matt est un très bon quarterback. Mais je pense que je suis le gars qu’il faut pour le job » Geno Smith, 16/09/2013

Geno Smith, sélectionné au second tour de la dernière draft par les Jets, affiche pour le moment des statistiques très moyennes, mais rien de bien horrible pour un rookie. Surtout avec une escouade offensive aussi pauvre (1 seul touchdown à la passe en deux matchs et 9 sacks autorisés par la ligne offensive, deuxième pire total de la ligue). L’ancien de West Virginia dépasse péniblement les 50% de passes complétées en deux matchs (53.4% avec 39/73) a lancé 1 touchdown, pour 4 interceptions et un fumble. Sur le papier, c’est clair que ce n’est pas folichon, mais de là à la bencher ? Non.

Geno Smith a à son actif une victoire au raccroc face aux Buccaneers et une défaite de justesse face aux Patriots. Surtout, le rookie a démontré d’étonnantes qualités en fin de match qui pourraient lui être utiles au fur et à mesure qu’il apprend l’attaque des Jets.

Lors du match d’ouverture de la saison à Tampa Bay, les Jets sont menés de deux points, 14-12, à l’entame du dernier quart. Première série par les Buccs qui puntent. Geno Smith récupère le ballon sur ses 23 yards. Il enchaîne une série de 6 passes complétées sur 8 pour un gain de 52 yards afin de mettre Nick Folk en position de field goal, les Jets repassent devant. Après un échange de punt, les Buccs repassent devant grâce à un field goal.

Geno Smith se retrouve sur ses 20 yards avec 34 secondes à jouer et sans temps mort. Une passe incomplète suivie d’une passe complétée pour 25 yards avant que Smith ne jette la balle pour stopper le chrono. Sur l’action suivante, Smith pose ses coui…. sur la table et prend la course à droite et sort du terrain après un gain de 10 yards. Mais c’était sans compter l’erreur de Lavonte David et du gain de yards offert par les arbitres pour placer Folk de nouveau en position de FG qui ne se faisait pas prier.

Après un match poussif, Smith est revenu avec de meilleures intentions pour ramener la victoire à New York. Est-il logique aujourd’hui de douter du joueur après une défaite logique chez les Patriots ?

Une défaite logique, mais non moins exempte de tout reproche vis-à-vis du qb titulaire. Aucun touchdown face pourtant à une défense aérienne qui ne casse pas trois pattes à qui vous savez. Trois interceptions à des moments cruciaux du match (même si une interception à un moment non crucial, ça fait toujours mal) et tout juste 42% de passes complétées. Le front office des Jets n’a peut-être pas tout à fait tort.

En deux matchs en saison régulière, Smith présente un rating de 55.2. Sur tous les autres quarterbacks de la ligue, seul un joueur fait moins bien, et il s’agit du qb des Jaguars Blaine Gabbert, pire équipe de la ligue.

En présaison, Matt Simms, ancien qb de Tennessee, non drafté en 2012 et aucun snap en saison régulière à son actif a été plutôt convaincant. Ce n’est que la présaison mais voici ses moments de gloire : aucun snap face aux Lions, 5/5 face aux Jaguars pour 73 yards et aucun touchdown, 6/10 pour 120 yards et un touchdown face aux Giants et enfin une fiche de 33/44 pour un match complet face aux Eagles pour 285 yards et 3 courses pour 19 yards et aucun touchdown (et accessoirement 7 sacks pour une perte de 57 yards). 2 touchdowns et aucune interception, voilà qui a de quoi satisfaire les coachs des Jets.

Mais faut-il réellement sortir Geno Smith? Quelle porte de sortie aura Rex Ryan si Simms ne fait pas l’affaire ? Remettre Smith alors qu’il a été mis sur la touche ? Attendre patiemment le retour de Sanchez sans aucune certitude sur son niveau ?

Il semble bien que les Jets soient coincés. Sans la blessure de Sanchez, auraient-ils pris le risque de titulariser Smith ? Le doute est permis tant Sanchez, malgré toutes ses bévues, est resté en place.

Lors de la prochaine semaine, les Jets reçoivent les Bills, adversaires de division et eux aussi menés par un quarterback rookie. Peut-être le bon moment de faire un changement. Car ensuite se présenteront les Titans, Falcons, Steelers, Patriots, Bengals et Saints.