Débats Sports

Les championnes de Débats Sports

Donna Vekic

N’en déplaise à Gilles Simon, les colonnes de Débats Sports ne sont plus le lieu d’un traitement privilégié du circuit masculin vis-à-vis de son homologue féminin. Alors que la création de la chronique, les Champions de Débats Sports avait clairement fait pencher la balance en faveur de ces messieurs, l’officialisation de la naissance de la rubrique adjacente, « les championnes de Débats Sports » rééquilibre les débats.

Cette nouvelle rubrique suivra le même concept que celle réalisée pour les hommes, si ce n’est que nous nous intéresserons à l’avenir du circuit féminin. Six jeunes femmes ont donc été sélectionnées. Si chacune d’entre elles est amenée à tenir le haut du pavé (pour peu qu’elles expriment leur plein potentiel), elles présentent des profils et parcours tous très différents.

Rapide présentation des joueuses que vous apprendrez à mieux connaître tout au long de la saison.

La première d’entre elle n’est autre que Kristina Mladenovic, certainement le plus grand espoir pour le tennis féminin français. La jeune native de Saint Pol sur Mer occupe actuellement la 39ème place mondiale après une saison plutôt réussie. La française ne cesse de progresser depuis deux ans et compte un titre en simple. Kristina possède un jeu très complet et diversifié. Son service parmi les plus puissants du circuit constitue un des ses principaux atouts. Le principal objectif de la française cette année sera de figurer le mieux possible dans les tournois du Grand Chelem, tout en continuant à tenter de gagner des titres.

Donna Vekic fait également partie de la sélection. Ce nom ne vous dit peut être rien mais cette jeune joueuse croate n’est autre que la plus jeune à figurer parmi le top 100 du classement WTA à seulement 16 ans. Elle émarge actuellement à la 89ème position mondiale. Donna ne possède encore aucun trophée à son actif, bien qu’elle soit parvenue à se hisser en finale (perdue) à Tahskent après avoir commencé le tournoi lors des phases de qualifications. A cette occasion, elle avait éliminé deux têtes de série. Cette croate bourré de talent, même si elle n’a pas encore fait parler d’elle en Grand Chelem, est sûrement un des plus grand espoirs du tennis de son pays. Pour preuve, celle-ci a déjà été sélectionnée pour participer à la Fed Cup.

Direction le Kazakhstan pour découvrir la jeune prodige suivante. Nous nous en cacherons pas, cette joueuse a tous les atouts pour devenir la prochaine figure hégémonique du tennis féminin. Jouant  pour le Kazakhstan depuis juin 2012, Yulia Putintseva, âgée de 18 ans, s’est réellement révélée au monde du tennis en remportant le tournoi des « Petits As ». Une performance réalisée auparavant par une certaine Anna Kournikova ou Martina Higgins entre autres. Yulia ne cesse de progresser et a terminé sa saison 2012 aux portes du top 100. Après un parcours en junior des plus remarqués, Putintseva continue son ascension au plus haut niveau, ayant remporté déjà quatre titres sur le circuit ITF. La jeune kazakhe a désormais intégré le top 100 cette année et se positionne a la 91ème place.

Encore plus prometteuse que sa prédécesseur et victorieuse également des « Petit As », Daria Gavrilova est sûrement la joueuse de toute la sélection possédant le plus fort potentiel. Championne du monde junior à l’âge de 16 ans, elle a rejoint Maria Sharapova qui avait réalisé cette performance quelques années plus tôt. Malheureusement depuis deux ans sur le circuit professionnel, la russe de 19 ans peine à progresser réellement et sa saison servira premièrement à confirmer tous les espoirs placés en elle. A l’heure actuelle, Daria se situe à la 143ème place du classement WTA, bien loin de là où son talent devrait la mener.

Sloane Stephens est sûrement la joueuse de la sélection qui a le plus de pression sur ses épaules malgré son jeune âge. Désignée comme la digne successeure de Serena Williams, Sloane Stephens doit tenter d’évoluer au plus haut niveau tout en gardant la tête froide, ce qu’elle réussit parfaitement à faire depuis ses débuts professionnels. Actuellement deuxième joueuse américaine derrière l’intouchable Williams, Sloane Stephens n’est autre que la 17ème joueuse mondiale et naturellement la jeune espoir la mieux classée de notre sélection. Attention à ne pas se fier au palmarès encore vierge de cette jeune américaine, celle-ci a démontré sa capacité à hausser son niveau de jeu lorsque l’enjeu croît, en réalisant de très beaux parcours en Grand Chelem dont une demi-finale à l’Australian Open où elle céda face à Victoria Azarenka.Un tournoi au cours duquel, elle avait éliminé en quarts de finale, Serena Williams.

Sloane Stephens n’est pas la seule américaine de notre sélection puisque Lauren Davis en fait également partie. Ayant le même âge que sa compatriote Sloane Stephens, Lauren est beaucoup moins précoce mais possède un jeu tres complet s’appuyant sur un coup droit capable de mettre en difficulté de nombreuses adversaires. Classée 88ème mondiale, le vrai défi de Lauren Davis sera d’améliorer ses performances dans les tournois majeurs encore trop fébriles. En effet, elle n’a jamais réussi à faire mieux qu’un deuxième tour en Grand Chelem.

JoueuseClassementPoints
Sloane Stephens172530
Kristina Mladenovic391399
Lauren Davis88763
Donna Vekic89757
Yulia Putintseva91744
Daria Gavrilova143457

Vous retrouverez le programme des différentes joueuses dans l’onglet calendrier disponible dans la catégorie « Les + ».

  • Flav

    Belle présentation Greg…
    Vous pouvez également venir parler de leur performances dans l’ensemble des tournois en vous rendant sur le forum du site (qui se situe lui aussi dans l’onglet « Les + »