Débats Sports

Les Cavs renversent le Magic

Avec seulement une victoire on the road mais deux succès de rang contre les Clippers et les Knicks, les Cavs pouvaient aborder ce match en Floride contre Orlando avec confiance. D’autant plus que le Magic restait sur 5 défaites en 6 matchs.

Le premier quart temps a montré une équipe des Cavaliers incapable de créer un jeu offensif organisé. Au fil du match, les Cavs se sont appuyés sur une bonne défense pour revenir à hauteur du Magic. Il aura fallu un grand Dion Waiters dans le 4e quart temps pour donner la victoire aux hommes de Mike Brown.

Points positifs

– Les 31 points (12-24 au tir), 5 passes et 2 interceptions de Kyrie Irving en 36 minutes : C’est une performance propre de la part de Irving. Il a marqué des points quand il le fallait pour l’équipe et a été correct en défense sur Nelson. Seul petit point noir : son intervention dans le quatrième quart alors que Waiters déroulait en attaque. Il aurait pu laisser le jeu venir à lui au lieu de forcer.

– Les 21 points (8-18 au tir), 5 rebonds et 4 passes de Dion Waiters en 29 minutes : Il ne recule devant rien. Même une raquette bloquée par trois joueurs. Waiters a porté l’attaque des Cavs en début de quatrième quart temps et a enchaîné les grosses actions pour donner l’avantage à son équipe. Ce n’est qu’en l’absence de Kyrie qu’il a pu s’exprimer, cela dit.

– Les 10 points (5-10 au tir) et 2 passes de C.J. Miles en 20 minutes : Il ne sort pas de performances similaires à celles du début de saison mais Miles retrouve doucement son rythme. Il propose des solutions en attaque et défend correctement.

– Les 5 points (1-5 au tir), 4 rebonds et 6 passes de Jarrett Jack en 20 minutes : Statistiquement, ce n’est pas super pour Jack. Mais au cours du match, il a su s’effacer et laisser Waiters s’exprimer lorsqu’il enchaînait les tirs. Il a organisé le jeu et a su dicter le rythme de l’attaque, ce qu’on l’a rarement vu faire cette saison.

– Les 10 points (4-7 au tir), 14 rebonds et 2 contres de Anderson Varejao en 32 minutes : Avec lui, l’attaque des Cavs est plus fluide. Il relie le jeu de manière naturelle et fait le travail discrètement. C’est un autre match solide de sa part en sortie de banc.

Points négatifs

– Les 2 points (1-3 au tir) et 2 rebonds de Andrew Bynum en 18 minutes : Il n’a pas eu de vraie opportunité de jouer au poste. Les passes des Cavs n’arrivaient jamais en sa direction et Bynum a du se contenter d’une soirée discrète mais solide en défense. Mike Brown souhaite toujours limiter ses minutes avant qu’il soit complètement habitué à l’intensité des matchs.

– Les 6 points (3-7 au tir) et 7 rebonds de Tristan Thompson en 28 minutes : Il s’est fait discret et n’a pas vraiment eu d’influence sur le match. Contrairement à ce que disent les stats, les Cavaliers ont montré qu’ils étaient capable de gagner sans un grand Thompson et à l’extérieur qui plus est. Nous avons pu voir Double T rentrer un nouveau tir à mi-distance de la main droite. On aimerait en voir plus souvent des comme ça.

– Le 1er QT des Cavs : 5 pertes de balles et 12 points en contre attaque autorisés au Magic en l’espace de 10 minutes. Les Cavs se sont même retrouvés menés de 14 points dans le premier quart temps. On aurait dit les Knicks de cette année.

Le cas Anthony Bennett

8 minutes passées sur le parquet pour 6 points (3-5 au tir) et 2 rebonds. Anthony Bennett a réalisé un bon passage en attaque cette nuit. Ses deux seuls tirs manqués étaient des tirs à trois points contestés. Rien d’autre à signaler.

Le Wolf

En 19 minutes sur le champ de bataille, Matthew Dellavedova a marqué 9 points et a réalisé une interception. Il a également sorti Arron Afflalo du match dans le quatrième quart. L’australien a été décrit par Varejao comme « un pitbull ». On préfère Le Wolf.

Boxscore

Boxscore Cavs Magicc

Les Cavs sont seulement à quelques victoires de la 3e place à l’Est tout en se positionnant 8e actuellement. Ils enchaînent dès ce soir contre le Heat.