Débats Sports
Don't Miss

Les Cavaliers massacrent les Hawks (127-94)

Pas de repos pour les Cavaliers. Après avoir battu les Celtics à Boston, ils enchaînaient chez eux, contre les Hawks. En back to back, les jambes commenceraient à se faire lourdes, et ce pour les deux équipes, puisque les adversaires du soir jouaient également la nuit d’avant.

On a parlé de fatigue ? C’était sans compter sur le tir extérieur des Cavaliers, qui a ravagé la défense adverse dès le premier quart temps. Après 12 minutes de jeu, le score affichait 41-25. Face à un pourcentage de réussite au tir de 78%, dont un insolent neuf sur neuf à trois points, il n’y avait pas grand chose à faire. Kyrie Irving empilait les passes décisives très tôt, tandis que Joe Harris continuait sur sa lancée, en s’offrant un tir au buzzer pour conclure le premier quart temps.

Le second quart temps commencerait sur le même rythme. Tir après tir, panier après panier, l’avance des Cavaliers continuait de grandir. C’est à la douzième tentative de loin que l’équipe manquerait un shoot. 11 sur 12 à trois points, cela reste phénoménal. Ajoutons à cela un mouvement du ballon fluide et rapide, cela donne une combinaison fatale. A peine 15 minutes jouées et les Cavs se retrouvaient déjà à 53 points marqués. A la fin du deuxième quart temps, les Cavaliers menaient 71-43. Tout simplement incontrôlables, ils ont également fait du bon travail en défense, limitant la pénétration des arrières adverses, ainsi que le tir extérieur.

Pour ce qui est du reste de la rencontre, on laissera les statistiques parler. Non, les Cavaliers n’ont pas levé le pied en seconde mi-temps. LeBron James a marché sur des Hawks sonnés, sans réponse. Le même basketball fluide et rapide a été pratiqué. L’écart est allé jusqu’à 41 points, ce qui a permis à David Blatt de faire tourner son effectif. Will Cherry, Brendan Haywood, James Jones et Lou Amundson ont tous les quatre eu la possibilité de s’exprimer en fin de match.

– En 28 minutes, James a posté 32 points, six rebonds, sept passes, ainsi qu’un gros contre. Il a donné le ton très tôt dans le match, comme lors des rencontres face aux Pelicans et aux Celtics, pour laisser le reste de l’équipe prendre le relais par la suite.

– Neuf points et huit passes décisives pour Dion Waiters, il s’est montré plus patient et créatif avec ses coéquipiers. C’est un bon point pour lui, en sachant que son statut est fixé à celui de sixième homme. Exemple numéro un de la vision de Waiters :

Exemple numéro 2 :

– 39 passes décisives pour 49 paniers rentrés. Il est bien loin, le match contre le Jazz. Nous avons eu un aperçu du futur jeu offensif des Cavaliers, le ballon bougeait, le rythme s’est imposé naturellement, ce qui a complètement renversé les Hawks. De telles statistiques ne seront pas répétées par les Cavs, mais l’idée est là.

– La réussite à trois points de cette nuit était incroyable. L’équipe a pris feu dès le premier quart temps, sans jamais revenir sur ses pas. C’était l’un de ces matchs où tout rentre pour Cleveland. Le pourcentage de réussite à trois points final : 61.3%.

– Joe Harris a une nouvelle fois été excellent. Difficile de mesurer sa production dans un tel match, mais il reste sérieux et concentré sur son rôle. Il a une vraie envie de défendre et de gagner. 12 points à 4-6 au tir, quatre rebonds et quatre passes pour sa ligne de stat finale.

Kyle Korver a été tenu à 0 points et un seul tir tenté en 13 minutes par Shawn Marion. L’ancien ailier de Dallas semble trouver sa zone de confort dans ce cinq, et réalise un très bon travail en défense. La série de 152 matchs consécutifs de Korver avec au moins un point marqué s’est arrêté ce soir.

C’était la quatrième victoire consécutive de l’équipe. Les Cavaliers enchaînent dans la nuit de lundi à mardi avec la réception des Nuggets. On espère revoir la même chose.

Boxscore (attention les yeux)

Boxscore Cavs Hawks

[themoneytizer id=15816-16]