in

Les Cavaliers chutent à Oklahoma City (94-103)

debats sports image par defaut

Désormais sur une série de huit victoires consécutives, les Cavaliers affrontaient cette fois-ci une équipe du Thunder en besoin impératif de victoires pour rattraper son mauvais début de saison. Ce match se jouera sans LeBron James, gêné par son genou, mais en compagnie de Kevin Durant et Russell Westbrook, récemment revenus de blessure. Ce sera une bonne opportunité de mesurer le caractère de l’équipe sans son leader.

Sans la créativité de James, c’est au tour de Kyrie Irving de montrer qu’il est toujours capable de mener le jeu. Il est à l’interception, à la passe et au scoring très tôt dans le match. Anderson Varejao et Kevin Love lui viennent en aide à quelques reprises, pour un début de rencontre plutôt solide. Les quatre pertes de balle en six minutes du Thunder aideront certainement, mais il ne leur faudra pas longtemps pour retrouver leur rythme sous l’impulsion de Russell Westbrook. A la fin du premier quart temps, les Cavs mènent 26-18.

Le second quart temps débutera de la même manière, avec un jeu agressif, porté vers le drive and kick. Dion Waiters continuera sur sa lancée en attaquant le panier comme il sait le faire. En défense, Matthew Dellavedova continue de faire énormément de bien. Il parvient même à empêcher Durant de recevoir le ballon au poste sur une possession, frustrant le MVP 2014 au plus haut point. Cependant, sans l’improvisation de James, les schémas offensifs des Cavaliers prennent plus de temps à se mettre en place, menant à un jeu plus lent et moins incisif. Le Thunder en profite pour revenir dans la partie. A la mi-temps, le score est de 47 partout.

La mauvaise nouvelle de cette première mi-temps, c’est la blessure de Kyrie Irving. Sur une action défensive, il se tordra le genou, le forçant à rester à terre plusieurs minutes. Grâce à l’aide de ses coéquipiers, il pourra se relever afin de prendre la direction des vestiaires. Les images de sa blessure :

Kyrie knee

wSI4Sgt

Au cours du second quart temps, les Cavaliers ne réussiront que trois de leurs 18 premiers tirs. Le Thunder en tirera évidemment avantage pour revenir au score grâce à Westbrook et son banc. Le point positif, c’est que Waiters continue de contribuer en sortie de banc, tout en répondant présent en défense. Love semblait être la cible des intérieurs durant cette première mi-temps. Il s’est pris quelques coups, le poussant à rester discret.

Juste avant la reprise, Irving annoncera à TNT qu’il sera en mesure de continuer de jouer. De ce fait, il permet à des milliers de personnes de respirer à nouveau.

Malgré son retour sur le terrain, les Cavaliers continuent de manquer de créativité. Ils ont du mal à créer de bons tirs en attaque et se heurtent constamment à la défense du Thunder. Il faudra attendre le retour de Dion Waiters pour voir un brin de folie émerger. Cela dit, l’attaque adverse connait également ses difficultés, notamment sur le périmètre, puisqu’ils n’ont réussi qu’une seule de leur 15 tentatives à trois points avec six minutes à jouer dans le troisième quart temps. Malheureusement, ce manque de réussite ne durera pas longtemps. En quelques tirs rapides, l’avance de Oklahoma City grandit, sans que les Cavaliers ne puissent réagir. A la fin de cette période, le score affiche 66 à 78.

Le début du quatrième quart temps verra Dellavedova enchaîner deux tirs à trois points consécutifs pour tenter de réveiller ses coéquipiers. Jusqu’à présent en seconde mi-temps, seul Tristan Thompson avait suivi son mouvement par son effort. Irving et Varejao tenteront de suivre, mais la défense physique du Thunder ne laissera rien passer, jusqu’à la sixième faute de Serge Ibaka. Leur avance de 20 points sera réduite à seulement trois unités en l’espace de cinq minutes.

L’effort de Delly en défense sur Durant semble motiver l’équipe et la pousser plus loin dans l’effort. Irving trouvera enfin les ouvertures pour attaquer le panier et prendre le relais offensivement. A deux minutes de la fin, le score est de 91 à 95. En quelques secondes, le score passera à 91-99 grâce au récent MVP qui aura (enfin) pu se débarrasser de la défense de Dellavedova en changeant de défenseur. Au final, les Cavaliers s’inclinent 94 à 103 face à une bonne équipe du Thunder.

Quelques observations :

– L’équipe aurait très bien pu abandonner en étant menée de 20 points en début de quatrième quart temps, mais ils ont continué à se battre. Ils ont fait preuve de caractère et ont pu compter sur l’apport de joueurs comme Dellavedova, Thompson et Waiters. C’est dans les dernières secondes que Kevin Durant à décidé de faire la différence, sans que personne ne puisse lui répondre.

– Kyrie Irving termine le match sans grave blessure, c’est le plus important. Il a passé une soirée compliquée (20 points mais à 7-20 au tir) mais il a su ne pas forcer son tir et laisser les autres s’exprimer lorsqu’ils étaient en réussite. C’est aussi ça, être un leader.

– Matthew Dellavedova a été le seul Cavalier à finir la partie à plus de 50% au tir. Le reste de l’équipe était à 33.7% (26-77). Il a encore une fois était excellent des deux côtés du terrain et continue de gagner la confiance du coach. Certaines discussions commencent à émerger sur la possibilité de le voir débuter au poste 2 prochainement.

– Les Cavs n’ont pas atteint la barre des 100 points. Ils ont perdu sept de leurs huit matchs au cours desquels cela s’est produit. Leur puissance offensive dicte le jeu. Ce soir, il leur a manqué un peu de LeBron James pour faire la différence. Quand on y pense, ce n’est pas mal du tout.

– L’apport offensif de Shawn Marion et Anderson Varejao ces derniers temps frôle le néant. Marion ne peut pas rentrer ses tirs, Varejao manque de vitesse/rapidité/précision dans ses mouvements. Il n’est plus aussi actif qu’auparavant, alors que Thompson continue d’être très performant en sortie de banc.

La série de huit victoires consécutives prend donc fin à Oklahoma City. Les hommes de David Blatt tenteront de rebondir dès demain contre les Pelicans de Anthony Davis.

Boxscore

 Boxscore Cavs Thunder

debats sports image par defaut

PREVIEW Los Angeles Clippers (15-5) @ Indiana Pacers (7-14) Episode 22

debats sports image par defaut

Week 6 : No Bogut, no problem ?