Débats Sports

Le bulletin de notes de la Free Agency – NFC West

A quelques semaines de la draft, les franchises NFL ont terminé les derniers ajustements lors de la free agency. Qui s’en est bien tiré? Qui s’est fait voler ses meilleurs éléments et n’a pas pu attirer de gros poissons, bilan des free agency de chaque franchise, division par division. On commence par la division du champion, la division de la mort. La NFC West.

Seattle Seahawks : A-

 

  • Meilleur ajout : DE Michael Bennet
  • Plus grosse perte : WR Golden Tate

 

Les champions en titre sont toujours aussi puissants. Non pas en se renforçant plus que nécessaire mais en prolongeant des membres importants du titre de l’année dernière. Et pourtant ils avaient du monde sur le départ.

Le gros poisson à retenir était bien entendu Michael Bennet. Le defensive end a décidé de prolonger son bail du côté des Seahawks en espérant bien renouveler la performance de l’année dernière. Le pass rush est donc toujours présent et puisqu’aucun membre de la secondary n’était en fin de contrat, la défense sera toujours une des plus puissantes de la ligue.

Michael Bennett

En attaque, rien ne bouge ou presque. Le kicker Steven Hauschka prolonge, tout comme la doublure de Russel Wilson, Tarvaris Jackson pour trois fois rien. Notons tout de même le départ de deux receveurs. Golden Tate a signé chez les Lions et Sydney Rice a été coupé et fait économiser 8,5 millions par an à Seattle. Mais c’est là un plan dangereux pour une franchise en manque de receveurs déjà la saison dernière et dont la cible principale, Percy Harvin, est plus souvent à l’infirmerie que sur le terrain. La draft des Seahawks sera donc avant tout axée sur l’attaque et la nécessité d’ajouter des cibles à Russel Wilson.

La free agency des champions a donc été prudente avec aucun pari pour ne pas bouleverser le groupe. Mais on sent bien aussi que les Seahawks ne souhaitent surtout pas s’engager sur le long terme avec des joueurs payés trop chers. Il faut dire que les champions en titre ont la belle vie en ce moment en payant Russel Wilson 750.000$, Earl Thomas 3,6M et Richard Sherman 550.000$ la saison. Lorsque le temps de renouveler ces contrats viendra, il est certain que les Seahawks devront sortir le chéquier.

Précédent1 of 4
Use your ← → (arrow) keys to browse