Débats Sports

La NBA et le syndicat des joueurs s’affrontent sur l’art du flopping

Même si le lock-out est terminé, et que la nouvelle convention collective a été signée par les deux parties, on sentait bien que la ligue d’un côté et le syndicat des joueurs de l’autre n’avaient pas totalement enterré la hache de guerre. Il aura fallu de nouvelles mesures de David Stern pour mettre le feu aux poudres.

Souvent décriés la saison dernière, les simulations de chocs, ou flopping, commence à méchamment perturber les matchs NBA. Ces actions ne changent pas le court d’un match, mais font clairement baisser le potentiel sympathie des joueurs. Et pourtant la plupart d’entre eux ont plutôt mal accueillit les sanctions proposées par la NBA.

Blake Griffin pour débuter. L’intérieur des Clippers, modeste pratiquant du flop, a critiqué ouvertement la ligue en insinuant que cela provenait d’une nouvelle technique pour amasser plus de billets verts. On a du mal à lui donner tort cependant en admirant la pyramide des sanctions :

  • 1er flop : avertissement
  • 2eme flop : 5 000 $
  • 3eme flop : 10 000 $
  • 4eme flop : 15 000 $
  • 5eme flop : 30000 $

Une broutille vous me direz comparée à la large de palettes d’amendes que peut proposer la NBA, mais ça fait toujours ça de prit pour la ligue. Mais une broutille aussi pour les joueurs.

Cependant, alors qu’on pensait que le conflit se stopperait là, le syndicat des joueurs a contre-attaqué en portant plainte contre la NBA. Billy Hunter, le patron du syndicat, reproche à la ligue d’avoir décidé unilatéralement de la mise en œuvre de telles sanctions. Il n’a pas tort

« La NBA exagère le problème et réagit de manière excessive. Jamais on n’avait vu ça dans le sport. »

C’est relativement rare, mais sur ce point, je me rallie à la position de la ligue. Le problème n’est en aucun cas exagéré. Retrouvons dans cette vidéo, ces mêmes Clippers à l’œuvre :

L’art de simuler a toujours plus ou moins existé mais il tend à se développer. La ligue fait bien de prendre le problème à bras le corps dès aujourd’hui. Et sur l’affirmation de Hunter selon laquelle il n’avait jamais vu ça dans le sport : c’est peut être bien là le problème. Les simulations existent dans tous les sports mais jamais aucune ligue n’a osé prendre des mesures pour y remédier. Les arbitres tentent bien de prendre les fautifs en flagrant délit, mais jamais les fédérations n’ont usé de la vidéo pour punir les tricheurs après coup.

Le système d’amendes est peut être trop souvent utilisé par la ligue, d’où les incessantes critiques sur son envie de gagner encore et toujours plus d’argent. Des suspensions des joueurs pris sur le fait auraient peut être été plus judicieuses. Car le même Blake Griffin n’a pas tort :

« J’imagine que c’est bien si ça disparaît, mais si dans un Game 7 des Finals, un gars doit flopper pour gagner le titre, il fera quoi ? Il pensera aux 10 000 dollars ou à gagner le titre ? »

Nous verrons rapidement si ce système se montre efficace. En attendant la ligue n’entend pas faire marche arrière et Chris Paul ne fait aucun commentaire.

  • La photo est juste magnifique 😉

    • R. Jag

      Tout le monde tombe comme ça c'est bien connu 🙂

      • Manu Ginobili ne comprend pas le sens de ton message.

        Du coup je suis tombé sur cette merveille. Le double flop :