Débats Sports

La Chine deviendra-t-elle la nouvelle puissance du football mondial ?

Avec des accords de transfert qui laissent bouche bée, et des garanties d’investissement à long terme, l’objectif de transformer l’Extrême-Orient en une puissance mondiale du football est assurément sur la bonne voie. La Super League chinoise est appelée à devenir la plus grande ligue non européenne du monde, au cours des prochaines années, dépassant la MLS et la Serie A Brésilienne, qui ont pourtant travaillé sans relâche au cours des dernières décennies, afin d’améliorer les infrastructures de leurs programmes nationaux. La montée en puissance de l’économie asiatique implique maintenant que les clubs chinois sont capables de défier la puissance financière, des meilleures équipes européennes, une chose que nous avons déjà pu constater.

Des milliards de dollars ont été injectés dans le football chinois au cours des dernières années, et les transferts de joueurs entre pays ont battu 4 fois leur propre record en un mois, durant la fenêtre de transfert de janvier 2016. Des joueurs tels qu’Alex Teixeira, Ramires, Jackson Martinez et Ezequiel Lavezzi ont ces derniers mois quitté de grands clubs européens, pour de juteux contrats en Extrême-Orient. Le fait que ces joueurs de haut niveau soient maintenant attirés par ces gains, est en grande partie lié au travail du président chinois Xi Jinping, qui au travers de sa passion pour le football, a décidé de faire de son pays la plus grande économie sportive d’ici à 2025.

En parallèle, des responsables chinois ont été chargés de la création d’un modèle sportif, qui produira de nouveaux talents au niveau des clubs de football locaux. Un récent investissement, de plus de 185 millions de dollars, a permis de transformer une zone rurale du sud de la Chine, en la plus grande école de football du monde, avec plus de 50 terrains disponibles. Cependant, avec sa modeste 96e position au classement mondial de la FIFA, la Chine a encore des pas de géant à faire, avant de pouvoir rivaliser avec ses concurrents européens, en ce qui concerne le football chez les jeunes.

Des clubs comme le Jiangsu Suning, qui a récemment déboursé 50 millions d’euros pour faire venir Guangzhou Evergrande et Alex Teixeira du Shaktar Donetsk, qui sont actuellement deux piliers du football chinois, et avec des investissements de plus en plus importants prévus dans un futur proche, l’expansion de ce sport, dans cette nouvelle patrie du football, ne peut que continuer. Au vu du déroulement actuel du championnat national chinois, la saison va certainement être très disputée, et, pour ceux qui aiment les paris sportifs, son évolution s’avère d’ores et déjà très difficile à prédire, en raison des très nombreux changements à venir. Pour Betway ce sont actuellement le Jiangsu Suning et ses joueurs star, qui sont les favoris pour le couronnement de cette saison.

La nature des investissements dans le football chinois, conjuguée à la surabondance de consommateurs dans le pays, déboucheront inévitablement sur une croissance dans tous les domaines de la compétition. Il pourrait ne pas se passer beaucoup de temps, avant que nous ne voyions la Chine devenir un acteur incontournable du football, aussi bien au niveau national qu’international. Avec des rumeurs de transfert concernant des joueurs comme Wayne Rooney, Zlatan Ibrahimovic et John Terry, la progression de la Chine risque de se produire bien plus rapidement que beaucoup ne le pensent.