Débats Sports
Don't Miss

Ils vont marquer 2014. Bilan du mois de Mai.

*****

Deux étoiles, mais deux étoiles extrêmement encourageantes pour Andy Murray. En un seul match, l’Écossais a montré pourquoi son début de saison ressemble à un immense gachis. Après avoir battu Almagro à Madrid (un des 3 hommes qui a fait tomber le roi Nadal sur terre cette année), il a chuté face à Giraldo en 2 sets secs.

Mais à Rome, « Muzz » a, face à Nadal, ébloui les observateurs du tennis. Après avoir sorti Granollers et Melzer, il a livré un combat colossal contre le roi de la terre battue, jouant un 1er set parfait remporté 6/1. Des points de mutants, une motivation évidente (ce qui n’est pas toujours le cas), Murray a régalé le public avec son tennis léché et inventif. Mais contre Nadal, ça n’a pas suffit, et il a du baisser pavillon après 2h40, après avoir eu un break d’avance dans le 3ème set. Mais si Murray affiche ce niveau là à Paris, le voir accéder au dernier carré est envisageable.

Use your ← → (arrow) keys to browse

[themoneytizer id=15816-16]