Débats Sports

Ils vont marquer 2014. Bilan du mois d’avril

-

Avec le mois d’Avril, arrive le coup d’envoi de la « vraie » saison sur Terre Battue. Après les quarts de finale de Coupe Davis, on a retrouvé 7 tournois au programme, tous sur la surface ocre, dont le Masters 1000 de Monaco. Une mise en route en douceur avant les Masters de Madrid et de Rome, et bien évidemment, Roland Garros. Avec le retour de cette surface, on attendait moins de surprises sur le circuit. Mais 2014 semble être une année folle où la hiérarchie mondiale présente depuis quelques années n’est plus qu’un lointain souvenir. Retour en détail à travers nos 10 joueurs, qui ont connu des sorts divers et variés, alternant le bon et le moins bon. Richard Gasquet, blessé, et qui n’a pas disputé le moindre match, manque dans ce bilan d’Avril.

*****

La saison d’Andy Murray continue d’être un véritable chemin de croix. Fraichement séparé d’Ivan Lendl, l’écossais avait décidé de faire l’impasse sur Monte Carlo (le seul Masters 1000 où les meilleurs joueurs du monde n’ont pas l’obligation d’être présents) afin de se concentrer uniquement sur le quart de Coupe Davis contre l’Italie, à Naples.

Il voulait par la suite couper pour ne pas enchainer les tournois et rester frais à l’approche de Roland Garros. Après avoir battu Seppi en simple, puis remporté le double avec Colin Fleming, Murray avait l’occasion de qualifier la Grande Bretagne dans le dernier carré en battant Fognini et donc de réussir son pari. Malheureusement, l’écossais est tombé contre l’Italien, qui, dans un bon jour, a ridiculisé en 3 manches le dernier vainqueur de Wimbledon. La victoire de Seppi dans le dernier match contre Ward scellant les derniers espoirs du Royaume, Murray pourra regretter cette défaite qui l’aurait envoyé défier Federer et les Suisses au mois de septembre.

Précédent1 of 5
Use your ← → (arrow) keys to browse